close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos numériques
Matériel Pianos numériques {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le meilleur toucher sur un piano entrée de gamme - Avis Roland FP-10

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
C’est mon second piano numérique, après un Casio CDP-100 chopé à 80€ par hasard. Parfait pour s’amuser, pas assez bon pour apprendre sérieusement, je l’ai revendu vite fait en vu du Roland FP-10. Entre temps on m’a prêté un FP-30, ce qui m’a permis de bien comparer les deux.


CONSTRUCTION ET ERGONOMIE:

Le FP-10 est compact et léger, il y a en largeur et en poids une différence notable avec le FP-30. La construction est solide, ça fait sérieux et les plastiques ont l’air de très bonne qualité.

Premier point négatif : les entrées/sorties, si elles sont variées et suffisantes, sont mal placées, et on n’a pas de prise casque en façade, un problème plus chiant qu’il n’en a l’air.

La pédale de base fait le boulot mais n’est pas sérieuse, je l’ai remplacé par une M-Audio SP2 bien moins gadget.



Quatre touches de menu seulement suffisent à naviguer parmi les fonctionnalités, c’est bien foutu, mais là encore petit bémol: sur le FP-30, le nom de certaines fonctions (accessibles via la touche…function) sont inscrites au dessus des touches du clavier. Sur le FP-10 à vous de les apprendre par coeur ou bien de les gérer via l’application Roland Partner, bien foutue elle aussi (même si ce genre d’interaction c’est pas ma came, je préfère un bon bouton physique).

Dans l’ensemble on a ce qu’il nous faut sous la main, et l’application servira seulement dans quelques cas.

TOUCHER ET SON

Le toucher et le son, les deux gros points forts du FP-30 qui m’avaient bluffé vu le prix, et j’ai été un tout petit peu déçu avec le FP-10.

Sur le clavier, on a le même que sur une bonne partie de la gamme FP, à savoir un toucher Ivory jsais pas quoi, et parole de scout, c’est super. Que ce soit sur le « lestage » progressif des touches, plus lourdes à gauche qu’à droite, sur leur rebond, leur poids en soit, tout est excellent et il en résulte une sensation de jeu très proche d’un piano acoustique. Certains disent le clavier trop lourd, c’est exactement pour ça que je l’ai choisi, et pour un clavier à 500€ c’est à des kilomètres de la concurrence en terme de sensation de jeu, et le FP-10 est clairement le piano numérique entrée de gamme au meilleur toucher (en 2020).

Côté son, avec le FP-30 j’avais été vraiment surpris en bien par le caractère très naturel du piano de base, que ce soit sur la spatialisation ou les résonances, ça sonnait d’enfer au casque, et surtout ça sonnait d’enfer sur les enceintes du piano, avec des graves qui se tenaient sans jamais dégueuler, et toujours, à fort volume ou pas, cette clarté qui rendait distinguable chaque note.
Hélas, le FP-10 est équipé d’enceintes bien moins flatteuses que son grand frère. Les 100€ de différence entre les deux sont principalement là mon avis.
Le diamètre plus petit des enceintes du FP-10 ne privilégient plus les graves et poussent un peu trop les aigues, et cet équilibre sonore qu’on avait sur le FP-30 passe ici à la trappe, avec des bas médiums qui peinent à percer. Relié sur une bonne paire d’enceinte, le FP-10 retrouve heureusement les même atouts sonores que le FP-30.

Le son au casque est identique à celui du FP-30, c-a-d très bien équilibré dans les fréquences, pleinement réparti sur la spatialisation et cristallin, on distingue toujours ce qu'on est en train de jouer, c'est très agréable à l'oreille.

Relié à un bon VST (Piano V2 dans mon cas), le FP-10 prend tout son sens, ça sonne du tonnerre, la réponse de jeu déjà excellente sur le piano intégré est encore plus poussée et on s’y croirait vraiment.


CONCLUSION

Si vous n’avez vraiment que 500€, si vous possédez déjà une bonne paire d’enceinte a lui coller, ou si vous voulez juste un super clavier maître avec des enceintes quand même pour faire joli, le FP-10 est tout indiqué, vous ne serez vraiment pas déçu. Mais il a beau être plus petit que le FP-30, son usage privilégié est moins nomade: il vous faudra des enceintes et éventuellement un PC pour en tirer pleinement parti.

Le FP-30 a lui de bien meilleures enceintes et une puissance suffisante pour prétendre jouer en « concert », avec en plus une ergonomie plus aboutie, les 100€ d’écart sont donc pleinement justifiés et si vous voulez juste appuyer sur un bouton sans vous prendre la tête tout en ayant un très bon son, mettez les 100€ car le FP-10 pourrait s’avérer un peu frustrant.

Personnellement je l’ai acheté dans un cadre d’apprentissage, le côté sédentaire du FP-10 ne me dérange pas du tout et je suis plus que pleinement satisfait de mon achat, le clavier survole des Yamaha et des Casio à 1000€.

Les +:
- Le toucher du clavier, irréprochable pour 500€
- Le rapport taille/poids
- Le rapport qualité/ prix global
- Le son au casque


Les - :
- Le son des enceintes intégré est pas dingue
- Quelques défauts d’ergonomie (pas de prise casque en façade)
- La pédale fournie est cheap