close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Guitares
Matériel Guitares {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
48,316 produits8,977 news397 tests11,623 petites annonces945 tutoriels58,739 avis utilisateurs78,026 discussions

A propos : Guitares

Avec le piano, la guitare est certainement l'instrument le plus joué au monde car elle concilie richesse rythmique et harmonique tout en restant relativement abordable… et transportable. Acoustique, électrique ou électro-acoustique, elle se compose d'un manche fretté et d'une caisse (ou d'une table) de résonance, sur lesquels sont tendues 6 à 12 cordes qu'on pince pour produire du son.

Afficher plus

 

6 cordes sur un manche

En dépit de son succès grandissant dans la musique populaire au début du XXe siècle, la guitare garde à cette époque un inconvénient : elle demeure un instrument à la projection sonore restreinte, qui a bien du mal à se faire entendre au sein d’un orchestre comportant une batterie, une contrebasse, un piano ou des instruments à vent.

Electrification des guitares

Au cours du XXe siècle et des progrès de l’électronique et des microphones, la guitare acoustique, aussi appelée guitare sèche, va ainsi être rejointe par de nouveaux types de guitare :

  • Les guitares électroacoustiques qui sont des acoustiques auxquelles on a incorporé un microphone et son préamplificateur et qui peuvent être jouées sans être branchées, comme de simples guitares acoustiques, ou branchées dans un ampli.

  • Les guitares électriques qui, équipées de micros électromagnétiques, sont pour leur part conçues pour être jouées avec un ampli et uniquement comme cela, la plupart d’entre elles ne proposant pas de caisses de résonnance.

Amplification et effets

Allant de paire avec la création de guitares dotées de microphones, l’amplification pour guitare va se développer tout comme la possibilité de faire intervenir différentes pédales entre la guitare et l’ampli pour produire des effets spéciaux (réverbération, écho, distorsion, etc.).

Pedal rig - Mike Schmid
Afficher moins

Tests Guitare

4/5

Test de la guitare Charvel Satchel Signature Pro-Mod DK

Avoir le style panthère Cela fait maintenant un bon moment que Satchel, guitariste star de Steel Panther, a consommé son divorce d'avec Kramer en apparaissant avec une jolie Charvel verte aux motifs félins. lire la suite…
4/5

Test de la guitare Gretsch G2420T

Pour les trains de vie modestes Présentée comme l’entrée de gamme de la marque américaine, la série Streamliner est fabriquée en Indonésie et se situe en-dessous de la série Electromatic. lire la suite…
4/5

Test de la guitare Gibson Original Les Paul Standard 60’s

Sweet little 60’s Nouvelles venues au catalogue de la marque, les Les Paul Standard sont déclinées en deux versions : Standard 50’s et Standard 60’s. Les deux guitares issues de la même série partagent des caractéristiques communes mais diffèrent sur quelques détails. lire la suite…

Avis sur les produits Guitare

EXCELLENT RAPPORT QUALITE/PRIX (TC Electronic - Flashback 2)

Par Cutting Edge87 le 20/08/2019
Ayant possédé plusieurs delays analogiques et numériques (J'en ai même fabriqué), je suis toujours au temps bluffé par la qualité de cette pédale électronique (je possède également la Hall of Fame 2).

Les caractéristiques sont quasiment les mêmes que la Hall of Fame 2 sauf que là on a faire a un delay. L'ergonomie reste toujours aussi bonne, pas besoin de manuel pour apprendre comment fonctionne cette pédale (Appart pour ToneEditor).

Les émulations sont belles et pour le prix, il n'y a rien à redire. Je communique mon dernier test que j'ai pu faire sur cette pédale. Cela vous donnera une idée de ce qu’on peut faire avec. J'ai volontairement poussé certains presets à fond afin de voir ce qu'elle a dans le ventre je n'ai pas été déçu).

En espérant avoir pu apporter ma pierre à l’édifice avec mes tests. Je ne vais pas évoquer les points négatifs dessus car elles sont déjà citées (Puis vu le prix, je n'ai pas grand-chose à dire dessus).



»

Le transistor analogique quant ils veulent, ils savent faire! (Orange - CR120HWH)

Par chessou le 20/08/2019
Difficile de trouver des amplis de ce type de nos jours, un bon vieil ampli classe A/B 100 % analogique, tu branches tu joues, ça sonne il faut se lever de bon matin. Avec cette tête Orange Crush pro 120 on revient aux basiques et ça fait le plus grand bien.
C’est la mode du transistor numérique et de la classe D. La classe d’amplification D à de nombreux avantages mais un défaut majeur, ça sonne pas. J’en ai essayé une palanqué d’amplis de cette classe, dont le Seymour Duncan Powerstage à plus de 300 boules, et toujours le même résultat, c’est sans vie, ça sonne ballon, une sibilance discrète mais toujours présente dans les hautes fréquences mais surtout une inefficacité sous 8 et 16 ohms qu’omettent toujours de vous indiquer les constructeurs de cette classe d’amplis qui se concrétise par une chute de puissance et une chauffe impressionnante sous ces résistances. Bref la classe D qu’essaient de nous refourguer les fabricants pour diminuer les coûts et le poids des amplis n’est pas le copain du guitariste et ça commence sérieusement à se voir...et surtout à s’entendre. Et donc on revoit apparaître par ci par là quelques fabricants qui nous ressortent de bon petits amplis de classe A/B, pour ne nommer personne, Orange avec ses Crush Pro, Boss avec son Katana et aussi Randall avec sa fameuse Rg1503h (mais qualité médiocre et la boîte coule je crois...), des amplis qui comme par hasard sonnent d’enfer. Alors est-ce qu’ils nous ont pondus de l’amplification linéaire avec transformateur torique haut de gamme, condensateurs panasonic/chemi-con/rubycon et silver mica… non quand même pas il faudrait pas aller trop vite et diminuer les marges… mais de voir enfin réapparaître de la classe A/B déjà c’est le top.

Maintenant venons en au sujet qui nous intéresse ici. J’avais déjà posté un avis sur la version 60W combo que j’avais retourné car il ne correspondait pas à mon style, mais je n’avais pas pensé à la version tête qui m’offrait deux avantages indéniables ! Un, le double de puissance, ici 120W sous 8 ohms et 85W environ sous 16 ohms (infos transmises par le service technique Orange Angleterre). Donc déjà je règle le problème du son clair à fort volume pour les pédales qui était mon soucis sur le combo. Deuxièmement je peux y coller le HP que je veux et ça c’est pas un point de détail. J’avais pris la version combo pour diminuer le coût global et faciliter le transport, mais déjà changer le HP fait sauter la garantie et surtout le HP d’origine du combo, je m’en rends compte à présent, n’est pas super, ou disons plutôt ne magnifie pas cet ampli au maximum. Là en branchant sur l’Eminence Cannabis Rex j’ai déjà un meilleur son que j’avais sur le combo bien que ce HP soit un peu sombre et comme l’ampli aussi je suis obligé de mettre à fond les Aigus. Je vais donc tabler sur un très bon HP pour vraiment en tirer 100 %, ainsi je lorgne pour un investissement long terme sur le Jensen Blackbird 100W ou l’équivalent chez Warehouse. De l’alnico qui coûte un bras mais je sais que je ne vais pas le regretter et que dans 10 ans ce sera toujours chez moi.

D’un point de vu matériel pour l’aspect global extérieur ça transpire le solide, j’ai craqué sur la version limité blanche qui en jette un max ! Elle me fait penser à la Tiny/Micro/Dual Terror c’est du plus bel effet car je n’aime pas le tolex orange retro caractéristique de la marque et la version limité était au même prix que la normale alors que souvent c’est plus cher (le peinture blanche est plus onéreuse que la peinture de couleur c’est bien connu… j’ten foutrais...). La tête est grosse et lourde, le tolex bien posé (mais une vrai puanteur neuf, attention les COV pour les allergiques faites la dégazer dans le garage !!!) le bois épais tout est super costaud sauf le petit switch 3 voies de la reverb que je trouve un peu limite et la poignée un peu banale. Les potards sont gros, une grosse loupiote de tension et deux bon gros switch de type ampli à lampe pour le changement de canal et la mise sous tension, ici on en a largement pour son argent.
En interne en revanche c’est moins bien. D’après les photos que j’ai trouvé sur le net les condensateurs c’est du Jakec, pas connu et plutôt classé dans le pas terrible et comme les condensateurs sont un excellent indicateur de la qualité d’un circuit éléctronique… Le PCB est propre mais rien d’hallucinant, du chinois qu’on trouverais un peu partout. Il y a un gros transformateur rectangulaire relié à un PCB avec deux gros condos dessus, certains disent que c’est du découpage, franchement je suis pas assez calé je ne sais pas mais je vois pas trop l’intérêt de faire du découpage si c’est pour y coller un transfo aussi gros ! Les pro me corrigeront.
En survol il n’y a pas grand monde là dedans, 2/3 plaques pcb, les potards soudés direct dessus, le transfo et les prises jack, je pense que cette tête pourrait tenir dans une lunch box type Dual terror sans problème au détriment de l’espace de ventilation naturel présent sur tout le dessus de la tête qui il faut l’avouer est un plus notable. Ce qui me déçoit un peu ici c’est que j’ai l’impression qu’Orange a repris le chassis du Rockerverb et y a mis un ampli transistor au pcb entrée de gamme pour cibler des clients qui ne peuvent pas en temps normal se payer une Orange… d’où ce sentiment mitigé sur la qualité de fabrication avec d’un côté un externe aguicheur et réellement qualitatif type Rockerverb (avec cet espace laissé au dessus qui est là normalement pour les lampes...) et un interne limite type Micro/Tiny terror. Enfin si un jour ça pète je changerai tout les condo, voir je mettrais un beau gros transfo torique si quelqu’un veut bien m’aider que je pourrais allégrement mettre au dessus du chassis métallique vu la place qu’il y a.


D’un point de vu sonore, le son clair est chaud et rend bien les nuances de jeu et l’instrument, il prend super bien les pédales c’est un régale. Le canal dirty donne une super distortion pas du tout criarde avec plein d’harmoniques et un grain coup de coeur (déjà ressentit sur le combo). Le crunch est un peu en dessous, transo oblige, il faudra taper une tête tout lampe pour avoir un niveau au-dessus mais pour du transo c’est vraiment très bon. L’équaliseur est quant à lui moyen, on ajuste mais on ne change pas radicalement le son c’est du passif passif mais l’ampli est naturellement bien équilibré je trouve avec toujours ce côté branche et joue qui est un gros point fort. L’ EQ sont clair n’a pas la bande médiums… ça c’est vraiment de l’économie de bout de chandelle ça me gonfle mais ça me gonfle, tu parles d’une économie ! Un potard et quelques résistances pfffffffffffff ils ont économisé 3€ super… A 465€ neuf je pense qu’on devrait avoir droit à un beau transfo torique et double EQ 3 bandes actif… mais bon, je crois qu’il va falloir que je me le fabrique moi même cet ampli transistor de mes rêves parce qu’il n’y en a que pour les lampes…
A l’opposé toutefois on notera l’excellent équilibre des potards de volumes et gains qui sont très progressifs et permettent de jouer à très bas et très fort volume sans tourner au micromètre près. Gros point fort car que ce soit en amplis transo ou lampes et même pédales on ne compte plus le nombre de potards de volume et autre master tout pourraves qui passent de 1 à 100 % sur 1mm de course. On peut donc profiter d’un très bon son à volume de chambre sans batailler avec les potards, merci les transos. Je m’étais dis que je serais embêté avec la puissance sous 8 ohms et j’envisageais de prendre du 16 ohms pour réduire à 85W pour la maison mais avec ces super potards pas besoin, nickel !
D’un point de vue global je dirais que cet ampli est un poil sombre, on est à l’opposé des hughes & Kettner par exemple, ce qui lui donne un côté chaleureux et attachant. Il est taillé pour du blues/pop/rock vintage, regardez les vidéos youtube de Dave Simpson qui l’a brossé en long large et travers comme je l’indiquait dans mon avis sur le combo et excelle dans ce domaine, mais pour du moderne en particulier métal ça ne va pas aller. Dès que j’aurais l’occasion je ferais le test sur un Vintage 30 pour voir si le palm muted s’en sors mieux que sur le HP voice of the world du combo.
La reverb est très belle et dosable de très léger à caverneux. C'est du numérique mais maintenant ces effets respectent le signal sec, c’est un point fort de l’ampli avec le soucis en moins des blocs à ressort analogique assez fragiles sur le long terme même si les 3 modes ne sont pas assez différenciés à mon goût (ils le sont beaucoup plus sur ma Digitech Polara par exemple).

Alors bilan final, je sens que j’ai fait un bel investissement long terme, que je ne vais pas la revendre de si tôt, j’ai eu le coup de coeur pour la version tête alors que j’avais retourné le combo. J’ai hésité longuement, très très longuement avec le boss katana pour le côté multitâches, mais d’expérience, ce qui fait tout ne fait pas grand-chose de bien. Le côté numérique est souvent synonyme de manque de personnalité et d’obsolescence programmée, entendez par là qu’ils finissent inexorablement par vous sortir la version 2.48 bistoufly qui lave plus blanc que blanc et vous vous retrouvez à changer d’ampli, de revendre la version 1.3 dont plus personne ne veux en même temps que 1000 autres pécos, l’ampli vaut plus rien et comme il sonne passe partout vous finissez bien souvent par vous en lasser + l’énorme problème dont personne ne parle jamais, le fait de se retrouver avec des effets qui sont tous de la même marque...
Ici avec cet Orange Crush Pro 120 on est dans un autre esprit, du peu mais du vrai, du bon. Il a vraiment le grain Orange, très porté médium typique de la marque, excellente définition et dynamique, du coffre. Un peu de raideur typique du transistor mais personnellement ça ne me gêne absolument pas et ne nécessite pas de jouer à fort volume ou d’utiliser un atténuateur pour en tirer le meilleur. Du volume de chambre à celui de répétition c’est constant, fiable et on a du caractère c’est un ampli coup de coeur. On l’essaie ça marche ou pas. Pour moi ça marche carrément, le format tête me convient beaucoup plus que le combo qui m’a un poil déçu du fait de la limitation en puissance et du haut parleur.
Seul regret ne pas avoir une qualité interne à la hauteur de l’externe et du sonore, rien n’est parfait en ce bas monde. Sur le pedal baby 100 ils ont mis un transfo torique et la bestiole est à plus de 300 boules juste pour un étage de puissance dans un chassis métal taille de rack… s’ils avaient fait la même sur cette tête Crush pro 120 on aurait certainement passé la barre des 500 boules, on manquait le public ciblé et arrivait dans la gamme des petites têtes à lampes, j’imagine que c’est la gamme de prix à tenir qui obligeait à tirer les prix sur le pcb…
Quoi qu’il en soit je mets tout de même 5 étoiles car je souhaite encourager les fabricants à proposer à nouveau de bons amplis 100 % analogique de classe A/B. Il faudrait juste qu’ils osent faire du qualitatif en transistor et pas seulement en lampes parce que franchement mettre de bons composants ça coûte pas si cher et ça peut vous faire une réputation qui peut influencer votre marque positivement en rassurant aussi les clients sur les gammes à lampes. Messieurs les fabricants si vous me lisez (sinon je le ferais moi même cet ampli transo tant pis :-D ) !

;)
»

Le transistor analogique quant ils veulent, ils savent faire! (Orange - CR120H)

Par chessou le 20/08/2019
Je vous renvoie à mon avis posté ici sur Audio fanzine sur la version limité Orange Crush pro 120WH identique mais en couleur blanche:

Difficile de trouver des amplis de ce type de nos jours, un bon vieil ampli classe A/B 100 % analogique, tu branches tu joues, ça sonne... https://fr.audiofanzine.com/tete-d-ampli-guitare-a-transistors/orange/cr120hwh/avis/r.171196.html

;)
»

News Guitare

Un modèle baritone signature chez Balaguer Guitars

Publiée le 20/08/19
La marque accueille le guitariste Tony Pizzuti du groupe The World Alive avec cette Espada T-Bar baritone.

Dossiers Guitare

Les Pieds Dans Le Patch 25 : Christophe Godin

Publiée le 07/06/19
Les Pieds Dans Le Patch 25 : Christophe Godin
Comptant parmi les plus fines lames du monde de la guitare électrique en France et au-delà, Christophe Godin met ce mois-ci les pieds dans le patch en compagnie de Banshee in Avalon, Red Led, Neogeof…

Les Pieds Dans Le Patch 24 : Mix with the Masters

Les Pieds Dans Le Patch 22 : Patrick Rondat

Tutoriels et astuces Guitare

Grain Vs Gain

Publié le 15/08/19

Modification Freeze bien cool

Publié le 03/07/19

ABY Box de secours

Publié le 21/06/19

Forums Guitare

Petites annonces Guitare

Exemplaire unique! Custom 77 Lust For Life CS4

1 €

Pédalier ZOOM G7 état correct

80 €