close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques
Matériel Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques {{currentManName}}swap_horiz Waldorfswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Qui achète un waldorf quantum ?

Bonjour,
Très impressionné et séduit par les tests du quantum, je me demandais qui pouvait bien acheter un tel engin.
Des professionnels sans doute, des "collectionneurs" qui s'attachent à tous les synthés un peu mythique ou encore quelques hobbyistes.
Quel est le volume de vente sur un tel appareil ?
Ah oui autre question que je me pose, est-ce qu'un tel synth est capable ou presque de reproduire pratiquement n'importe quel son d'un autre synthé ? Le test dit que les basses analo et quelques leads ne sont pas au niveau mais on peine à se faire une idée, en simple curieux
Amitiés

@ spazio

Je ne sais pas si les pros l'achètent ; je n'en ai encore pas vu sur les scènes. Les fondus de gros synthés, oui, sans aucun doute (c'est mon cas, quoique je n'ai pas les moyens de me payer en plus un River, un Moog One et un Prophet X, contrairement à certains...). Des hobbyistes fortunés, j'en rencontre pas mal sur les forums, mais surtout des anglo-saxons. En France, on en connait deux ou trois autres, sur le forum. Les autres ne s'en vantent pas. Mais MESI l'importateur m'a dit qu'il en avait vendu ici une bonne vingtaine (!)... Y a pas que des gilets jaunes.
Sans vouloir faire montre du moindre élitisme, j'ai constaté que tous les possesseurs avec qui je discute sont des gens évolués, qui ont une expression écrite irréprochable ; ça fait peut-être sens... Le Quantum est complexe, il faut des notions d'acoustique pour en tirer le meilleur, et déjà comprendre son potentiel théorique à l'écoute et sur le papier avant de se décider à casquer 4000 Brouzoufs si on n'a pas eu la chance de l'essayer. Ça décourage peut-être aussi une certaine clientèle souvent séduite par la facilité (il n'y a presque plus de programmeurs balaizes), et la renommée de marques plus répandues... Le musicien est parfois panurgique. :-D
Le Quantum est capable de reproduire énormément de sons traditionnels, bien plus encore que le Virus, qui était déjà costaud, mais compte tenu de ses possibilités immenses, ce serait un boulot très fin de reproduire par exemple des sons obtenus en synthèse additive genre Kawai K5000. Et quand on écoute bien le Moog One, l'ampleur chaleureuse, la vibration typique des gros analogiques, on se dit qu'il y a du travail.
Par exemple, le testeur Tim Shoebridge (voir ses excellentes vidéos YouTube) a calculé toutes les possibilités de detune des oscillateurs du Peak (24), du Prophet X (32) et du Quantum (192)... :8O: C'est dire que le potentiel de ce dernier promet beaucoup ! :bravo:
@ spazio
Tu peut aussi le comparer au prix d'un piano a queue Steinway, je crois que tu n'a pas vraiment conscience des prix pour des instruments acoustiques de qualité, et pourtant...
Et il y a aussi des gens qui construisent leur maison autour d'une salle d'écoute (seulement pour écouter de la musique)
Tout cela pour dire qu'il y aurai de quoi acheter des pièces et des pièces entières pleines de synthé (et la plupart de ce gens tu ne pourrai pas les reconnaitre par leur voiture ni par leur vêture ni autres / pour la passion les gens dépensent le PLUS).

Allez pour la blague, tu peut même te demander quelles sont les conditions d’écoute etc.. (salle / matériel / etc...) des gens qui ont un quantum. (sachant que justement cette écoute sera déterminée par le maillon le plus faible de leur dispositif audio)
Évidemment qu'à côté du prix à d'un piano, 4.000€ ce n'est "rien". Par rapport aux instruments elec des années 80 ce n'est pas "grand chose".
Je n'ai jamais dit que c'était du gaspillage ou encore une folie ou que le tarif me donnait le vertige. Juste curieux de la part de marché, du client type et éventuellement de la durée de vie d'un tel instrument. Quand je parle de durée de vie, je veux dire combien de temps ces utilisateurs en jouent une fois l'effet de "curiosité" un peu passé.
Ce synthé de ce que j'en vois ressemble beaucoup plus un instrument de "forge", d'exploration tant artistique que d'ingénierie du son. Et j'imagine aussi que les fans un peu disséminés par le monde aimeront à partager leurs découvertes sans toutefois trop s'étaler personnellement pour de multiples raisons. Aussi l'impression que cet instrument peut revêtir une forme de jardin secret pour s'évader chez soi, en ayant également le sentiment de posséder un bel objet.
Citation de kamuzik :

@ spazio

Je ne sais pas si les pros l'achètent ; je n'en ai encore pas vu sur les scènes. Les fondus de gros synthés, oui, sans aucun doute (c'est mon cas, quoique je n'ai pas les moyens de me payer en plus un River, un Moog One et un Prophet X, contrairement à certains...). Des hobbyistes fortunés, j'en rencontre pas mal sur les forums, mais surtout des anglo-saxons. En France, on en connait deux ou trois autres, sur le forum. Les autres ne s'en vantent pas. Mais MESI l'importateur m'a dit qu'il en avait vendu ici une bonne vingtaine (!)... Y a pas que des gilets jaunes.
Sans vouloir faire montre du moindre élitisme, j'ai constaté que tous les possesseurs avec qui je discute sont des gens évolués, qui ont une expression écrite irréprochable ; ça fait peut-être sens... Le Quantum est complexe, il faut des notions d'acoustique pour en tirer le meilleur, et déjà comprendre son potentiel théorique à l'écoute et sur le papier avant de se décider à casquer 4000 Brouzoufs si on n'a pas eu la chance de l'essayer. Ça décourage peut-être aussi une certaine clientèle souvent séduite par la facilité (il n'y a presque plus de programmeurs balaizes), et la renommée de marques plus répandues... Le musicien est parfois panurgique. :-D
Le Quantum est capable de reproduire énormément de sons traditionnels, bien plus encore que le Virus, qui était déjà costaud, mais compte tenu de ses possibilités immenses, ce serait un boulot très fin de reproduire par exemple des sons obtenus en synthèse additive genre Kawai K5000. Et quand on écoute bien le Moog One, l'ampleur chaleureuse, la vibration typique des gros analogiques, on se dit qu'il y a du travail.
Par exemple, le testeur Tim Shoebridge (voir ses excellentes vidéos YouTube) a calculé toutes les possibilités de detune des oscillateurs du Peak (24), du Prophet X (32) et du Quantum (192)... :8O: C'est dire que le potentiel de ce dernier promet beaucoup ! :bravo:

Sans vouloir polémiquer ( ni jean et Minnie) , certains sont capables d'économiser des années et de faire des choix de vie ( dans les transports par exemples ) pour pouvoir se payer du matériel ....
Et tous les gilets ne sont pas de pauvres gens , ça serait réducteur de penser ça , chacun a son combat ...
Pardon pour le HS et sans animosité
Le quantum incarne aujourd'hui le fleuron de Waldorf, cela se vend comme tout autre produit. Une marque a surtout besoin du produit phare pour pouvoir donner confiance a la clientèle et ainsi vendre leurs produits intermédiaires (le quantum sert aussi a vendre du rêve et de la pérennité)
(Un pote qui avait plusieurs grosses sociétés, achetait que des gros modèles de voiture (exemple : Mercedes ) a ses commerciaux)

Tu pourra voir que pas mal de gens (surtout ceux qui n'ont pas forcement d'argent ont peur d'acheter des synths chez des marques qui battent de l'aile)

Et sans forcement parler de société en péril, tu as aussi le virus Acces dont beaucoup de gens n'osent l'acheter en ne sachant pas ce que devient la marque (forcement pas de nouveau produit depuis un bon moment ne rassure personne)
Hi Tinhu,

Tu as fait du chemin pour ton matériel Waldorf, je me rappelle quand tu était passé à la maison entre Midi et deux pour la revente d'un Streichfett qui avait perdu un pied dans l'affaire :boire:
Nous avions parlé de ton Solaris qui a l'époque était dans la bascule, permettant donc le financement d'une nouvelle belle pièce.

Je suis d'accord sur le fait qu'il s'agit souvent d'un choix de vie, c'est le principe d'une passion.


@ Tinhu

Pas de lézard, je suis d'accord. Si j'ai pu l'acheter, c'était un bout d'héritage que j'avais de côté... Je suis quand même étonné que tu aies pu acheter en plus un River, rien qu'en économisant. :8O:

@ spazio

Fine analyse, très pertinente... ;)

@ alphatruc

Petit détail : le Virus est un synthé très puissant. Le seul problème de cette mise de côté temporaire du bouzin par Kemper, c'est les updates du système : je ne suis pas sûr que leur O.S. 5.1. soit compatible avec l'O.S. 10.14 de mon Mac ! Mais sinon, quel synthé !! :8O:
Citation de kamuzik :

Petit détail : le Virus est un synthé très puissant. Mais sinon, quel synthé !! :8O:


Je sais je connais bien le Virus ;)
Si jpeux me permettre,encore une fois chaque synthé a sa propre personnalité,y'en a qui vont attirer d'autres non.Le Quantum a sa de particulier que c'est un synthé a table d'onde.Pour le prix ,4000 c'est a peu près ce qu'il leur faut pour marger correctement sans délirer et en vendre quand meme.Pour ceux par exemple qu'on ne cite pas ici et qui font dans le modulaires,ils ont vite fait de se retrouver avec 3 ou 4 mille boules de modules..alors faut pas s'étonner dans le nombre de gens qui font de la zic à la maison ou ailleurs y'en a un tas qui mettent bien plus de 4000e dans des machines à sons.Et puis les gens au delà de 50 ans ont souvent plus d'argent qu'en début de vie,c'est normal,c'est ceux qui comme moi ne pouvaient pas se payer du matos dans les 80's.

Sujets les plus actifs dans "Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques"

Les dernières questions dans "Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques"