person close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Informatique musicale
Matériel Informatique musicale {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
24,217 produits22,095 news758 tests2,732 petites annonces1,212 tutoriels19,693 avis utilisateurs148,760 discussions

A propos : Informatique musicale

Révolution socio-culturelle autant qu’industrielle, l’informatique n’a bien évidemment pas épargné le monde de la musique, au point qu’elle se trouve au cœur de la plupart des Studios et Home Studios. Permettant un travail d’une extrême précision et d’une grande souplesse, elle a su fournir des équivalents logiciels pour de nombreux équipements audio professionnels : l’enregistreur multipiste est ainsi devenu séquenceur audionumérique tandis que les effets et instruments se sont changés en plug-ins.

Afficher plus

Appelée aussi MAO (Musique Assistée par Ordinateur), l’informatique musicale désigne l’ensemble des matériels et logiciels utilisés pour produire de l’audio ou faire de la musique avec un ordinateur. Depuis son apparition à la fin des années 80, le micro-ordinateur est peu à peu devenu le centre névralgique du studio et du home studio modernes, mais il a aussi investi le monde du live.

music key on keyboard 000004155869Medium

En marge de cet aspect pratique, on observera que l’informatique a grandement contribué à démocratiser, pécuniairement parlant, les outils utilisés dans la production musicale : si l’achat d’un ordinateur demeure un investissement, le faible prix des logiciels (parfois même gratuits) en regard de leurs équivalents matériels explique en grande partie l’adoption massive de l’informatique musicale par le grand public, mais aussi par les professionnels frappés par la crise. Ces derniers valorisent également le temps que permet de faire gagner l’ordinateur par rapport à ses équivalents analogiques, notamment au niveau du montage et de l’édition.La première raison à cela, c’est que l’informatique musicale propose de nos jours des équivalents logiciels à la plupart des instruments de musique ou des matériels traditionnellement utilisés pour la production audio et musicale, tout en offrant la souplesse de l’informatique et du multimédia : compression et clonage parfait des données, puissantes fonction d’édition (couper / copier / coller / annulation), gestion de la vidéo, connexion à Internet, programmation, etc.

Notons enfin que la commercialisation massive de la musique au format numérique, d’abord avec l’apparition du CD puis de manière dématérialisée avec le MP3 et ses concurrents (AAC, M4A, WMA, etc.), couplée à l’avènement d’Internet comme plateforme de diffusion et de promotion a achevé d’installer l’ordinateur au coeur des outils de production musicale. On ne recourt pas seulement à la MAO parce que c’est pratique et puissant, on y recourt parce que c’est économique et qu’à la fin, il s’agira d’accoucher d’une version numérique de l’oeuvre pour assurer sa diffusion.

D’ailleurs, quantité d’albums sont aujourd’hui produits In The Box, c’est à dire en ne recourant qu’à un ordinateur, une interface audio, des écoutes, quelques micros et une poignée de logiciels divers (STAN, plug-ins d'effet, instruments virtuels, etc.)  et rien d’autre du début à la fin, que ce soit pour l’enregistrement, le mixage et le mastering.

L’informatique musicale n’a toutefois pas que des bons côtés et elle hérite logiquement de tous les défauts de l’informatique : de possibles problèmes de stabilité parfois, une évolution très rapide qui favorise l’obsolescence des composant ou des périphériques comme des logiciels et une certaine complexité pour les gens mal à l’aise avec les nouvelles technologies. A cela s’ajoutera le débat sur les différences audio entre analogique et numérique, même si cette question est largement dépassée à l’heure où la plupart des professionnels travaillent sur des configurations hybrides, utilisant des logiciels comme du matériel plus traditionnel.

Le matériel de l’informatique musicale

Balance Computer Music Interface 1

Évidemment, qui dit MAO dit d’abord Matériel MAO et donc Ordinateur avec tout ce que cela implique en termes de composants (processeur, disque dur, mémoire, etc.) et de périphériques de base (écran, clavier, souris). Autour de ces derniers se grefferont ensuite différents périphériques et accessoires destinés à doter l’ordinateur de nouvelles capacités dans les domaines de l’audionumérique ou du MIDI, ou plus simplement à simplifier son usage et améliorer son ergonomie dans un contexte musical.

Précisons-le pour ceux qui ne le sauraient pas : l’audionumérique et le MIDI sont les deux formats de données que l’on utilise le plus couramment en MAO. Quelle est la différence ? Disons que le MIDI est à l’audio ce que la partition des 4 saisons de Vivaldi est au disque des 4 saisons de Vivaldi. La norme MIDI ne comporte en effet aucun son, mais une série d’instructions (joue telle note, tant de temps, à tel moment) qu’un instrument compatible MIDI interprètera pour produire du son à partir de ses propres générateurs sonores. (Pour en savoir plus sur l’audio et le MIDI, reportez-vous toutefois à ce dossier : Quelle est la différence entre MIDI et audio ?)

Destinées à être utilisé avec un ordinateur, il existe d’ailleurs quantité de ressources dans ces deux formats : banques de samples audio, collections de boucles MIDI, etc. Évidemment, il faudra pour tirer parti de ces dernières disposer des logiciels adéquats.

Les logiciels de l’informatique musicale

Si puissamment et richement équipé qu’il soit, un ordinateur ne vous servira pas à grand-chose pour faire de la musique ou de l’audio sans des applications spécialisées. Après le matériel, passons aux logiciels MAO qui, autour du séquenceur (appelé assi STAN pour Station de Travail Audionumérique ou DAW pour Digital Audio Workstation) peuvent s’avérer extrêmement variés, à l’image de l’outil polymorphe qu’est l’ordinateur. Gratuits ou payants, pouvant s’adresser à des amateurs comme à des professionnels, ces softs couvrent à peu près tous les besoins de la production audio musicale et, au-delà, à sa diffusion, sa promotion ou encore à l’apprentissage de la musique.

Record music on a Windows computer

A l’heure de vous équiper de ce côté, précisons tout de même que certains logiciels sont dévolus à une plateforme unique : certains n’existent que sur Mac, d’autres ne tournent que sous Windows ou Linux. Il conviendra également d’être attentif à la configuration requise : les plus récents logiciels en date sont rarement compatibles avec les systèmes d’exploitation trop anciens, ou peuvent réclamer un minimum de puissance en termes de processeur, suffisamment de mémoire vive ou de place sur votre disque dur. D’autres encore ne seront utilisables que dans le contexte d’un autre logiciel (plug-ins, banques additionnelles, etc.). Veillez donc à bien lire les recommandations de l’éditeur sur ce point avant d’acheter quoi que ce soit sous peine d’être déçu.

Afficher moins

Tests Informatique musicale

4,5/5

Test du Cherry Audio Voltage Modular

De l'électricité dans l'air Cherry Audio, petit nouveau sur le marché du synthétiseur logiciel, nous dévoile son tout premier produit : le Voltage Modular. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un synthétiseur modulaire virtuel. lire la suite…
4,5/5

Test du FabFilter Mastering Bundle (2018)

FilterFabulous À l’occasion de la sortie de l’égaliseur Pro-Q 3, véritable best-seller de l’éditeur, Audiofanzine revient sur le Mastering Bundle de FabFilter qui lui adjoint les compresseurs Pro-C 2 et Pro-MB ainsi que le limiteur Pro L-2. lire la suite…
4/5

Test du FabFilter Pro-Q 3

The Equalizer III Roi des égaliseurs logiciels s’il en est, le très attendu Pro-Q 3 déboule en cette fin d’année bardé de nouvelles fonctionnalités. Incontournable ? Probablement. Irréprochable ? Ça reste à voir. lire la suite…

Avis sur les produits Informatique musicale

Parfait ! (Arturia - KeyStep)

Par Gzout le 15/02/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
Avec quelle configuration, quels logiciels ou matériel et dans quel contexte utilisez-vous ce clavier? Qu'en est-il de sa stabilité?

J'ai acheté ce clavier exclusivement pour jouer du synthé à partir de ma Circuit. Jouant du piano, je ne pouvais pas me contenter des pads pour jouer. Je voudrais m'en servir pour jouer les mélodies de synthé en live.
J'ai donc dû acheter une alimentation pour brancher le Keystep sur le secteur, n'utilisant pas le câble USB.
Peut-être que je l'utiliserai avec mon logiciel ou une autre machine par la suite, mais ce n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant.

La disposition des contrôleurs et commandes est-elle ergonomique? Le mapping est-il simple?

Alors, je ne me sers pas des fonctions spécifiques du Keystep, je ne me sers que du clavier quand je crée des sons et joue des mélodies. J'utilise uniquement les commandes pour changer de canal de synthé et monter ou descendre les octaves, qui sont pratiques et fonctionnent très bien.

Qu’en est-il de la qualité des touches et des différents contrôleurs en terme de toucher comme de robustesse et de précision? La taille des touches et leur débattement permettent-ils un jeu précis?

La qualité générale de l'appareil me semble très bonne, de même que celle des touches et boutons.
Les touches sont petites, je le savais, mais c'est le prix à payer quand on veut du compact. Les touches répondent bien, le toucher est agréable et peu bruyant. C'est petit, mais pas très gênant et j'ai des petits doigts. C'est suffisant pour jouer des petites mélodies.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Les plus :

- Ce clavier est très mignon (je l'ai pris en noir).
- Il est vraiment très pratique : sur mon bureau, je pose ma Circuit et mon Keystep devant, à gauche de mon PC sur lequel j'édite les synthés tout en jouant. C'est sans commune mesure avec mon énorme Oxygen 49 que je ne sors jamais, car trop volumineux.
J'emporterai sûrement le Keystep en vacances.
- Les nombreuses possibilités, notamment en matière de programmation, que je n'ai pas encore explorées.

Les moins :

Je n'en vois pas.
»

phaser logiciel (Soundtoys - Phase Mistress)

Par lolodilolo le 17/02/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
Laptop - I7 - 8 Go - Ableton live.

Premièrement je cherchais un plugin pour obtenir un effet flanger, J'ai vu dans ma liste de plug sound toys Phase mistress, dans ma tête l' electric mistress était une pédale d'effet flanger. J'ouvre donc phase mistress et là je comprends qu'il s'agit d'un autre effet le phaser.


Selon le mode d'emploi, le plug in reprend les algorythmes des plus célèbres phasers analogiques. Le son est excellent, c'est vraiment simple à utiliser. Mais j'ai cherché l'électro Harmonix small stone ( 4 stages ) et je n'ai rien trouvé. Dommage . çà aurait été intéressant de faire un preset dédié à Jean michel Jarre et sa fameuse pédale.

J'ai déjà un plug in ( Big rock), excellente émulation de la small stone.

Toutefois on peut créer son propre phaser. On a accès à de très nombreux paramètres et le son qui sort sonne vraiment analo.

J'étais en train d'essayer phasis de NI et là il y a une grande différence , Sound toys sonne vraiment mieux .
Et il y a plusieurs types de phasers ayant existés disponibles et l'impression d'un effet analo .

A noter, que j'ai créé un phaser ressemblant à la small stone, en bidouillant.Je suis parti d'un phaser à 4 stage, analogique . Et ensuite pour l'image stéreo, j'ai créé un décalage R/L , réglé la couleur de l'effet. Je pense qu'on peut encore améliorer le résultat, ce logiciel est vraiment impresionnant.







»

très bonne intégration à cu base elements 10 et hakion sonic 3 (Nektar - Panorama T4)

Par StratoX le 18/02/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
J'utilise ce clavier maître en configuration home studio avec cu base elements 10 + halion sonic 3 (essentiellement)

caractéristiques techniques:

Clavier 49 touches
Sensible à la vélocité et à l'aftertouch
4 courbes de vélocité plus 1 fixe (adj.)
Pitch bend & Roues de modulation
Boutons de décalage d'octave

Contrôles
9 faders de 30mm d'épaisseur
8 boutons LED assignables
8 codeurs assignables
4 boutons de navigation + shift pour 4 autres affectations
6 touches de transport à LED
10 préréglages configurables par l'utilisateur
Boutons Mixer, Instrument, Multi et Mode Interne

Affichage
Afficheur LCD personnalisé 128 x 64 px
contraste réglable
La fonction de mise au point affiche la ligne de paramètre actuelle en gros caractères.

Pads
8 pads LED sensibles à la vélocité et à la pression
5 courbes de vélocité plus fixe (adj.)
Mode Note-learn, Chord-Learn et Pad Repeat
Notes des pads assignables ainsi que les messages MIDI
Charger ou sauvegarder sur l'un des 8 pads.
Bouton Pad Bank pour accéder à 8 autres pads.


Connexions
Entrée jack TS 1/4" pour pédale (programmable MIDI)
Entrée de pédale d'expression 1/4" (assignable MIDI)
Prise de sortie MIDI (câble non inclus)
Port USB sur le panneau arrière et alimentation par bus USB

globalement la construction est suffisamment solide pour du home studio (ce n'est pas un clavier de scène on est bien d'accord). Le toucher est agréable sans plus.

Le gros avantage de ce clavier est la parfaite intégration aux différents daw du marché. LE constructeur fournit (après enregistrement du produit)un executable qui paramètre automatiquement le clavier pour cubase (il faut être attentif et bien suivre les novices et instruction.. et ça marche). AL mise à jour du firmware du clavier est enfantine.

Les réglages et paramétrages - assignation des pads et faders... est tout à fait possible / rien n'est figé. NEKTAR fournit également un logiciel (NEKTARINE) qui est en fait une interface dans laquelle s'insérent les VST présents sur l'ordinateur et qui permet d'assigner les commendes de chaque VST à tel ou tel fader...etc ça marche bien: on peut télécharger ses prests et les rappeler directement depuis le clavier sans utiliser l'ordinateur.

Les commandes de transport/ changement de pistes/ commande mixeur sur cu base depuis le NEKTAR marchent super bien. POur l'enregistrement des pistes insteruments sur CU BASE avec halion sonic, c'est le réve.

Très bon clavier studio
»

News Informatique musicale

Eduardo Tarilonte explore les musiques Vikings pour Best Service

Publiée à 08:41
Dark Era, la dernière collection sonore produite par Eduardo Tarilonte, vous plonge dans les sonorités étranges des musiques nordiques anciennes.

Dossiers Informatique musicale

Le son qui tue

Publiée le 14/01/19
Le son qui tue
C’est une chose assez rare pour être soulignée sur AF : nous ne rédigeons que très peu d’articles concernant des ouvrages « extérieurs » ayant été publiés sur la question de l’enregistrement, du mixa…

On a visité les Air Studios !

Les Pieds dans le Patch 15: Richard Portelli artificier d'intelligence

Tutoriels et astuces Informatique musicale

programmation EK20

Publié le 19/01/19

Forums Informatique musicale

Petites annonces Informatique musicale

Ice16 Allen & Heath

300 €

Carte son TAC 2 R

200 €