Ampli pour table basse

Test du Roland Cube Lite

Afin de contrer le succès des "amplis de table basse" THR10 et THR5 de Yamaha, Roland a annoncé au NAMM dernier la sortie du Cube Lite, s'inscrivant dans la gamme d'amplis Cube bien connue du constructeur nippon.

La série Cube de Roland n'en est pas à son premier rejeton. Quand on jette un coup d'oeil au catalogue du constructeur, on dénombre pas moins de 7 références, allant du très compact et fonctionnant sur pile Micro Cube au gros et puissant Cube-80XL de 80 Watts, en passant par le Cube Street parfait pour jouer dans la rue.

Le Cube Lite tente donc de faire son trou dans ce catalogue déjà bien fourni en visant un public assez précis : le guitariste de salon, celui qui aime jouer affalé dans son canapé en buvant son café par intermittence, et qui veut poser son ampli nonchalamment sur sa table basse. Nous sommes donc dans la catégorie "ampli de travail", destiné à rester à la maison, bien au chaud, le Cube Lite étant dépourvu de batterie rechargeable ou même de logement à piles. C'est un choix qui peut paraître assez curieux à première vue, mais il est clair que Roland a voulu faire baisser le prix de son engin, qui reste 50 à 100€ moins cher que son concurrent direct chez Yamaha (le Cube Lite se vend 150€, tandis que les THR5 et THR10 coutent respectivement 200 et 300€). Pas forcément une idée saugrenue sachant que le prix des THR était leur principal défaut et que l'on ne manque généralement pas de prise électrique chez soi. Les guitaristes n'auront pas forcément un budget illimité pour un ampli qui ne servira pas à jouer sur scène ou en studio.

Un cube rectangulaire

Roland Cube Lite

Une fois sorti du carton, on se retrouve non pas face à un cube, mais un parpaing. Heureusement, son poids est léger (1,7 kg) et ses dimensions assez réduites : 250 x 147 x 135 mm. Le tout est en plastique, blanc, rouge ou noir. Celui que nous avons reçu est blanc et a une gueule plutôt sympa, surtout quand on le compare aux autres Cubes de Roland qui sont assez hideux, il faut bien l'avouer. On aurait préféré avoir un tissu blanc surplombant les haut-parleurs (au nombre de trois, avec un système 2.1), mais c'est surtout une question de goût. Le style est assez différent des THR, qui ressemblent plus à des têtes d'ampli de guitare, avec leur carcasse en métal et leurs potards évocateurs. Le Cube Lite ne ressemble pas à ampli de guitare classique, mais ce n’est finalement pas plus mal, car il passera plus inaperçu dans un salon.

COSM et tiques

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Cube Lite est simple : un drive, un volume, un égaliseur deux bandes (bass et treble, pas de médium), et un potard permet de doser les deux effets disponibles.

Roland Cube Lite

Oui, deux seulement, un chorus et une réverbe. Le premier est plutôt efficace, mais la réverbe reste un peu longue à notre goût, et ne conviendra pas à tous les styles de musique. De plus, on aurait aimé un petit délai/écho… Trois simulations d'ampli COSM sont disponibles : JC Clean, Crunch et Extreme. Les deux premières sont vraiment sympathiques, les basses étant étonnamment présentes pour un ampli de cette taille. Pour la position extrême, qui n'est pas vraiment le style de musique de votre serviteur, il faudra faire attention à bien régler l'égaliseur sous peine d'avoir un côté trop étouffé ou nid d'abeille. Mais cela reste quand même très exploitable pour un ampli à ce prix et de cette taille. Notons d'ailleurs l'efficacité de l'égaliseur qui, même s'il ne propose pas de réglage des médiums, permet de sculpter le son comme on le désire. Concernant les potards, ils sont accessibles quand l'ampli est posé sur une table basse, c'est moins évident sur un bureau. Seule véritable ombre au tableau : l'accordeur et le métronome sont aux abonnés absents. C'est LE point noir de l'ampli selon nous. On pourra cependant se rattraper avec une appli iOS (je vous conseille GuitarToolKit)...

iAmp

Roland Cube Lite

À l'arrière de l'ampli, on retrouve la prise casque, l'entrée guitare, mais aussi, et surtout l'i-CUBE link qui est en réalité une entrée et une sortie passant par le même câble mini-jack 4 points (fourni). Ce dernier vous permettra d'envoyer un playback dans votre Cube Lite, mais aussi d'envoyer le son de votre guitare sur votre iBidule. Un petit potard permettra de régler le volume du playback.

Roland fournit d'ailleurs gratuitement sur l'App Store une application dénommée Cube Jam permettant d'enregistrer le son du Cube Lite, mais aussi de lire un playback (il peut accéder à la bibliothèque de votre iBidule), et de faire un mixdown de votre superbe solo sur votre accompagnement préféré, pour la postérité. On peut d'ailleurs modifier la tonalité et la vitesse du playback, si comme Sega, c'est plus fort que toi. C'est simple et complet, mais on regrette quand même l'absence de véritables playbacks livrés avec l'appli, il y a seulement une DEMO_SONG pas terrible. On aurait aimé un accompagnement rock, blues, métal ou pop par exemple.

Roland Cube Lite

Pour ceux ayant des simulateurs d'amplis sur leur iBidule (comme Amplitube, par exemple), bonne nouvelle : le Cube Lite peut aussi envoyer le son "sec" de votre guitare vers votre appareil pommé. On pourra donc rebalancer le tout dans le Cube Lite : cool ! Côté latence c'est parfait, on note en revanche une perte dans les graves qui est sans doute due à l'iPhone en lui-même. En effet, on avait noté, lors d'un essai de l'Apogee Jam, que l'entrée de l'iPhone n'était pas fameuse à ce niveau là et qu'il était préférable d'utiliser une interface branchée au dock de l'engin, utilisant ses propres convertisseurs.

Voici quelques exemples audio réalisés avec un micro Audio-Technica AT-4040 posé à quelques centimètres de l'ampli.

Clean
00:0000:21
  • Clean 00:21
  • Crunch 00:14
  • Crunch 2 00:15
  • Sat 00:14
  • Chorus 00:13

Conclusion

Il est clair que le Cube Lite va faire des adeptes. Pour 150€, il propose des sons très honnêtes permettant de travailler dans de bonnes conditions, un look sympa et un encombrement limité. L'appli iOS et la connexion iCube Link est un plus appréciable, même si on aurait aimé avoir de vrais playbacks pour travailler. L'absence de métronome et d'accordeur est vraiment la chose la plus dommageable, surtout pour un ampli dit "de travail". Mais si vous recherchez un ampli compact qui sonne bien et qui peut se ranger facilement sur une étagère, si vous avez des prises électriques dans votre salon et seulement 150€ sur votre compte en banque, vous pouvez foncer sur ce Cube Lite. Pour les plus riches, les THR peuvent être envisagés, car ils gardent quelques atouts comme l'accordeur intégré ou la possibilité de mettre des piles.

Points forts

  • Look sympa, plusieurs couleurs
  • Sons globalement bons
  • Compact et léger
  • Simple d'utilisation
  • iCube Link et l'appli iOS
  • Possibilité d'utiliser un simulateur iOS
  • Prix
  • EQ efficace

Points faibles

  • Uniquement sur bloc secteur
  • Pas d'accordeur ni de métronome
  • Deux effets seulement