close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros humbuckers pour guitare
Matériel Micros humbuckers pour guitare {{currentManName}}swap_horiz Seymour Duncanswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

ça dépote ... mais pas que ! - Avis Seymour Duncan Black Winter

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Ce set, sorti en 2012, était destiné uniquement à la vente en Finlande/Norvège/Suède. Mais au vu du succès des ventes, la marque Seymour Duncan à décidé de le proposer dans le monde entier.

Pour ma part, après 2 essais loupés chez le concurrent Bare Knuckle, je cherchais un set pour monter sur ma guitare de luthier ayant les caractéristiques suivantes :
- Corps en frêne 1 pièce
- manche vissé en érable wenge érable 5 pièces
- touche ébène
- diapason 25,5 pouces

Vous le constatez, au niveau des caractéristiques de la guitare, les bois vont favoriser les médiums et aigus avec une grosse dynamique et des basses tendues pour obtenir la précision nécessaire pour jouer les registres les plus énervés.

A l'origine sur cette guitare, le set VH-II / Nailbomb de chez Bare Knuckle n'allait pas assez loin. Le son était bon, bien équilibré en terme de fréquences mais trop généraliste, trop "rock" et pas assez de gain pour le métal à mon goût. Je suis donc resté dans cette marque et j'ai monté des Ragnaroks pour tenter d'équilibrer le tout niveau fréquences avec leurs médiums généreux. J'ai été hyper déçu, le son était boueux, j'avais pas d'aigus, pas de basses. En groupe, ça ne sortait pas, une horreur ...

Et finalement, après moultes recherches et prises de tête, je suis tombé sur ces Black Winter. L'idée était d'avoir un gros niveau de sortie pour envoyer assez fort niveau gain, tout en essayant de rester le plus équilibré possible en termes de fréquences, même si la volonté de bien ressortir en groupe (groupe rock/métal) a également participé au choix. Et bonne pioche, en prime pas que pour le métal.

Pour commencer : le niveau de sortie. Il est très élevé, on est au niveau des actifs. Il vaut mieux être prudent sur le gain, sinon ça peut vite distordre, ce qui n'est pas toujours souhaité, mais on a une belle brillance. Ça manque un peu de basses sur ma guitare, c'est certain, mais c'est plus que chouette !!

Sur la disto, on retrouve les caractéristiques du son clean, les aigus sont bien là mais ça ne casse pas la tête non plus. Les médiums sont là également pas de problèmes, mais ne sont pas envahissant. Les basses sont un peu en retrait mais elles sont bien précises, pour le jeu rapide et le détunage ces black winter seront très à l'aise. J'aime beaucoup le micro bridge seul, il est hyper tranchant mais pas aggressif dans les aigus.

Le micro manche est dans la même veine, orienté moderne avec un flûté propre aux micros en position manche mais pas si marqué que ça. Les basses sont bien tendues, tout comme en position chevalet, c'est très loin d'être boueux. Pas ultra emballé par ce micro manche mais ma foi, sur des solos furieux, il fera le job avec son très bon niveau de sortie. Le SH-1 sur une ex Washburn N4 Relic m'avait laissé un souvenir similaire mais un peu meilleur quand même, même si à l'instant T je n'envisage pas de le changer.

La position intermédiaire est pas mal non plus, on a un son un peu creusé dans les médiums avec des basses précises mais en contexte de groupe, ça passe un peu moins dans le mix que la position manche alors que les sons restent assez proches.

Le seul point négatif que je retiendrais c'est justement leur caractère assez "tronçonneuse" même si ils savent être polyvalents tout de même, notamment en baissant le potentiomètre de volume. Vous ferez pas forcément un blues non plus, ça reste des micros high gain avec des aimants céramiques donc les nuances restent limitées ... le son est plutôt compressé même si ça respire tout de même plus que sur un Emg 81. En contrepartie, c'est un poil moins facile à jouer cependant que ledit EMG.

Une belle alternative serait sans doute le set Nazgul/Sentient de chez Seymour également malgré un niveau de sortie moins élevé. Sinon, pensez également aux Bare Knuckle Aftermath ou Lundgren M6 pour quelque chose de très proche. Sur le papier en tout cas car je n'ai pas testé toutes les références qui existent mais ces black winter marchent bien avec la guitare sur lesquels je les ai montés.

Au final, j'ai été surpris par leur relative polyvalence et leur caractère plutôt "neutre" même s'ils favorisent les fréquences hautes. Mention spéciale au micro chevalet que j'ai trouvé très réussi ! Les nuances ne sont pas ultimes mais on est là pour envoyer du fat, clairement. Enfin, le niveau de sortie peut déranger mais ça apporte une belle flexibilité selon moi, avec le choix d'envoyer du lourd, en tout cas du plus lourd que sur un set passif "classique". Pour moi la quête s'arrête ici, après pas mal d'argent dépensé cependant ...

Après quelques semaines d'utilisation, je suis ravi de mon choix. Ces micros sont excellents pour le gros métal mais je leur ai découvert une bonne polyvalence en baissant légèrement le volume à 7/10, ce qui permet d'atténuer le niveau de sortie ainsi que le tranchant et leur donne un caractère plus doux. Le micro manche est moins réussi selon moi par rapport au micro chevalet, ça manque d'un poil de flûté et d'un peu de gras. En tout cas c'est un set cohérent, c'est juste que ce micro manche ne colle pas tout à fait avec le son que je souhaite ... ils méritent 5 étoiles, c'est une belle réussite.