close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Tête d'ampli guitare tout lampe
Matériel Tête d'ampli guitare tout lampe {{currentManName}}swap_horiz Marshallswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Silver Jubilee 2555x vs JCM800 2203 - Avis Marshall 2555X Silver Jubilee Re-issue

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Heureux propriétaire de la version monocanal du JCM800 2203 (parmi quelques autres amplis), cela faisait un moment que j'avais envie d’ajouter le Silver Jubilee 2555x à ma quête « du » son. Le JCM800 2203 étant l’un de mes amplis favoris, j’ai souvent tendance à l’utiliser comme benchmark avec les autres Marshall. Je ferai donc quelques comparaisons entre ces deux amplis.

Ma configuration : Gibson SG en 57 classics et Marshall 4x12 monté avec Celestion G12 M des années 70 (pour le studio) et Blackstar HT408 pour la maison.

Ce qui frappe en premier lieu c'est la progressivité du master volume. A 5 sur 10 le volume n'est vraiment pas très fort, voir même un peu juste pour une répétition en groupe. Croyez le ou non mais cette progressivité en fait un ampli de choix pour une utilisation à la maison. C'est seulement entre 6 et 7 que le volume monte vraiment rapidement et à 10 on a la même puissance que le 2203 à volume égal. Inutile de préciser qu’un 100 watts à 10 ça envoie du lourd !

Deux canaux :

Les deux canaux partagent le même potard de gain et le bouton lead master permet d'équilibrer le volume des deux canaux. Le fait de n’avoir qu’un seul gain pour les deux canaux peut en rebuter certains mais je trouve que l’ampli a malgré tout l’avantage d’être un véritable bi-canal.

Canal clean :

Un vrai clean. Pas le plus beau que j'aie entendu jusqu'à ce jour mais tout à fait honorable. D'ailleurs à 7 sur le gain il m'est difficile de le faire saturer à la seule force du poignet (mes micros ont un niveau de sortie relativement bas).

Canal Lead :

Pour moi c'est ici que se trouve le véritable atout de cet ampli. Bourré de médiums, très punchy et tranchant, il garde une excellente définition sur les accords, même à gain élevé. Mais sans ce côté sur-aigu que peut parfois avoir le JCM800 2203. Par-contre à partir de 8 au gain, le bright cap se désactive complètement et les basses font leur retour en force, ce qui a tendance à transformer le son en grosse bouillie. Je garde donc le potard de gain à 7, ce qui équivaut un peu au son de mon 2203 avec une bonne pédale d’overdrive derrière les fesses. Comme vous le savez peut-être, beaucoup de vieux Marshall ont un coupe-bas sur le potard de gain (bright cap) et plus on le diminue, plus les basses sont coupées au profit des fréquences aigues. 7 sur le gain est donc pour moi le compromis idéal entre un son agressif dû à l’effet du bright cap mais pas trop acide non plus puisqu’il se désactive progressivement et complètement entre 7 et 8.

Les potentiomètres bass/middle/treble sont très très efficaces et ne sont pas seulement là pour la déco. Ce n'est par-contre pas un ampli que l'on règle "tout à midi", perso je monte les basses jusqu'à 8 pour avoir suffisamment de corps (mais au-delà ça peut encore vite devenir trop).

Autre détail très intéressant, ce canal réagit vraiment très bien au volume de la guitare. On peut donc diminuer le niveau de saturation sans trop manger les fréquences aigues. Je le trouve plus efficace que le JCM800 2203 sur ce point.

Pull rythm clip :

Sur le canal clean et en tirant sur le potard de gain on a la possibilité d'ajouter un peu de saturation et de transformer le clean en un canal crunch. Dès lors on retrouve à peu près le même niveau de gain que sur mon JCM800 2203.

Par-contre il faut mentionner deux éléments supplémentaires qui changent dans le son de l'ampli avec l’activation de cette fonction :
1) Pour commencer, je note une légère perte de volume (néanmoins normale) mais qui n'est pas grave en regard de la réserve de puissance disponible. En revanche cette perte de volume n'est pas égale sur les deux canaux. Dès lors que l'on active cette fonction il faut penser à réajuster le niveau de volume entre le clean et le lead. Il faut donc faire le choix de jouer tout son set avec ou sans rythm clip car il est exclu de refaire ses réglages entre deux morceaux durant un concert.
2) D'autre part, les basses sont légèrement atténuées, dès lors l'ampli a un son un peu plus tranchant mais aussi plus concentré. C’est très plaisant sur le canal clean mais contrairement à ce que j'ai souvent entendu cette fonction a aussi un effet subtil sur le canal lead. En lead je prèfère donc laisser le rythm clip désactivé, ce qui me permet d'avoir un son plus ouvert et donc plus proche de mon 2203.

Conclusion :

Je trouve cet ampli fort attachant. Il faut toutefois noter que le fait de devoir choisir entre avoir un bi-canal « clean et lead » ou « crunch et lead » est de l’ordre du compromis, car on ne peut pas avoir les trois à la fois. Pour moi c’est ce qui fait son charme (hé oui, il ne s’agit que d’un 2203 hotroddé par Marshall), mais je comprends que cela puisse en rebuter d’autres avec le large choix d’ampli multicanaux mieux adaptés que l’on trouve sur le marché.

Question sonorité, il me permet finalement de trouver des sons assez proches du JCM800 2203 dont il est l’héritier, mais avec plus de saturation. A l’inverse avec une pédale d’overdrive adaptée (clone de Klon en ce qui me concerne), il m’est quasiment possible de faire sonner le JCM800 2203 comme mon Silver Jubilee. Choisir entre l’un ou l’autre dépendra finalement avant tout du niveau de saturation avec lequel on a l’habitude de jouer et du besoin d’un vrai canal clean, dont ne dispose pas le 2203.

Edit 10.04.2018 :
Je l'ai branché sur le cabinet 2x12 2536 qui lui était destiné. Ce cabinet est équipé des HP Marshall G12 Vintage (une adaptation des Celestion Vintage 30). Et là, wow ! Moi qui avait détesté les vintage 30 avec le 2203, le son du 2555x passe de excellent à carrément incroyable. Ces haut-parleurs donnent une pêche à l'ampli, c'est vraiment incroyable, on sent vraiment mieux l'attaque de la main droite, c'est défini, tranchant, difficile à décrire mais c'est genre "tiens dans ta g..." . Le son n'est pourtant pas plus agressif dans les aiguës... A essayer absolument !