close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Instruments électroniques
Matériel Instruments électroniques {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
6,540 produits2,558 news230 tests4,356 petites annonces1,225 tutoriels10,066 avis utilisateurs77,321 discussions

A propos : Instruments électroniques

En vis-à-vis des instruments acoustiques qui reposent toujours sur la vibration d'une membrane, d'une corde ou d'un corps, les instruments électroniques utilisent deux moyens pour produire des sons mélodiques ou percussifs : la synthèse ou l'échantillonnage. Ces principes sont ensuite utilisés dans des instruments à l'ergonomie et aux finalités très diverses : synthé, clavier arrangeurs, boîtes à rythmes, samplers, expandeurs, etc.

Afficher plus

Descendants d'instruments électromécaniques créés pour certains au 19e siècle (télégraphe musical, telharmonium), les instruments électroniques partagent la particularité de ne générer du son qu'à partir de composants électroniques et non, comme les autres instruments, à partir d'un phénomène acoustique. 

 

Utilisés avec un ampli ou branchés à même l'entrée ligne d'une console ou d'une interface audio, ils peuvent reposer sur différentes technologies (analogique, numérique ou le mélange des deux : hybride) et s'organisent en 7 grandes catégories :

  • Au format rack ou clavier, le synthétiseur, plus couramment appelé synthé, est probablement le plus emblématique des instruments électroniques, focalisé sur la création de sons à partir de différentes méthodes de synthèses.

  • La boîte à rythmes est l'assemblage d'un synthé dédié aux sons percussifs ou d'un sampler chargé de samples percussifs et d'un séquenceur dans le but de produire des séquences rythmiques. 

  • Le séquenceur est un appareil qui permet de programmer des suites de notes (des séquences) pour pouvoir le rejouer ensuite avec n'importe quel instrument électronique. 

  • Appelé aussi échantillonneur, le sampleur permet de numériser un signal pour pouvoir ensuite, via un transposition tonale, l’utiliser comme un instrument. 

  • Au format rack ou clavier, la workstation (station de travail littéralement) est un instrument qui cumule les fonctions de synthétiseur, de sampler et de séquenceur. 

  • L'arrangeur couplant une banque de sons « réalistes » à des possibilités de séquence et d'arrangement automatique.

  • L’expandeur est un rack embarquant des sons : on pourrait le définir comme un sampleur privé de ses fonctions de numérisation du signal.

Pour compléter ce tour des instruments électroniques, on ne manquera pas aussi d’aller voir du côté des Batteries et percussions électroniques, et des pianos électroniques.

Afficher moins

Tests Instrument électronique

4/5

Test de la boîte à rythmes IK Multimedia UNO Drum

Piccolo ritmo Présenté au Superbooth 2019, le UNO Drum vient seconder le UNO Synth, un petit module analogique monodique très abordable. Il s’agit cette fois d’une BAR pleine de surprises, mêlant sons analogiques et échantillons. lire la suite…
3,5/5

Test du synthétiseur Fred’s Lab Buzzzy

La synthèse dard-dard Le Buzzzy est un synthé numérique multitimbral concentrant plusieurs moteurs de synthèse, des effets et des arpèges, dans un mini-module à prix serré. Les premiers backers viennent de recevoir leur exemplaire. Alors, partis pour une lune de miel ? lire la suite…
3/5

Test du synthétiseur Dato Musical Instruments Duo

Syn-tea for two Un petit synthé doublé d'un séquenceur, pensé pour être joué seul ou à deux, que l'on soit bébé confirmé, adulte débutant ou vice versa? Voici le Dato Duo !! lire la suite…

Avis sur les produits Instrument électronique

Surprenante pedale / synthe hybride (Montreal Assembly - Purpll)

Par Dick_T le 15/10/2019
Le Purpll est la derniere sortie en date ( 2019 ) de Montreal Assembly, plus connu pour son fameux Count to 5. Il s'agit d'un effet de type PLL soit Phase Locked Loop, un principe mis en place par l'ingénieur français, Henri de Bellescize, en 1932, qui consiste grosso modo a calquer la frequence de sortie de l'appareil sur ce qu'on lui fourni en entree. Le PLL produit une forme d'onde carree, ce qui veut dire qu'en branchant une source sonore en entree ( une guitare, un autre synthé, une bar ...) on aura un son de synthé en sortie, qui suivra les notes du premier instrument, ou essaiera en tout cas.

Le truc en plus reside dans la commande multiply, qui va multiplier la frequence en source ( par exemple 100 hz devient 200 hz avec un multiply reglé sur 2 ) et le divide qui va diviser la frequence du Multiply ( qui donnera par exemple 50 hz avec un divide a 4). On arrive donc vite a un genre de polyphonie a trois voies, et les possibilites explosent puisqu'on peut ensuite controler les frequences de Mult et Divide avec une pedale d'expresion, en CV, ou bien avec le LFO embarqué dans le Purpll ! Donc tres rapidemment et sans autre instrument que le Purpll, on se retrouve a faire des nappes d'arpeges ambiant hypnotiques, etonnament melodiques selon les reglages et le niveau de tracking que l'on souhaites, ce dernier determinant la fidelite a la source sonore.

Meme si le principe est different, cela me fait penser au fonctionnement du Moog Subharmonicon, en beaucoup moins cher, mais pas forcement en beaucoup plus disponible, puisque le Purpll aurait du sortir en 2017, comme en atteste la date inscrite au dos, au point de devenir un genre de meme sur les forum de I love fuzz :-D

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Pour une utilisation basique, le Purpll rempli bien son role de fuzz pour guitare, mais je trouve qu'il brille particulierement avec son mode drone, qui permet de bien maitriser l'engin. Donc Je l'utiliserais aussi bien pour du rock, que de l'electro, de l'ambiant etc. Encore a tester ( car je viens de le recevoir ) notamment avec des boites a rythme, voire d'autres sources sonore plus inabituelles, pour experimenter !

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

C'est un tank bien robuste comme on a l'habitude avec Montreal Assembly, avec le layout creusé dans la pedale et un applat de couleur bien flashy, violet evidemment pour le jeu de mot autour du nom.
Niveau ergonomie par contre c'est un peu cryptique, l'agencement des potard n'est pas forcement des plus clair, mais rien d'insurmontable pour qui se donnera la peine de lire le manuel. Beacoup de choses sont faisables avec ce Purpll, et tout cela tiens dans peu de place. Pas forcement tip top pour les possesseurs de gros doigts, les potards etant bien rapprochés les uns des autres.
Niveau connectique, on trouve au dos une fiche pour transfo 9 volt classique ( pas de place pour des piles), et 4 prises gros jack femelles : 1 IN, 1 OUT, 1 MULT et 1 DIVIDE. Dommage de ne pas avoir du format mini jack pour le controle en CV.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?

En soit c'est juste une forme d'onde carree, du coup on tape dans le son "brut" qui gagnera a etre accolée a des effets, voire a etre injectée dans un systeme modulaire. A noter que de base un EQ est embarqué dans le Purpll, ce qui permet de sculpter un son un poil moins agressif.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Beaucoup de possibilites melodiques differentes qui reposent sur l'equilibre Mult / Divide, ansi que le LFO , et sa forme d'onde ( triangulaire, carre, ou bien un melange des deux). A savoir qu'a l'interieur de la pedale on trouvera des dip switches permettant de modifier le comportement de base de la pedale, de modifier le quantize du drone par exemple ( en gamme chromatique de base, mais qu'on peut passer en gamme pentatonique mineure, diatonique, etc)

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

J'apprecie beaucoup les possibilites melodiques, adaptees a la musique generative, la possibilite d'epicer rapidement une ligne melodique simple ( ce qui au passage semble etre la base de l'esthétique de Montreal Assembly). Le fait que le PLL essaye de traduire en notes ce qu'on lui donne en input peut donner de bonnes surprises ( voir la video de collector emitter quand il y connecte une bar)et j'ai hate de tester si je peux chanter dans ce PLL :bravo: .

J'aime moins la relative arridité de l'interface, tourner des potards j'adore, mais ici ce n'est pas toujours tres intuitif, a noter aussi qu'il y a des fonction differentes selon si le drone est actif ou non ( un buffer dont on peut controler la taille). Autre grief, pas de blend, le son qui sortira sera celui du PLL et pas moyen de mixer avec celui d'origine, vraiment dommage pour le coup car cela oblige a s'equiper en mixer.
Pas de sortie séparées non plus pour les Mult et Divide, cela aurait été top, peut etre dans une hypothétique version deluxe ?
»

Encore valable de nos jours (Akai - MPC500)

Par julien.georges1 le 17/10/2019
J'ai pris possession de la bête car je voulais piloter un live machine à moindre coût. C'est d'abord son coté séquenceur à pile qui m'a attiré. Mais rapidement je me suis éclaté avec les samples (c'était mon premier sampler Hardware).


Les caractéristiques sont bien connues, je ne vais pas revenir dessus. Je voulais laisser un avis car j'ai vraiment adoré cette boite mais je l'abandonne car je suis passé à la Mpc Live, je voulais lui faire honneur.


Pour les éventuels acquéreur en 2019 : ça vaut le coût. C'est super simple d'utilisation. ça se transporte dans une sacoche. C'est plutôt solide. Entre 150 et 200€ selon l'état ça promet des heures d'amusements.


Les défauts : la polyphonie, carte compact flash, temps de chargement des programmes depuis un ordi, petit écran, autant dire que pour l'édition il faut mieux passer par l'ordi. D'ailleurs il existe MPC Maid, un script Java, qui fait très bien le job.

Elle restera dans mon cœur pour toujours.:-D
»

Machine puissante... mais perfectible (Modal Electronics - Skulpt)

Par chupachups le 17/10/2019
Bonjour,
Je suis tombé par hasard sur cette machine alors que je rendais visite à Christian du magasin Pianotech (Grenoble). Christian m'a dit.. "regarde ce petit jouet, tu vas être surpris, tu vas aimer, j'en suis sure!"

et bien il n'avait pas tord, je l'ai acheté...

Je passe sur les spécs de la machine ;)

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
- plutôt ambiante et electro. Les presets et les spécifications (les fonctions proposés par la machine) répondent parfaitement à ce style de zic (enfin selon moi! hein !)

Vous semble-t-il solide et bien fini ?
- arrf, non. Disons que cela fait un peu jouet mais la machine reste légère, facile à transporter, les potards sont quand même assez bien ancrés. On peut même changer les boutons rotatifs noirs pour d'autres (différentes couleurs).
- après plusieurs jours d'utilisation, je n'y pense plus ou presque ;)
- Le bouton ON-OFF est petit.. oui tout comme sur la TT-78 de Cyclonic :) donc cela ne me choque pas.

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
- oui ! Je cherchais une machine facile à triturer sans avoir une usine à gaz... je suis servi: soit je regarde le nom des potards et je tourne le bouton que je veux , soit je fais au hasard ! j'adore !
- le bouton 'shift' permet d'accéder au sous menu, après plusieurs heures d'utilisation, on s'habitue... on passe outre et on ne pense qu'à la production de sons (ou presque). mais il est vrai que les sous menus peuvent rebuter... (mais peut être palier via le plug in fournit)

Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?
- bon, mais il faut aimer ce type de clavier :)
- on s'y fait très vite !
- prévoir une lingette nettoyante si vous avez les mains grasses ;) (trace de doigts).

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?
- totalement génial pour ce prix ! et encore , je me demande si il ne faut aller sur du gros synthé pour avoir ce type de sonorités (soit plus de 900euros... et la on est à 300euros environ)
- les PADs sont magnifiques, c'est ce que je voulais.
- les basses et autres sons sont typés 2019 :) j'adore, j'ai l'impression de sortir de mes pauvres sonorités pour du son qui tape, qui claque, qui est ample, dense et moderne.

Que pensez-vous des sons d’usine ?
- très bien, ils poussent à créer très vite vos propres sonorités... ce que je fais sans arrêt car la machine vous poussent à la triturer et les sons obtenus sont vraiment intéressants, donc on continue à triturer la machine ! on a une impressions souvent de morphing lorsque l'on triture les potards...

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
- il vaut mieux avoir l'éditeur si on veut aller plus loin et de manière plus "ergonomique" , on reste sur une petie machine, donc avec des sous menus ...

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
- ce que j'aime le plus : le son, le son, le son, l'originalité du layout de la machine ainsi que la synthèse sonore proposée, son prix, sa taille, les fonctions proposés (qui sortent du lot, je sais je me répéte), son séquenceur, le mode aléatoire pour la création de patch.

- j'aime pas: la boite en plastique, j'aime pas les parasites que peut mettre la machine (elle est très sensible à la prise terre et peut provoquer des petits buzzz). J'aime pas trop les sous menus, il vaut mieux prendre l'éditeur... mais on passe outre lorsque l'on écoute les sons produits (en tout cas pour ma part).

j'attends à présent leur prochain synthé (à un prix bas) Argon 8 qui devrait sortir d'ici la fin du mois d'octobre 2019....
»

News Instrument électronique

IK Multimedia met en ligne un éditeur logiciel pour l’UNO Drum

Publiée le 08/10/19
Les détenteurs de la boîte à rythmes du fabricant italien peuvent désormais profiter d’un éditeur logiciel pour Mac, Windows et iPad.

Dossiers Instrument électronique

Planète Eurorack - 8e partie - interview d'Indecent Gesture, Cléry et Strikeforce

Publiée le 03/09/19
Planète Eurorack - 8e partie - interview d'Indecent Gesture, Cléry et Strikeforce
Il est bien sûr difficile de parler de toutes les configurations live car chaque système modulaire et chaque setup est différent, monter cela peut prendre du temps et beaucoup de réflexion. Dans cett…

Planète Eurorack - 7e partie - les interfaces Eurorack

Planète Eurorack - 6e partie

Tutoriels et astuces Instrument électronique

sites ressources intéressants

Publié le 13/10/19

Forums Instrument électronique

Petites annonces Instrument électronique

MPC 2000xl ( 8 outputs, effects board, CF Reader )

800 €

Akai Miniak

180 € Annonce Reverb