close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs analogiques en rack
Matériel Synthétiseurs analogiques en rack {{currentManName}}swap_horiz Oberheimswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Avis de Anonyme - Oberheim XPander

Euh... caractéristiques plutôt impressionantes:

Polyphonique 6 voix, multitimbral 6.
2 oscillos synchronisables: 3 formes d'ondes + noise sur le 2ème.
15 types de filtres.
5 enveloppes bouclables (plusieurs modes) et redéclenchables par LFO.
5 LFO, 6 si on compte le vibrato.
3 tracking generators.
4 ramp generators.
FM sur oscillo et filtre.
Midi in out thru.
2 sorties stéréo + 6 sorties séparées (1 par voix).
Sextuple Converto CV / GATE en entrée.
2 entrées pédales.
1 entrée trigger.
1 entrée chain.
Aftertouch, vélocité etc.
Répond au Control Change (4 configurables comme on veux).
Export des sons/banques en sysex (sans vouloir faire de pub utilisé avec midiquest c'est vraiment le pied de sauver ses banques).
Matrice de modulation libre, quasiment tout est modulable dans une limite de 20 "câbles" par patch.
Modulations quantisables pour faire des effets d'escaliers.

Un véritable monstre sans trop d'équivalent actuel capable de travailler à l'aise aussi bien avec une daw qu'avec un setup en cv/gate, c'est rare.

UTILISATION

Le panneau d'édition est excellent, ça ne peux être plus clair, il y a de l'espace et la sérigraphie pour aider, c'est très bien conçu.
Dans la config en elle même on sent bien qu'il a 20 ans, l'unisson se règle dans la section master. Pas moyen de sauvegarder par patch c'est un peu dommage mais en même temps cette section master est très complète, j'y reviendrais.

Dommage qu'il n'y ai pas de mixer par formes d'ondes comme sur le Matrix 12, il y en a juste un par oscillo.
C'est un peu bête avec une centaine de VCA environ à bord ^^

Le mode multi est très facile d'utilisation mais là aussi des petits "défauts". A moins que ça vienne de moi mais j'ai pas encore réussi à piloter 2 cutoffs différentes dans un muti par exemple.

Il a des petites finesse cependant comme pouvoir comparer un patch modifié avant de sauvegarder.

Pour le jeu un clavier maître avec potards est indispensable, les potards de l'Xpander sont crantés et il faut faire quelques tours pour fermer complètement le filtre par exemple.

Revenons dans la section master:
On peux aussi bien décider de jouer la voie 1 2 et 3 à l'unisson en midi sur la zone splitée 1 du clavier pendant que la voie 4 tourne avec un séquenceur en cv/gate dont on va transposer la hauteur sur la partie split 2 du clavier, et pour finir sur la 3ème zone de split les voies 5 et 6 en duophonique pour un pad ou je ne sais quoi .
C'est pas très clair comme ça à l'écrit mais tout est configurable: le clavier, le placement stéréo des voix, les zones de splits, les e/s midi ou cv/gate, le mode de jeu des voies (rotary,reset,unisson...etc).

On peux même se faire des chaines de presets pour le live et avancer avec la pédale, ooaah!

Le principe d'édition est simple: section de droite des touches de raccourcis qui mènent à différents modules (VCO, VCF, FM/lag processor,envellopes,lfo's...).
Les paramètres vont s'afficher sur les écrans centraux.
Sous ces écrans centraux des "softkeys", boutons de sélection de paramètres/valeurs.

Suivant ce que l'on sélectionne sur les écrans centraux (un paramètre ou sa valeur) la rangée de boutons haute sert soit de pavé numérique pour rentrer des valeurs, soit permet de choisir une source de modulation.
Tu sélectionne d'abord ta destination sur un des écran central puis une ou plusieurs sources simultanées.

Tout ou presque est modulable, imaginez les possibilités.
Le seul truc qui manque ça serait comme sur mon E-MU E6400 de pouvoir moduler la profondeur d'action d'un patchage de modulation.
Sinon à propos d'E-MU et de l'Xpander: il y a d'étranges ressemblances dans le fonctionnement général, ça m'a frappé j'avais l'impression d'être "à la maison" le jour ou je l'ai reçu.

SONORITÉS

Bah le son je le trouve relativement fantastique car il peux faire une simple basse funk ou une nappe éthérée, une séquence teknoide un son compètement barré mais toujours avec la patate ou finesse au choix grâce au filtres et les VCO bien costauds. Il a un champ d'action bien vaste.

Les 15 filtres sont géniaux, parmis mes préférés, je sais pas comment dire mais le qualificatif qui me viens à l'esprit à chaque fois est "sucré", un son sucré oui à cause de la résonance typée.... ça gargouille ça caramélise, c'est joli et c'est bon. ^^
A la différence d'autres synthés ici lorsqu'on pousse la résonance il n'y a pas de perte de volume même avec le low-pass 24db, le son deviens plus gros et aussi un peu sale, c'est excellent.

Il sonne rarement trop gros, c'est facile de faire un morceau avec lui le son est là plein et entier et large et ça bavouille pas.


<a href="http://samuel.moysan.free.fr/Demos-Ressources%20de%20mes%20instruments,%20FX/Oberheim%20Xpander/D%e9mos%20Oberheim%20Xpander.zip" onclick="window.open('fr.audiofanzine.com/go_url.php?url=' + escape('http://samuel.moysan.free.fr/Demos-Ressources%20de%20mes%20instruments,%20FX/Oberheim%20Xpander/D%e9mos%20Oberheim%20Xpander.zip')); return false;" rel="nofollow" target="_blank">
Voilà des sons enregistrés pour vous faire une petite idée >Click<</a>

En ce qui me concerne j'adore et je suis pas du tout dans la zique eighties...pad analo brass oberheim, Toto, Van Halen et tout ça...
C'est pas du tout mon trip et ces vieilles machines demandent qu'a faire du breakbeat, du nubreak, du dub, de la drum&bass..... sortez les papys nom de nom, sus à la poly-arthrite filez leur une seconde jeunesse lol!

AVIS GLOBAL

Pfiou je ne l'exploite pas à fond, comment je le ferais en seulement 1 an d'ailleurs.

J'ai eu quelques synthés analos, va, numériques (clavia G2, NR3, waldorf microwaveXT, roland SH1, sequential circuits Sixtrak ) par le passé mais celui ci c'était mon graal.
Je le croyais inabordable jusqu'au jour ou je suis tombé sur cet Allemand très honnète, merci à toi encore Dieter. Il m'a coûté moins cher qu'un virus keyboard d'occaz, une belle affaire.
Je ne le vendrais pas je pense car il y a beaucoup à faire pour l'exploiter et le son est à l'opposé du lassant. Il mourra chez moi je pense.

Eh oui il finira par mourrir comme malheureusement tous les synthés équipés de ces fameux chipsets de voies CEM (si je me rappelle bien) quasi introuvables.
C'est triste car l'Xpander est une fantastique machine sonore.

Je touche du bois...les côtés de l'Xpander tiens ^^