close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Les gammes et les modes - forum Théorie musicale

Citation :
Citation :

de azeryvince : Faut pas confondre les gammes et les horoscopes,
ça n'a strictement rien à voir.


Si si, le cercle des quintes posté par Reno est la meilleure représentation résumant toutes les gammes que je connaisse. Comme je ne suis pas foutu de mémoriser quoique se soit je le regarde régulièrement (il est scotché dans mon cahier de chanson).
Un ex. (si tu ne le comprends pas , mais j'en doute) : tu as uniquement des fa# et des do# dans ton morceau... tu es en RE majeur ou éventuellement sa relative mineure qui est Sim. Pour être 100% en sim il faudra qu'apparaissent des la# (et ça le cercle des quintes de le dit pas).

Sinon un moyen mnémotechnique simple pour savoir dans quelle gamme tu es :
TONALITÉS AVEC # : On prend la note 1/2t au dessus du dernier #.
ex : fa# do# sol# vous êtes en La majeur (ou Fa# mineur)
TONALITÉS AVEC b : On prend l'avant dernier b dans l'ordre des b.
ex : sib mib lab réb vous êtes en Lab majeur (ou Fa mineur)
Sachant en plus que Relative mineure = Gamme majeure -1.5t
Pour obtenir la relative mineure harmonique (la plus courante), le 7ème degré (note sensible) est haussé accidentellement d'1/2t.
Et là, en 3 phrases, t'as presque tout!
Ex : pour passer de Do à Lam : le 7ème degré de la gamme de la est le sol, on l'augmente d'1/2 t ça fait sol#. Dans quel accord il y a un sol# (sans autres # ou b)? Je vous le donne Emile le MI.
Donc messieurs les guitaristes quand vous faites Lam - Mim vous êtes en Do majeur et quand vous faites Lam - Mi vous êtes en La mineur. Ce n'est pas parcqu'on fait des accords mineurs qu'on est en mineur.
C'est important de savoir dans quelle gamme on joue surtout pour ceux qui aiment improviser. C'est souvent les guitaristes qui ne savent pas ces choses (les pianiste eux savent en général lire les notes)... Attention ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas utiliser d'autres notes que celles de la gamme qu'on utilise, mais ces autres altérations qu'on dit "accidentelles" doivent être rares et placées judicieusement.


1er : ça n'a rien à voir avec l'horoscope
2ème : sans mode d'emploi, ça pas simple à comprendre.
Citation :
Un ex. (si tu ne le comprends pas , mais j'en doute) : tu as uniquement des fa# et des do# dans ton morceau... tu es en RE majeur ou éventuellement sa relative mineure qui est Sim. Pour être 100% en sim il faudra qu'apparaissent des la# (et ça le cercle des quintes de le dit pas).


Non, bah j'ai toujours eu un peu de mal avec ces notions et là dans ton exemple, je comprends rien par rapport au cercle de ReNo Mellow.

Que représente le cercle intérieur,
que représente le cercle extérieur ?

Faut vraiment un mode d'emploi.
Citation de Eynkel :
Citation de Jimbass :
Merci Newjazz, ô grand nasoflûtiste, d'avoir initié cette série, je sens que je vais apprendre plein de choses. :bravo:

Eh oui, je fais partie de ce ramassis de gratteux qui se contentent très bien d'une tablature, qui n'ont jamais supporté les rigueurs de l'apprentissage académique du solfège, mais qui s'intéressent quand même aux notions d'harmonie. Histoire de composer des trucs un poil plus originaux que Am F C G.

Je me retrouve toujours ébahi quand on passe sans transition des notes dans une gamme aux accords dans une grille, c'est évident pour ceux qui savent mais je n'ai trouvé d'explication claire dans aucun bouquin. C'est quoi un degré ? C'est quoi un mode ? Pourquoi on appelle ca une quinte alors que ca fait 7 demi-tons ? Avec mes 4 accords de keupon, c'est dans quelle gamme qu'il faut-il que je solote ?

J'espère que sur les forums associés aux articles on évitera de tomber trop souvent dans les pinaillages de théoriciens (ca commence déjà), y'a rien de pire pour noyer ceux qui débutent. Et puis cette manie de tout ramener en do, comme si on était tous pianistes ...


J'approuve à 100% ce post !!!:bravo::bravo::bravo::bravo:


Citation :
Nasoflûtiste
:boire:

En ce qui concerne la gamme de do majeur, cela n'a rien à voir avec le fait d'être pianiste ou non, c'est juste la seule gamme traditionnelle qui ne présente aucune altération, et qui du coup est souvent la plus simple à appréhender pour les débutants.


Citation :
2ème : sans mode d'emploi, ça pas simple à comprendre.


Il y'en pas vraiment besoin. Si tu veux comprendre comment ca fonctionne, c'est simple. Tu prends ton instruments et tu choisis un accord. Tu regardes dans la roue les accords qui sont autour. Tu vas voir que ca fonctionne chaque fois. Aprés, tu peux t'éloigner,, mais tu remarqueras que plus tu vas loin, plus l'harmonie est "délicate"

Avec cette roue, tu as tout ce qu'il faut savoir sur le solfège pour réécrire 90% du répertoire musical "populaire et musique non savante". Après bien-sûr, il y a des choses plus complexe, mais tout part de ca. J'ai cette roue affichée dans ma pièce ainsi qu'une règle a musique (qui dérive de ca) fabriqué me moi même et je m'en sert tout le temps. Tu sais deduire les notes appartenant a une gamme d'un coup d'oeil. La règle a musique permet en plus de trouver facilement les intervalles qui marchent le mieux.

Après ce ne sont que des guides, parfois ce sont les choses les plus improbables qui fonctionnent le mieux. Il faut toujours tester a l'oreille, c'est d'ailleurs pour ca qu'un piano est toujours utile quand on compose. (ou une guitare).
Salut à tous,
effectivement je ne sais pas si l'article a sa place dans [bien débuter] : il y a les gars qui n'ont jamais vraiment pratiqué la théorie et qui sont largués à la 3e ligne et les gars qui commencent à chipoter la valeur du comma entre le La# et le Sib :D:

Sinon, et sans vouloir saper le boulot du type qui a entrepris d'écrire cette série d'articles, ce site est très bien : https://www.guitare-improvisation.com/
On y trouve en particulier toutes les réponses aux questions qui ont été posées sur ce fil de discussion.

Ok, et a-t-elle un nom, cette roue ?
Citation :
Citation de Gros Corps Maladroit :
mais le sol est egalement l'harmonique de rang 3 de la frequence du do (théorie accoustique?) !! :noidea:
citation de miles1981 :Theorie des anciennes gammes non temperees. Dans les gammes actuelles, ce n'est plus vrai.

:bravo2: merci miles1981 , cela semble confirmer ce que j'avais pu comprendre, à savoir que pour l'accordage actuel (gamme tempérée??) dans le but d'une justesse de l'octave tout au long du clavier , on "sacrifie" la parfaite justesse des tierces et/ou quintes qui ne deviennent plus qu'"approximativement" les harmoniques de rang 5 et 3 de la fondamentale.... et cela devient un battement audible!:?!:
Sinon, merci pour vos retours et commentaires :)

De nombreux autres articles sont dans les tuyaux, dont j'espère qu'ils vous apporteront au moins une partie des réponses que vous souhaitez y trouver.
La rédaction de tels articles fait, par nature, toujours l'objet de compromis, et le choix n'est jamais évident entre le trop-peu et le trop-plein d'informations... chaque lecteur ayant ses propres attentes et conceptions! :)

Ceux qui le souhaitent peuvent également partager leur savoir dans la rubrique "tutos et astuces".


Citation de azertyvince :
Ok, et a-t-elle un nom, cette roue ?


Circle of fifth
Roue des quintes
Cercles des quintes
Citation de azertyvince :
Ok, et a-t-elle un nom, cette roue ?

Le cycle des quintes, non ?

Sinon pour ce qui est de l'écriture du répertoire populaire et sans doute beaucoup plus, il y a aussi ce schéma qui donne les enchainements d'accords qui sonnent bien :
http://mugglinw.ipow…_3_files/map1.png

Pour l'enchainement des notes évidement et encore pour citer Astier, il n'y a que le contrepoint :D: :

Sujets les plus actifs dans "Théorie musicale"

Les dernières questions dans "Théorie musicale"