close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Préamplis guitare à modélisation
Matériel Préamplis guitare à modélisation {{currentManName}}swap_horiz Mooerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le son Engl pour du métal ... et pour pas cher - Avis Mooer 009 Blacknight

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'utilise depuis 3 ans en home studio.

Cette pédale Mooer fait partie de la série des micros préamplis démarrée en 2017. Avec son nom Blacknight, et cette jolie couleur pourpre, on voit tout de suite le clin d'oeil à Ritchie Blackmore, et plus précisément à son modèle signature chez Engl.

Ayant déjà la Mooer Cali MKIII qui m'avait bien plu et étant intéressé à l'époque par une tête Engl, en attendant, je n'ai pas résisté longtemps pour acheter cette pédale de préampli ... et je n'ai pas été déçu.

Comme les autres pédales Mooer de la série micro préampli, elle possède :
- 2 canaux : un clair (diode bleue) et un saturé (diode rouge), switchables soit avec le bouton dédié (il est petit, mais en home studio ce n'est pas gênant) soit avec le switch général (pour du live, c'est mieux) si on change de mode (appuyer dessus 2 secondes pour changer de mode)
- un switch qui sert selon le mode à enclencher/couper la pédale (true bypass) ou à changer de canal
- un bouton de gain
- un bouton de volume
- 3 boutons d'EQ (Bass, Mid, Trebble)
- une simulation de baffle activable (via le bouton de changement de canal, en restant appuyé 2 secondes, et ça clignote quand la simulation est activée)
- Alimentation 9v à prévoir (consommation 300 mA donc prévoir une bonne alimentation)

Comparé à la Cali MKIII, aussi bien avec le canal clair que le canal saturé, les sons sont très différents, ce qui correspond tout à fait à ma recherche, je voulais des pédales complémentaires, histoire de varier les sons et d'avoir à disposition une palette sonore élargie.

Le canal clair est un vrai canal clair, c'est à dire que même avec le gain à fond, contrairement à la Cali MKIII, ça ne sature pas. On peut donc l'utiliser comme tel, avec un chorus ou un delay par exemple, le résultat est pas mal du tout. On peut aussi l'utiliser avec une pédale de disto avant. J'ai testé avec les pédales Mooer que j'avais sous la main, la Green Mile, la Hustle Drive et la Rage Machine, ça marche bien aussi.

Passons maintenant au canal saturé qui est celui qui a motivé mon achat. Pas de doute, le son est puissant, c'est du high gain, mais c'est très différent de la Cali MKIII. Moins de grain que le Mesa Boogie, mais un son droit, très précis, bien dans l'esprit Engl, taillé pour le métal, aussi bien en rythmique qu'en solo, et avec une bonne dynamique de jeu. J'avais aimé la Cali MKIII et bien j'aime tout autant cette Blacknight, dans un autre style.

Juste avant, je parlais de pédales de disto, mais en fait, avec ce canal saturé, comme pour la Cali MKIII, le son est bon tel quel, pas besoin de pédales de disto avant ... d'ailleurs je ne les utilise quasiment plus, sauf la Green Mile de temps en temps sur les solos pour un petit boost.

Cette pédale est évidemment à l'aise pour des rythmiques style hard et métal, notamment avec une 7 cordes, mais également en solo, avec un son précis et pas baveux du tout.

Comme toutes les pédales de la série, on peut les utiliser seules, avec la simulation de baffle embarquée qui est parfaitement étudiée pour cette pédale, ou avec une pédale de simulation de baffles externe, comme la Radar, ce qui élargit encore les possibilités sonores, ou avec un ampli en la branchant en retour de la boucle d'effet (en gros, on l'utilise à la place de la section préampli de la tête pour profiter de la section amplification à lampes et d'un vrai baffle).

Exemple d'utilisation de la Blacknight (à droite) avec la Cali III (à gauche) avec pour chacune la simulation de baffle intégrée :
https://soundcloud.com/progfusion/limited-ignition

Points positifs
- Prix
- Taille (faible encombrement sur le pédalier, facilement transportable, notamment pour les vacances, avec la Radar et un casque, c'est parfait pour bosser et ça tient dans la poche)
- Son taillé pour le métal avec le canal saturé
- 2 canaux dont un vrai canal clair
- Simulation de baffle intégrée tout à fait correcte, désactivable
- 3 modes d'utilisation possibles (avec simulation de baffle intégrée, avec la Mooer Radar ou avec un vrai ampli à lampes)
- garde en mémoire les réglages de chaque canal (volume, gain et EQ)

Points négatifs
- Pour le prix, même en chipotant, je n'en vois pas .

Deuxième pédale de cette série et deuxième satisfaction. Tout comme la Cali MKIII, je ne regrette pas cet achat et je l'utilise toujours aussi régulièrement depuis 3 ans. Si vous êtes amateur de métal et que vous n'avez pas les moyens de vous payer une tête Engl ou si vous voulez voyager léger tout en gardant un son dans l'esprit Engl, là, pour 90 €, vous avez une solution satisfaisante, tout à fait abordable. Merci Mooer !