Live"Les pieds dans le patch" avec Yarol Poupaud, c'est à 18h !
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] La substitution tritonique et les dominantes secondaires - forum Théorie musicale

en Do mineur oui
mais elle existe aussi en Do majeur: fa- La- Ré bémol
Citation :
mais elle existe aussi en Do majeur: fa- La- Ré bémol


As-tu des exemples ?

En do majeur, la 6te napolitaine est très souvent employée sous la forme fa lab réb.
autant pour moi,:oo: même en do majeur la sixte napolitaine contient un La bémol
Fa-Lab-Réb
Moi la sixte napolitaine me fait peur :-D

:fleche:
Mais non, II degré en mode mineur, tu baisses la fondamentale, tu renverses sur la tierce, et bim c'est tout bon :bravo: Ca sert à amener la double appogiature du Ve degré ( quarte et sixte de cadence).
et ça fait du mouvement contraire basse/soprane à pas cher :-D
je me perds un peu dans ces explications. pourtant le cycle des quintes à un fonctionnement très simple.
Bonjour tous le monde,

C'est sans doute une bête question mais dans la partie sur les accords de substitution (substitution tritonique) pourquoi, alors que l'on parle de Réb7 comme dominante de Sol7, l'on parle ensuite de Do#7 comme dominante substitut de Sol#7 ??
C'est un peu perturbant pour le débutant de parler de Db7 et ensuite de l'appeler C#7, à moins qu'il y ai une raison qui m'échappe ?

Reickhard

 

Merci beaucoup de ta remarque, correction demandée!

Citation de Benjirodame :
C'est quelque chose que tu fixes au départ. Je veux dire, t'arrives pas aux substitutions sans connaître le système diatonique, la théorie des intervalles, ce qu'est une enharmonie, etc...
Alors un Dob ou un Si on s'en fout un peu même si j'aurais jamais osé le Si mais bon ça dépend de la formation de chacun !

Désolé, mais un Dob n'est pas un Si ! Sur un clavier, c'est physiquement la même note. Mais demandez à un trompettiste ou un violoniste par exemple, s'ils jouent la même note. Et bien non, il y a plusieurs comas de différence, et des oreilles affutées entendront cette différence.
De toutes façons, ces simplifications d'écriture via l'enharmonie sont une connerie qui embrouille la compréhension des intervalles et des tensions. :-D