close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Consoles DJ 4 voies et plus
Matériel Consoles DJ 4 voies et plus {{currentManName}}swap_horiz Amixswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Je n'en changerais plus - Avis Amix RMC55 P

Console rackable, je dirais même que le rack est obligatoire.

Connectiques d'entrée en RCA, 3 masters xlr

UTILISATION

La configuration du panneau avant est simple et lisible. Pas de difficulté pour trouver les différentes fonctions. Le seul petit "hic" est la petite taille des boutons de PFL qui ne tombent pas immédiatement sous la mai.

Pour le reste RAS. Les faders longs sont un régal de souplesse, le cross répond très bien.

SONORITÉS

100% analogique. une qualité de son incroyable bien au dessus de la majorité des console haut de gamme (je dirais même un cran au dessus de tout le monde)
Les équaliseurs sont agréables a travailler et sont de très bonne qualité.
Aucun souflle.

AVIS GLOBAL

Je possède cette table depuis 3 ans. Utilisation à la maison et une quinzaine de sorties en soirées (salles et extérieurs). Elle n'a pas bougé, pas de panne, rien. Sur une soirée de 10h de mix, la sonorité ne bouge pas du début à la fin.

J'ai tester pas mal de matos chez les potes, DJM-700, vestax PCM 280, NUO 3, différentes rodec... Et l'amix. Ca n'a rien a voir. Dans le lot seul Rodec se rapprocher du toucher et de la sonorité de l'amix.

Avec les connectiques sous la table, l'utilisation d'un rack est obligatoire, surtout si on veut pouvoir la déplacer. J'utilise un rack avec connectiques déportées (qu'on m'a vendu avec la table) très pratique. Tout est branché en 2 minutes.
J'apprécie les faders long. Pour la trance prog c'est vraiment le pied. Leur souplesse permet tout aussi bien de les ouvrir en douceur que de les monter comme un bourrin.

Le moins, la taille des boutons de PFL, vraiment trop petit et difficiles a repérer dans une salle obscure.

Je ne referait plus ce choix, car je ne changerais plus de table. Vu la qualité, celle-ci me durera le reste de ma vie de DJ.