LiveMerci d'aider Audiofanzine en répondant à cette simple petite question !
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Comment les accords tendent les uns vers les autres - forum Théorie musicale

Comment les accords tendent les uns vers les autres
Dans les articles précédents, nous avons vu comment fonctionnent les cadences, et comment notamment le Ve degré d’une gamme allait vers le Ier degré (oui, je sais, je le répète à quasiment tous les articles). Or, au-delà du fonctionnement des cadences, les accords ont une tendance naturelle à se diriger — ou non — vers d’autres accords. En connaissant les attirances particulières de chaque type d’accords, on peut très rapidement — et simplement — construire une harmonisation qui tient la route.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Tout à fait
Voila, c'est ca
Hello,

Merci pour ce nouvel article.

Mais, j'avoue qu'à la lecture de celui-ci, je me rends compte que quelque chose m'échappe dans la théorie des cadences.

Dans le tableau, on nous montre des degrés en appelant d'autres : ok très bien.

Si je prends un exemple concret :

Je commence au hasard mon morceau en Do Majeur, gling gling... je gratte sur ma guitare.

Si je ne dis pas de bêtises, le Do Majeur, on le retrouve dans la gamme diatonique Majeur de Do au degré I, on le retrouve aussi dans la gamme diatonique Majeur de Fa au degré V, puis on le retrouve aussi dans la gamme diatonique Majeur de Sol au degré IV. On le retrouve également dans la gamme diatonique mineur de Ré au degré VII... et sans doute ailleurs encore.

A partir de là, avec ce seul accord, je ne suis pas capable de déterminer ni dans quelle gamme, ni à quel degré se situe mon C Maj. Pourtant, si j'en crois l'article, ce sont les accords qui en appel d'autres et on peut facilement se l'imaginer, quoique...
Donc sorti de son contexte, mon Do Majeur attire t-il vraiment un autre accord ou faut-il que je joue un nombre suffisant d'accord pour que le dernier commence à être attiré par un autre ?

Voilà où j'en suis dans ma réflexion. Si quelqu'un peut m'éclairer.

Rq : Du coup, mon questionnement se pose aussi pour la cadence parfaite, le degré V ne voulant pas dire grand chose sorti de son contexte, il peut correspondre à pas mal d'accord différent.
Euh, j'ai du loupé un épisode... je suis largué.
Je comprends pas l'emploi des termes "ascendante ou descendante".
Par exemple : une quarte juste, OK c'est 2.5 tons (Do > Fa), alors une quarte juste ascendante c'est quoi??? :(((
I need somebody help!

@azertyvince : Même si je suis mal placé pour donner des conseils vu que j'y pige que dalle, je pense qu'avec un accord tout seul on ne peut encore commencer à vouloir utiliser des techniques d'harmonisation. Je vois plutôt le truc comme ça :
j'ai trouvé une superbe suite de 4 accords (ou un riff), c'est des accords bizarres (pas des positions classiques), j'ai un début de mélodie qui irait bien dessus, j'ai presque un refrain, mais voilà j'ai besoin d'une variation, ne serait-ce que pour alterner 2 mouvements et je ne la trouve pas. Alors j'identifie les notes qui composent mes accords bizarres, j'en déduis la tonalité et seulement après je regarde quelle cadence irait bien ou quel accord est attiré par un autre.
On ne va quand même pas composer juste avec des techniques d'harmo à partir d'un seul accord. Je ne dis pas que c'est impossible, mais ça me semble fou, où serait l'inspiration? On pourrait alors rentrer un accord dans une équation et elle nous sortirait une chanson :8O:
Oui bah I need somebody help d'abord ;)
Perso j'utilise le cycle des quintes, pour passer d'un accord à l'autre
et le cycle des quintes dit des choses différentes (parfois les mêmes aussi)

la méthode du cycle des quintes est la suivante:
-prendre n'importe quel accord dans le cycle (donc, pas de VIIdim)
-vous pouvez enchainer sur celui d'à coté, d'en face (relative maj/min), et en diagonale (à coté en face)

Exemple: Sol maj: compatible avec Do maj, Ré maj, Mi min, ainsi que La min et Si min
Simple et efficace ;)
PS: en harmonie, on peut dire que ce Ré maj en le V du V (dominantisation)


Je critiquerai aussi l'exemple donné, qui est sur 2 clé.
Cela aurait été plus simple de tout mettre sur une seule clé (clé de sol ?)
Ce tuto n'est pas adressé uniquement aux pianistes
Citation de Hakim+K :
Euh, j'ai du loupé un épisode... je suis largué.
Je comprends pas l'emploi des termes "ascendante ou descendante".
Par exemple : une quarte juste, OK c'est 2.5 tons (Do > Fa), alors une quarte juste ascendante c'est quoi??? :(((
I need somebody help!


Ascendant = ça monte (mouvement vers une note plus aiguë), et Descendant c'est le contraire, on va vers une note plus basse, tout simplement ;)

Par exemple 4te ascendante: début de la Marseillaise, et descendante: début d'un Petite musique de nuit de Mozart.

Plus d'exemple par là: https://www.earmaste…t-generator.html
Citation de Hakim+K :
Euh, j'ai du loupé un épisode... je suis largué.
Je comprends pas l'emploi des termes "ascendante ou descendante".
Par exemple : une quarte juste, OK c'est 2.5 tons (Do > Fa), alors une quarte juste ascendante c'est quoi??? :(((
I need somebody help!

@azertyvince : Même si je suis mal placé pour donner des conseils vu que j'y pige que dalle, je pense qu'avec un accord tout seul on ne peut encore commencer à vouloir utiliser des techniques d'harmonisation. Je vois plutôt le truc comme ça :
j'ai trouvé une superbe suite de 4 accords (ou un riff), c'est des accords bizarres (pas des positions classiques), j'ai un début de mélodie qui irait bien dessus, j'ai presque un refrain, mais voilà j'ai besoin d'une variation, ne serait-ce que pour alterner 2 mouvements et je ne la trouve pas. Alors j'identifie les notes qui composent mes accords bizarres, j'en déduis la tonalité et seulement après je regarde quelle cadence irait bien ou quel accord est attiré par un autre.
On ne va quand même pas composer juste avec des techniques d'harmo à partir d'un seul accord. Je ne dis pas que c'est impossible, mais ça me semble fou, où serait l'inspiration? On pourrait alors rentrer un accord dans une équation et elle nous sortirait une chanson :8O:


Oui, donc c'est ça, il faut resituer l'accord dans son contexte, à savoir un groupe d'accord, sinon impossible de retrouver la gamme et le degré et donc par conséquent un accord vers lequel tout cela va être attirer.
Oui je comprends bien les termes ascendant et descendant, c'est juste que pour des accords je voyais pas trop parce que tout simplement je suis... (je vous l'donne Emile)... guitariste.
Forcement au piano je fais mon accord dans les touche plus haute donc OK c'est ascendant, à la guitare ce n'est pas forcement le cas. Bon c'était tout bête et merci Quentinem.

@azertyvince, je t'ai dis juste comme je sentais le truc. Je pense que quand on compose on part pas juste d'un accord, on a au départ un minimum d'inspiration donc, comme tu dis, un petit contexte qui donne au moins la tonalité. Mais je ne dis pas que c'est la vérité. D'autres ont sûrement une autre approche.

Citation :
la méthode du cycle des quintes est la suivante:
-prendre n'importe quel accord dans le cycle (donc, pas de VIIdim)
-vous pouvez enchaîner sur celui d'à coté, d'en face (relative maj/min), et en diagonale (à coté en face)

Bien sûr ça c'est le truc que tout le monde fait, mais dans le contexte d’enchaînement d'accords à la guitare, tu avoueras qu'on se retrouve vite avec des trucs hyper convenus... genre ceux du chapeau magique des accords qu'on nous ressort à toutes les sauces de PVnova.