close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Techniques du Son
Matériel Techniques du Son Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[FAQ] Toutes les réponses à vos questions existentielles sur le 24 bits et le 96 kHz - forum Techniques du Son

Citation : Quelle gentille et constructive entrée en matière.

Excuse-moi, si tu l'a mal pris, ce n'était absolument pas ironique de ma part. Simplement je croise encore beaucoup de professionnels compétents dans l'exercice quotidien de leur métier mais qui ont de sérieuses lacunes en ce qui concerne l'audionumérique. La seule chose qui me gène est que certains se permettent tout de même d'avoir un avis théorique malgré tout. L'ingé dont je te causais juste avant donne des cours...

Citation : Bon OK une crête peut dépasser le 0dBFS même avec le 0dBVU calé à -18dB. De toute manière à ma connaissance il n'y a pas de norme concernant le niveau de sortie à toc d'une console.

Je ne sais pas si on peut parler de norme, mais il y a des éxigences, notamment de la part des organismes de radio et de TV publiques nord- américaines et européennes, et que ces éxigences font souvent force de loi. C'est comme cela que se sont standardisées pas mal de choses en audio, et qu'on à fini par créer l'AES.Pour revenir au niveau de sortie, tu auras du mal à trouver une console pro qui ne sort pas au moins +22dBu, soit 18dB au dessus de 0VU sur un signal continu (1kHz sinus).

Citation : Là n'est pas le problème : es-tu d'accord sur le fait que le 24 permet une meilleure marge avant saturation, en se ménageant une plage, si tu veux, de 32dB, sans sacrifier trop la qualité de la prise et sans utiliser d'artifice (limiteur) ?

C'est une conséquence, pas la raison principale. La raison principale pour laquelle il est préférable (de lapin) de travailler en 24 est le recul du bruit de quantification (bien en dessous des performances des matériels analogiques) et qui permette d'effectuer des traitement en conservant ce bénéfice. Mais on en profite pour en grignoter une partie pour constituer une réserve avant écrètage, c'est de bonne guerre.

Citation : Sinon, pour toi, à quoi ça sert ?

Ben, je crois que je viens de l'écrire ;)

JM

Citation : Pour ceux qui sont equipés en fibre ADAT / console numeriques qui tournent en 24/48 par defaut il vaut mieux quoi alors, faire travailler directement la machine en 44.1 ou enregistrer en 48 et reduire a 44.1 avec un logiciel qui tiens la route ?

Travailler directement en 44 quand la machine le permet.

JM
Je suis d'accord avec le dernier post. Et je voudrais ajouter une phrase simple pour les abrutis inculturés comme moi qui n'ont que leurs oreilles et du rattrapage théorique par forums interposés :

LA CONVERSION DE 48 (96) à 44.1 (obligatoire pour un CD) EST UNE HORREUR.
Essayez de faire la division et contemplez à quels choix votre logiciel est réduit pour chaque sample ...

J'ai même des problèmes à travailler en 24 bits à cause de ce qu'ils appellent le dithering. En substance, le dithering ajoute du bruit. Ce bruit est tout à fait audible; j'ai essayé différnete méthodes, j'entends toujours du bruit. Ne pas mettre en route le dithering revient à diminuer le rapport signal bruit en tranchant simplement dans les 8 premiers bits. Pour les amateurs comme moi, autant travailler en 16 bits depuis le début ; à condition de coucher des pistes propres avec le plus de matériel possible dès le début. Rien à faire, depuis dix ans que je me gratte la tête sur le sujet, j'en arrive toujours à cette conclusion, évidemement hautement contestable.

Si on a des pistes à envoyer à un studio, c'est diffrent je suppose. Comme je n'envoie rien aux studios, je travaille en 16 bits et je ne me prends pas la tête.

C'était mon avis de potache.

Citation :
LA CONVERSION DE 48 (96) à 44.1 (obligatoire pour un CD) EST UNE HORREUR.
Essayez de faire la division et contemplez à quels choix votre logiciel est réduit pour chaque sample ...



C'est une horreur sur un bon nombre de logiciels estampilles pro. Maintenant, si l'algo qui fait la convertion est bon, alors ce sera pas trop mauvais. C'est evidemment mieux de bosser directement en 44.1 qu'en 48 si le resultat final est a 44.1, mais en tout cas, ca sautera pas aux yeux.

Citation :
Ne pas mettre en route le dithering revient à diminuer le rapport signal bruit en tranchant simplement dans les 8 premiers bits



C'est un peu plus complique que ca: si tu passes de 24 a 16 bits, le rapport signal a bruit va forcement diminuer (faut bien perdre quelque chose), et il va forcement y avoir un bruit. Ce que fait le dithering, enfin en theorie, c'est d'ajouter un bruit special pour eviter que le bruit de convertion soit "special" (l'idee de base est que le bruit rajoute par le dithering est independant du signal, alors que le bruit de quantification due a la convertion 24->16 lui depend fortement du signal).
Pour complèter le Pov Gabou (quelle prétention ce Jan!), si le bruit de quantification est dépendant du signal, il ne lui est pas corrélé.

On supporte le souffle de la bande en analogique parce qu'il est continu, qu'il ne varie pas d'un iota et se fait donc oublier. La distorsion en analogique arrive à se faire relativement discrète parce que corrélée au signal. Elle va en valeur instantanée être importante sur un rimshot de caisse claire mais elle ne durera que le temps de ce rimshot.

Le bruit de quantification est lié au signal dans la mesure ou il apparait en présence du signal, et varie, mais indépendamment des caractéristiques du signal, ce qui le rend très audible.

Le but du dithering est de masquer ce bruit génant par un bruit supérieur en niveau, mais dont les caractéristiques le rendent plus discrèt car comme le souffle, il n'est ni variable ni corréle au signal.

JM
:8) bon debat, thanks pour les eclairsicements
Et sinon que pensez vous du choix de taffer en 88.2/32bit pour des sons où à priori chaque sample ou piste subira entre 10 et 30 traitements tous assez drastiques et severes et où le résultat final ne doit pas sonner tel de la bouillie ?

Wolfen me disait que le choix du 88.2Khz est à priori une bonne idée pour préserver un temps soit peu la qualité audio.

Par contre pour le 32bit, qu'en pensez vous ?
La qualité intrinsèque du 32 est la même que celle du 24, mais le 32 te garanti de ne jamais écrèter tant que tu utilisera des traitements fonctionnant en 32.

JM
Ok, donc quand on fait de la zik "qui tape" il vaut mieux utiliser le 32 virgule flottante si on utilise des plugs dont la résolution interne est de 32bit.
Je ne suis pas sur que le fait qu'elle "tape" change quoi que ce soit ;)

JM

Sujets les plus actifs dans "Techniques du Son"

Les dernières questions dans "Techniques du Son"