close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques
Matériel Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques {{currentManName}}swap_horiz Dave Smith Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un extra-terrestre dans le monde de la synthèse. - Avis Dave Smith Instruments Prophet 12

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai ce synthé depuis maintenant une semaine. C'est la version 1.4.1, donc plus récente que la version que Synthwalker a testée dans ces mêmes lignes.

A la lecture du test, jamais je n'aurais acheté cette machine mais depuis, Dave Smith et son équipe ont fait des mises à jours qui ont supprimé à 99% l'aliasing et les artefacts, rajouté la FM linéaire, amélioré pas mal de petites choses. Bref, une version qui n'a que très peu de points en commun avec la version testée si ce n'est l'électronique et la carcasse.

Mais comme nous sommes en présence d'un synthé hybride, il est évident que la partie soft est hyper importante. Et grâce à un ami qui le possède, j'ai pu l'écouter et l'apprécier à sa juste valeur "actuelle".

Et j'ai été très agréablement surpris, je dirais pour résumer que rien ne sonne pareil dans tout ce qui existe.

Un son qui oscille entre numérique et analogique, entre froideur et chaleur, entre analo typique, PPG ou FM à la DX7. Tout cela est même assez déroutant car on se demande d'un preset à l'autre ce qui fait qu'il puisse autant changer d'identité sonore.

Ne vous attendez pas à des nappes de type OBXa ou Andromeda avec un coffre dans le grave qui va faire vibrer les murs, mais il n'en est pas moins "petit" pour autant. Il sait faire aussi de superbes nappes mais je trouve que le nom de "texture" est plus approprié.

Donc, nous allons parler de textures. Et là, c'est la déglingue assurée. Textures "analos" étonnantes (il évoque les synthés analos mais ne sonne pas pareil), textures évolutives, textures chargées de couleurs sombres ou plus claires, textures très typées PPG, bref, il assure dans ce domaine sur un plan dans lequel ne se trouve aucun autre synthé (et j'en ai eu pas mal sous les doigts)...

Les sons FM sont d'une pureté incroyable. De petits piano électrique à des "Tines" cristallins, il est vraiment bon là dessus aussi.

J'ai trouvé les leads un peu en retrait mais je ne me suis pas encore suffisamment penché dessus.

En retrait aussi les basses de type "berlin school", c'est pas son truc, par contre pour d'autres types de basses type industriel ou 80's, ça le fait vachement.

Je vais en rester là et j'affinerai d'ici un mois car en une semaine, vous imaginez bien que je n'ai pas capté les subtilités de la machine.

D'ailleurs, son interface est un modèle d'ergonomie, jamais je n'ai vu de synthé plus simple à comprendre. Mention spéciale pour ce boulot, on sent que Dave Smith n'est pas tout à fait un amateur.

Enfin le look, il est vraiment très joli. Par contre, je trouve la qualité du clavier pas à la hauteur du reste, il est assez bruyant et n'inspire pas la solidité.

J'affinerai ce test dans un mois.