close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Multi-effets pour guitare électrique
Matériel Multi-effets pour guitare électrique {{currentManName}}swap_horiz T-Rex Engineeringswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

La pédale la plus importante de mon pedalboard. - Avis T-Rex Engineering Fat Shuga

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'avais repérée en vidéo il y a quelques temps en recherchant une reverb, et je suis tombé sur un modèle d'occasion par hasard... Je me suis précipité !

Alors, c'est une pédale de boost avec un bouton unique baptisé "Cream", dont la course vous fait passer d'un clean boost rajoutant du niveau et de la brillance à un overdrive low gain très typé vintage, dans l'esprit T-rex, sans pour autant modifier le niveau de sortie... Mais c'est pas tout : sur le côté, un switch à bascule et un bouton rétractable gèrent... une réverb digitale !!! deux position, room ou hall et un réglage de blend, donc à 0 pas de reverb et à fond... ben trop de reverb. Elle tourne sur pile 9v ou alimentation classique 9v centre négatif.

Elle est facile à régler, ouvre la porte à des sonorités très hendrixiennes, du presque clean, légèrement sale au petit drive tendu en passant par le crunch à souhait, je ne m'en lasse pas ! j'enchaîne des titres en tournant le bouton cream, en changeant de sélection de micros sur la guitare (gibson nighthawk), switchant la profondeur de la reverb... Mais la pédale est presque toujours on ! Elle est couplée à un moog MF boost qui peu en plus ramener de l'épaisseur et autorise (avec une pédale d'expression) des effets violons auxquels elle rajoute une petite acidité en fin de course. Bref un bonheur !
Et c'est pas tout : le boost que j'utilise est léger, mais un petit trimpot à l'intérieur de la pédale donne accès à des niveaux bien supérieurs.
Un seul bémol, si on l'utilise sur deux canaux, la réverb relativement discrète sur un clean devient bien sûr énorme moche et envahissante sur un canal crunch ou saturé, en effet la queue de réverb est accentuée par la compression. Du coup je l'ai essayée dans la boucle de mon ampli (peavey deltablues) et ça ne m'a pas convaincu... ça devient sec, le moelleux vient à mon avis de l'interaction entre la pédale et le préamp lampes...
En conclusion, une pédale atypique en ces temps numériques : elle n'offre quasi qu'un bouton de réglage, mais elle sonne toujours ! Nous sommes devenus inséparables !