close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Distorsions Guitare
Matériel Distorsions Guitare {{currentManName}}swap_horiz Bossswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Une distorsion qui ne bave pas et chargée en médium et harmonique en mode Turbo - Avis Boss DS-2 TURBO Distortion

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
C'est assez étonnant qu'elle fasse autant débat, certainement parce qu'elle est étiquetée comme numérique et pas analogique.

Après l'avoir acheté il y a 2 ans, j'ai vu les critiques et regardé les critiques de la DS-1. Influencé par les critiques, j'ai acheté la semaine suivante la BOSS DS-1 modified by Keeley en pensant que cela serait mieux. Belle erreur, à chaque fois que je ressors la DS-1, je suis déçu, pédale de distorsion assez classique qui bave très vite.

Comme beaucoup de guitaristes, j'ai eu ma période compulsive d'achat de pédale overdrive (Wampler Tweed 57, Ibanez Tube screamer TS9, Ibanez Tube King à lampe, Biyang X-Drive, etc) et distorsion (Full tone O.C.D, Proco RAT, Marshall Guv'nor2, Boss Power stack, Boss DS-1, Boss DS-2, EHX Hot tubes, etc).

Après tous ces essais, on s’aperçoit qu'il n'y a pas qu'un seul son de distorsion ou un seul son d'overdrive. Quand on a en plus un ampli à lampe, on joue aussi avec les types de lampes de préampli (12AX7, 12AY7,12AW7, 12AU7, ..) ou lampes de puissance. Suivant les pédales, on a plus ou moins de basses, la plupart propose d'accentuer les médiums et d'autres permettent au contraire de couper les médiums et puis d'autres lorgnent avec les Fuzz boueuses qui simule des ampli cramés.

Au final, on a un super son avec ces pédales quand on joue tout seul chez soi et quand on arrive en répétition en groupe, on a du mal à percer dans le Mix et que la plupart des basses bien rondes sont couvertes par le bassiste, les beaux aigus par les cymbales et que pire que cela, on joue avec un pianiste qui joue fort et nous couvre toutes les fréquences médiums.

Au final, je n'ai gardé que l'OCD, la Proco Rat 1985(handmade from U.S) et la DS-2 et ajouté une pédale d'équalization et un booster de médiums et d'harmonique.

L'OCD me permet d'avoir un bon overdrive avec un booster de médium s'il faut (mode HP). Une PROCORAT pour une distorsion chaleureuse qui peut être très sale mais assez riche en harmonique et la DS-2 pour une distorsion propre avec pleins d'harmoniques en mode II.

Les avantages de la DS-2
  • J'adore cette DS-2 car elle me permet d'avoir une distorsion importante qui reste propre (assez rare au final sur le marché): chose que je n'arrive pas à avoir avec mes amplis à lampe qui produisent un son distordu naturel mais qui bave quand même pas mal.
  • Cette DS-2 a aussi l'avantage en mode Turbo de considérablement rehausser les médiums et rajouter des harmoniques en restant naturel.
  • Le son n'est pas chimique comme certaines pédales de distorsion qui ont tendance à rajouter des fréquences qui ne correspondent pas ni aux fréquences produites par les micro de sa guitare ou ni à leurs fréquences harmoniques. Moi perso, je n'aime pas les sons chimiques, pas fan des pédales d'EHX.
  • La DS-2 produit vraiment le son de distorsion des albums studio de groupe connus: Red hot, Noir desir (666 6667 club) jusqu'à Nirvana quand on passe en mode Turbo. Si vous aimez les sons studio des distos de "Un jour en France", de Kurt Cobain, John frusciante, cette pédale est faite pour vous.
  • On a une entrée pour un simple "Switch" qui permet de basculer du mode I ou II sans se baisser. C'est pratique pour basculer en mode Solo.
  • On ne se ruine pas pour une pédale utilisé par certains pro, elle n'est pas chere et se revend assez bien.


Les inconvénients de la DS-2
  • C'est une distorsion assez froide en faite surtout en faible saturation, elle ne va pas réchauffer votre son de base. On a un son de distorsion assez lissé et compressé
  • En mode I, le gain à 0, elle reste assez transparente. Mais bon, quand j'achète une distorsion c'est pour pousser le gain, je me pose pas la question quand le son me convient. Mais c'est sur, je ne me servirai pas comme un simple booster. Ce n'est pas une overdrive
  • un peu de souffle et ronflement lorsqu'on met le gain à fond mais bon, l'avantage du numérique fait que c'est moins prononcé que certaines pédales analogiques
  • perso, les boutons oranges, je les ai changé tout de suite, c'est un peu "too much" sur une pédale orange.


A qui s'adresse la pédale
  • Si vous préférez les distorsions propres aux distorsions chaleureuses mais qui bavent partout, cette pédale est faite pour vous aussi.
  • Si vous aimez aussi les fréquences médiums avec la génération d'harmonique supplémentaires sur la fréquence centrale (type "Where is my Mind" des Pixies qui utilisait la RAT), le mode Turbo de la DS-2 vous plaira. On a de la présence avec ce mode Turbo.


A qui ne s'adresse pas la pédale
Si vous aimez le Métal ou le Blues, cette pédale n'est pas faite pour vous. Ce n'est pas une disto ultra-gain (les médiums sont présent ou à fond en mode Turbo), ni une bonne overdrive, elle n'est pas faite pour obtenir des crunchs chaleureux. Mais avec sa réserve d'aigus (supérieur à l'OCD ou la RAT) additionné du Turbo Off, on obtient quand même des crunchs plus tranchants qu'avec l'OCD ou la RAT. Par contre, en mode turbo On, les mediums sont trop réhaussés pour avoir des crunchs bluesy chaleureux.

Mon utilisation
Avec la pédale Boss Line-selector en mode MIX de boucles, je m'amuse aussi à mixer mes distorsions, un RAT à fond en disto (en boucle A) et en parallèle la DS-2 en disto propre (en boucle B). Du coup, je rajoute de la chaleur avec ma RAT sur un son de disto de base assez propre.

Attention, je ne suis pas sur qu'elle soit fait pour être couplée en série avec une pédale de compression ou une autre pédale de distorsion ou overdrive.

Résumé
C'est une pédale qui se démarque de l'ensemble des pédales de distorsion analogiques en proposant une distorsion propre avec un mode Turbo qui rehausse les médiums. Elle peut être utilisée seule pour ceux qui aiment les distorsions "FM", c'est sa principale qualité. Le mode Turbo est un vrai plus pour percer dans le Mix sans se fatiguer et cela sans que le son bave. Je la conseille à tous les guitaristes qui peuvent l'exploiter en série ou parallèle pour redonner un peu de corps à leur distorsion favorite.