close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

gamme majeure vs mineure ? - forum Théorie musicale

une petite question de theorie de gamme ... ne rigolez pas svp :oops:

Quelle est la différence entre une gamme majeure et une gamme mineure, sachant qu'en décalant l'une de hauteur, on obtient l'autre ? (sa relative)
Et les accords de l'une sont exactement les accords de l'autre, vus que c'est les même notes

Dit autrement, pourquoi l'une sonnerait plus gaie et l'autre plus triste, si en réalité c'est la même ?

Evidemment ma question n'est pas pour les gammes plus exotiques, qui ne matchent pas, même décalées. Là mon esprit peut être trop cartésien comprend bien.

???

Fab
Ce qui est très important dans une gamme, c'est la fondamentale : la note de base qui définit la tonalité de la gamme.
Si tu prends par exemple
Do majeur : do re mi fa sol la si do
ou
Do mineur : do re mib fa sol lab sib do

Ça ne sonne pas du tout pareil.
Effectivement la gamme majeure donne une sensation plus gaie que la gamme mineure.
Mais ce n'est pas une caractéristique absolue. La "sonnerie aux morts"par exemple est en majeur, mais n'est pas particulièrement gaie
En mineur "simple", tu auras tjrs une 3ce et une 7e mineures. Ces 2 intervalles en opposition aux intervalles majeures, ont tendance à "resserrer" la gamme et lui donner ce côté plus introspectif, mélancolique en poussant un peu. Mais c'est surtout la façon dont tu exploites les modes et gammes en s'affranchissant de ces couleurs de départ que tu vas créer des tensions intéressantes.
+1 avec Lodeli et Scarabeo.
Je vais essayer de compléter.
Citation :
ne rigolez pas svp

Y'a pas de mauvaise question. C'est comme ça qu'on apprend. Je me la suis posée aussi un jour.
Citation :
les accords de l'une sont exactement les accords de l'autre

C'est bien ce qui sème le trouble. Pourquoi dire que l'on est en La mineur alors tous les accords sont les mêmes que Do majeur, dans une partition ?
C'est l'ordre dans lequel sont placés ces accords qui va déterminer si l'on est en La mineur ou en Do majeur.
En effet, un morceau de musique est une succession d'accords (1) qui vont exprimer une tension, suivis (souvent) d'accords qui vont exprimer une résolution. Il existe des suites d'accords que l'on retrouve souvent, appelées cadences(2), qui portent cette alternance de tension-résolution : IV - I , II - V - I , ...
Lorsqu'on analyse une partition, on recherche ces cadences. Elles vont nous indiquer la gamme.
Par exemple sur Manhã de Carnaval, on a : Am Bm7b5 E7b9 Am on reconnaît une cadence I - II - V - I. On est en La mineur (3).
Sur All the things you are : Fm7 Bbm7 Eb7 Abmaj7 on reconnaît une cadence VI - II - V - I. On est en La bémol majeur.
L'accord de résolution est (très souvent) le premier accord de la gamme, le I. C'est lui qui détermine la gamme : I = Am donc gamme de La mineur.

Notes :
(1) de façon schématique...
(2) "Cadence" vient du latin "cadere" qui veut dire "tomber".
(3) On remarque ici que le E7b9 n'est pas mineur comme il devrait mais majeur. C'est une subtilité de la cadence II - V - I mineure. Elle emprunte le V au mode majeur. Pour plus de tension.
Citation :
Quelle est la différence entre une gamme majeure et une gamme mineure


La différence ce trouve dans la qualités des intervalles séparant chaque note entre elles.
Par exemple en Do majeur, entre la tonique et la tierce tu as 2 tons.
en Do mineur, tu as 1 ton et 1 demi ton.

Citation :
sachant qu'en décalant l'une de hauteur, on obtient l'autre ?


Non, si tu "décales" la gamme de Do majeur de 1 tons + 1 demi ton descendant par exemple tu te retrouves avec une gamme de la majeur. Quand tu transposes une gamme il faut conserver la qualité des intervalles.

Citation :
Et les accords de l'une sont exactement les accords de l'autre, vus que c'est les même notes


En effet, la plus part des modes que l'on connais y compris le mode mineur sont construit à partir du mode majeur. En tonalité de Do, le mode de re dorien, mi phrygien, fa lydien... la aeolien etc.. auront tous les mêmes accord que le mode "mère", soit le mode majeur (ionien). Seul leur fonctions (des accords) ne seront pas les mêmes.

Citation :
Dit autrement, pourquoi l'une sonnerait plus gaie et l'autre plus triste, si en réalité c'est la même ?


La question est un peu complexe comme la réponse, mais quand tu joues modal, soit le mode de la mineur par exemple, il faut "insister" sur certains accords pour faire entendre la couleur du mode et ne pas tromper l'auditeur avec le mode "mère". Par exemple si tu veux faire entendre la couleur du la mineur modal il faudra par exemple éviter cet enchainement: Sol majeur Do majeur, commencer et finir par La mineur, utiliser des enchainement modal (qui font office de cadences (même si je n'aime pas le terme "cadence" dans un contexte non tonal)) comme VII-I soit Sol majeur Lamineur par exemple.

Il faut bien saisir l'importance de la relation entre tonique et dominante.

C'est d'ailleurs pourquoi on a transformer le VIIème degré du mode mineur en sensible en le rehaussant d'un demi ton. En faisant cela on a changer le mode mineur par un mode mineur harmonique qui ne porte aucune confusion avec le mode "mère" (mode ionien).

En gros..

Le caractère flottant du 7eme degré de la gamme mineure la rend complexe.
En do mineur, le degré 1 est un accord mineur, donc 7: si b ; par contre, le degré V est un accord de 7eme, donc il faut une 3ce majeure, le si b devient si.
La 2eme caractéristique, le degré II est un accord min7 b5; bien souvent, dans une grille, quand il y a du min7 b5, c'est qu'on est en mineur.
Un accord majeur en soi ne montre rien du tout, il y a 2 accords majeurs dans la gamme mineure.
La gamme qui me pose question,* c'est la gamme altérée, un hybride ni mineur ni majeur mais qui donne bien avec les accords de dominante (V7);
La gamme altérée contient toutes les extensions de l'accord de 7eme: b9,#9,#11,b13 et est formée de la gamme demi-ton- ton et gamme par tons.

* Je ne sais jamais comment noter les notes.
Je vois pas trop ou tu veux en venir farkey?

L'accord de tonique et de dominante suffisent amplement pour déterminer la qualité du mode. Avec seulement un accord I et V7 (avec tierce majeur dans le cas du mode mineur) le mode majeur et mineur sont clairement défini, pas besoin d'accord du IIème degré b5 avec 7ème en mineur pour affirmer la qualité du mode (en mineur). On retrouve justement l'accord min7 b5 aussi bien sur le deuxième degré en mineur que sur le VIIème degré en majeur.

On peut rajouter la 7ème sur l'accord de dominante pour affirmer encore plus la tonalité ou pour qu'il ni ai aucune ambiguïté en modulant.

C'est un peu le taf de l'accord de 7ème de dominante de nous dire ou on ce trouve grâce au triton qui est unique à chaque tonalité.

Pour la gamme altéré, je pense que tu vas perdre l'auteur du topic, c'est pas vraiment dans sa question.
En mineur, c'est II-7b5 et V7b9
En majeur, c'est II-7 et V7 ;
La différence : 6eme degré est mineur (lab en do).
Le 7b5 on le retrouve aussi sur l'accord du VIIème degré en majeur comme je l'ai dit plus haut..

Cet accord n'est donc pas exclusif au mineur comme le II7 en majeur car il y a le même accord sur le IVème degré en mineur...

Le V7 n'est pas non plus exclusif au majeur car on le retrouve également en mineur harmonique... C'est un peu la base..

Et le V7b9 n'est pas le meilleur exemple pour répondre à l'auteur. Pourquoi rajouter des extensions quand il y a plus simple, on peut différencier mode majeur et mode mineur sans mettre des 7ème à tout va et des extensions comme dit plus haut..

Les dernières questions dans "Théorie musicale"