Tout est mini dans notre vie

Test des enceintes de monitoring Genelec 8010A

Vous le croirez ou non, il n’y a jamais eu de test d’enceintes Genelec sur Audiofanzine, et il est temps pour votre serviteur de réparer cette anomalie avec les 8010A, des enceintes de monitoring très compactes et dotées de boomers de 3 pouces. Alors, rikiki ou maousse costaud ?

Nous avions déjà testé il y a quelques mois deux paires d’enceintes munies de boomer de 3 pouces : les iLoud Micro Monitor (300 € la paire) et les Eve Audio SC203 (500 € la paire). Les Genelec que nous avons sous la main se différencient légèrement des deux enceintes précitées de par leur conception. Il n’est aucunement question ici de multimédia, chaque 8010A ayant une entrée symétrique XLR, deux amplis et une alimentation intégrée. Contrairement aux enceintes d’IK Multimedia et Eve Audio, nous ne sommes pas sur un système maître/esclave avec une des deux enceintes embarquant toute l’électronique ou presque. Pour le coup, les 8010A sont vraiment des mini-enceintes de monitoring (utilisables du coup aussi en surround), ni plus ni moins, point de RCA asymétrique, d’USB ou de Bluetooth ici.

Côté dimensions, elles se situent entre les deux modèles cités plus haut, 195 x 121 x 116 mm avec les petits pieds Iso-Pod qui se révèlent être très pratiques, car, en plus de faire office de supports amortissants, ils peuvent incliner légèrement l’enceinte vers le haut ou vers le bas. Côté poids, malgré sa solide boite en aluminium, la 8010A reste assez légère (1,5 kg), et pourra être transportée facilement sans risquer d’abimer quoi que soit. En effet, les boomers et tweeter sont protégés par une grille et les différents réglages restent à l’abri de toute manipulation.

Genelec 8010A : Genelec 8010A 2

La connectique reste quant à elle très simple, avec une seule et unique entrée XLR (et donc symétrique !), qui a le bon goût d’être placée verticalement afin de pouvoir coller l’enceinte contre un mur ou de carrément l’accrocher à ce dernier grâce à ses pas de vis situés à l’arrière. On aime aussi le fait que l’alimentation soit intégrée, il suffira de brancher un simple câble d’alimentation et aucun bloc secteur ne trainera dans les pieds ou ne prendra de la place dans la sacoche de transport.

À l’intérieur de l’enceinte, on retrouve deux amplis de 25 W alimentant le boomer de 3 pouces et le tweeter 3/4 de pouces en métal, le crossover ayant été placé à 3 kHz. On notera la présence d’un système « ISS » (désactivable) permettant de mettre automatiquement l’enceinte en veille, l’environnement aime ça, et comme le switch de mise sous tension est situé à l’arrière, c’est tant mieux. Au niveau des contrôles, seulement accessibles avec un objet pointu, on retrouve seulement deux filtres, un « bass tilt » de -2/4/6 dB à 100 Hz et un filtre desktop allant jusqu’à -4 dB à 200 Hz. Il n’y a donc rien pour régler les médiums et les aigus, dommage.

La 8010A fait donc plutôt dans la simplicité, mais l’essentiel est là. Voyons maintenant ce que ça donne à l’écoute.

Écoute

Afin de tester cette enceinte, nous l’avons mise face aux SC203 de Eve Audio, qui coûtent le même prix et qui sont dotées elles aussi d’un boomer de 3 pouces. Leur philosophie est légèrement différente avec un côté plus multimédia (interface USB intégrée, entrée numérique et RCA, conception maître/esclave…), mais qu’importe pourvu que le son soit là !

Johnny Cash - Hurt

Genelec 8010A : Genelec 8010A 7

Dès l’introduction à la guitare, on entend que les deux paires d’enceintes n’ont pas le même profil sur l’ensemble du spectre. Les EVE donnent une impression d’avoir un son plus large, mais aussi plus creusé, avec notamment un bas du spectre plus développé et un peu plus d’aigus vers 6 kHz. Les Genelec quant à elles favorisent plus la plage située entre 2 et 4 kHz, ce qui tend à donner un son plus nasal, mais aussi plus de présence à la voix et la guitare. Le bas médium vers 500 Hz développé des Genelec tend à contrebalancer la bosse située à 3 kHz, même si on observe un creux entre les deux, vers 1,5 kHz. De manière globale, nous trouvons que la Genelec est plus équilibrée et adopte un profil plus « enceinte de monitoring » que les Eve Audio, même si la bande de fréquences des médiums reste creusée au milieu. Ces médiums sont peut-être plus homogènes sur les EVE Audio mais ils restent dans leur globalité clairement en berne par rapport aux deux extrémités du spectre. Après, il reste possible de palier ce problème avec les réglages.

Michael Jackson - Liberian Girl

Sur la nappe d’intro, on entend clairement que les deux enceintes favorisent chacune une bande de fréquences dans le haut du spectre, autour de 6 kHz pour les EVE et 3,5 et au-dessus de 10 kHz pour les Genelec. Sur le couple basse/kick, les EVE dominent clairement dans le bas du spectre, avec bien 15/20 Hz d’extension en plus que les Genelec. Ces dernières restent assez chiches dans ce domaine, avec déjà beaucoup moins de monde dès 80 Hz, alors que ça descend jusqu’à 65 Hz sur les SC203. On n'entend quasiment que la batte de la grosse caisse sur les 8010A alors que la résonance est beaucoup plus exacerbée sur les EVE. Sur les voix en revanche, nous préférons le rendu des Genelec, qui demeurent plus « in the face » avec plus de nasalité, tandis que les EVE retranscrivent les voix de manière plus fantomatiques.

Gorillaz - Feel Good Inc.

Genelec 8010A : Genelec 8010A 5

Même remarque sur la grosse caisse que sur la chanson précédente, la Genelec reste très sèche tandis que la Eve Audio apporte beaucoup plus de gras. Sur le passage avec l’effet radio, la guitare rythmique ressort beaucoup plus sur les Genelec, notamment grâce à la région des 3/4 kHz. De manière générale, on observe les mêmes choses, avec une 8010A plus centrée sur les médiums et une SC203 plus large, mais aussi plus creusée. Les Genelec donnent aussi l’impression d’avoir une image plus précise, ce qui peut être aussi lié à leur profil fréquentiel. Quoi qu’il en soit, nous conseillons aux utilisateurs des SC203 de baisser un peu les deux extrémités du spectre grâce aux réglages disponibles à l’arrière.

Pour résumer cette écoute, les deux enceintes demeurent très différentes à tous les niveaux, mais il est pour autant assez difficile de décerner un véritable vainqueur. Nous avons aimé la largeur des EVE SC203, qui descendent très bas malgré leur taille et qui restent assez homogènes dans le milieu du spectre. Nous regrettons en revanche un peu plus le déséquilibre général entre les moyennes fréquences et le reste. Heureusement, on peut corriger un peu le tir avec les réglages.

Sur les 8010A, nous avons aimé leur profil d’écoute très « enceintes de monitoring » qui colle d’ailleurs à leur philosophie générale (entrée XLR, biamplification intégrée dans chaque enceinte…). Elles ont un rendu certes moins flatteur, mais assez précis qui donne plutôt confiance lors du mixage. Elles peuvent avoir un côté « si ça sonne là-dessus, ça sonne partout ». En revanche, il est vrai qu’elles demeurent assez limitées dans le bas et que l’équilibre des médiums pourrait être meilleur.

Genelec 8010A : 8010A(green)vsSC203(orange)
8010A (en vert) vs SC203 (en orange)

Conclusion

C’est la première fois que nous posons nos oreilles sur des Genelec, et il faut avouer que nous sommes plutôt convaincus. L’enceinte inspire confiance à tous les niveaux, aussi bien du côté de la conception et construction, avec son côté simple, pratique et robuste, que du son, avec un rendu qui ne vous fera pas de cadeaux, mais qui restera fiable. Évidemment, on aurait aimé avoir un bas plus étendu et un peu plus d’équilibre dans les moyennes fréquences, mais la perfection n’est pas de ce monde et pour moins de 500 € la paire, les 8010A restent une référence.

  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 1
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 3
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 6
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 5
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 2
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 4
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 7
  • Genelec 8010A : Genelec 8010A 8
  • Genelec 8010A : 8010A(green)vsSC203(orange)

 

Notre avis :

Points forts

  • Entrée XLR
  • Alimentation intégrée
  • Très compacte
  • Robuste
  • Pied amortissant, inclinable et intégré
  • Bon équilibre général
  • Mode veille automatique
  • Pas mal de filtres dans le bas du spectre…

Points faibles

  • …mais aucun filtre en haut
  • Un petit déséquilibre dans les médiums
  • Bas limité