close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Autres accessoires et périphériques pour tablettes/iDevices
Matériel Autres accessoires et périphériques pour tablettes/iDevices {{currentManName}}swap_horiz TC-Heliconswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

L'OVNI bienvenu, l'UFO qu'il me faut ! - Avis TC-Helicon Blender

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Ça yest ! J'ai reçu mon Blender.
1ere impression au déballage, positive, c'est plus petit que je pensais, bien fini, les boutons ne nagent pas dans leurs cavités et le tout est plutôt joli.
Je branche l'alim fournie et j' actionne l'inter à l'arrière : les rampes de led s'illuminent de partout à tour de rôle, comme pour envoyer un message du genre "rencontre du 3eme type établie". Au bout d'une seconde ou deux, l'ovni se stabilise en mode très lumineux (un peu trop dans une pièce noire)
Un très bon point : la protection électrique des sorties, pas de poc à l'allumage et une montée progressive du niveau sonore, c'est le genre de détail qui rassure. On n'est pas devant un gadget jetable, on sens le savoir faire de TC Helicon.
Je branche une source audio, je monte le gain, pas de souffle, je compare avec ma mixette, c'est mieux, pas de coloration particulière, ça me semble très transparent. Je lance l'app ios, première déconvenue : impossible d'appairer le bluetooth. Après de nombreux essais et sur le point de retourner le bidule, je tente un appui long sur le bouton bluetooth. Tiens! il clignote. Je retente. Toujours pas détecté. Je reboote le blender, je retente et là, miracle, l'interface apparait avec tous les controles.
Ouf ! Fausse alerte.

L'app est plutot bien faite, sobre, facile à prendre en main. Pour connecter un autre device, on l'appaire au 1er device. Les commandes fonctionnent en temps réel avec une légère latence.
Sommaire mais bien vu, le compresseur réglable.
Gros bug sur le BT, ça décroche très facilement, notamment quand l'app passe en arrière plan, donc souvent, et là, pas le choix, il faut appairer à nouveau en pressant le bouton bleu, donc obligation de se déplacer jusqu'au blender. Ca limite grandement l'intéret d'une commande à distance, avouez ! Heureusement, pour éviter de passer son temps à se reconnecter, tous les niveaux peuvent se faire sur le blender lui-meme, mais on perd le confort du bluetooth, qui est pourtant le gros argument marketing mis en avant par la marque comme la possibilité pour chaque musicien de mixer individuellement les entrées qui arrivent dans son casque. C'est surement un défaut de jeunesse et on peut espérer que sous peu une mise à jour du firmware ou de l'app corrige ces pertes de connexion intempestives.

L'autre petit défaut, à mon sens, c'est l'emplacement des jacks en étoile. Certes c'est plus pratique à manipuler, mais ça fragilise, il y a risque de casse. Un mini jack 3.5, c'est délicat, je les aurais bien vus regroupés tous sur la même face, se serrant les coudes dans l'adversité!

Le gros point positif qui fait bien sûr tout l'intéret du blender, c'est le nombre de INxOUT : 12x8. Vous avez bien lu !
La légende raconte meme que cette petite soucoupe mixante serait aussi une interface audio 12x2 ?!
Pour vérifier, je m'empresse de brancher le cable USB fourni jusqu'au mac et lancer mon daw préféré et là, sans aucun driver à installer, sous mes yeux ébaubis, le doute n'est plus permis : j'ai bien mes 12 entrées minijack simultanées sélectionnables en mono ou en stereo et en 24 bit !! Merci TC ! Ils l'ont fait, enfin ! Et pour une bouchée de pain, en plus. Je dis chapeau bas, les gars.
A confirmer par des tests plus approfondis, mais a priori, cet objet venu d'ailleurs fait souffler un vent de nouveauté sur deux mondes un peu figés dans leurs vieilles habitudes, d'un côté les mixettes et de l'autre les interface audio usb bon marché.
Non seulement il crée un pont entre les deux mondes en réduisant à néant les limites d'un autre âge que les fabricants nous imposent depuis des décennies : 2 ou 4 entrées max, des preamplis micro/ entrées guitare et si vous n'en voulez pas on vous les mets quand même, les sempiternelles connections XLR ou 6.35 inadaptées à la prolifération de téléphones, tablettes, synthés, BAR avec sorties minijack, ce qui augmente la taille des cartes son et oblige à utiliser des adaptateurs, pas pratique quand l'espace est compté.
Le Blender est innovant et à ce jour sans aucune concurrence et comme si ça ne suffisait pas, TC laisse les autres marques KO debout en le proposant pour une centaine d'euros, un prix dérisoire au regard de son nombre d'entrées et ses possibilités de routing. Qui dit mieux ?