close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthés à modélisation analogique en rack
Matériel Synthés à modélisation analogique en rack {{currentManName}}swap_horiz Claviaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un laboratoire de synthèse - Avis Clavia Nord Modular Rack

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Bien le bonjour.

En tout premier lieu, je tiens à préciser qu'un test et une fiche produit sont présents sur AudioFanzine. A consulter, ainsi que le site www.clavia.se.

Il s'agit d'un synthé modulaire semi-virtuel. J'explique cette formulation malheureuse.
Il y a deux parties :
- le hardware embarque 4 DSP (extensible à 8), les controleurs et les connexions ;
- le software pour assembler les patches et effectuer les transferts.
La communication entre les deux parties se fait via un couple de connexions MIDI dédié.

Chaque patch est soit un "simple son" (comme un "program" dans un synthé lambda), soit un synthé tout entier, avec ses boutons et une multitude de réglages qui donnent autant de sons différents (comme un analogique). Avec les entrées audio, ce peut aussi être un multieffet original.

Pour qui ne veut pas, ou ne sait pas encore faire ses propres patches, il y en a des milliers à télécharger sur le net. On peut les retravailler chez soi sur le Pc/Mac, et les flasher dans le rack pour monter sur les planches. Ou alors avoir un portable sur scène, pourquoi pas.

En vrac :
- Polyphonie de 4 à 32 voix selon complexité des patches (extensible à 8 minimum par carte optionnelle). A ce sujet, voir le test ;
- Multitimbral 4 parties ;
- Connectique : 4 audio OUT, 2 audio IN, une sortie casque, sustain, expression (tout ceci en jack 6.35), MIDI in/out, PC in/out (le couple MIDI dédié);
- 18 boutons rotatifs complétements assignables.

UTILISATION

La configuration est simplissime. Si votre interface MIDI est correctement installée, le soft détecte aussitôt le synthé.

Le manuel est très complet : description du soft, du hard, de chaque module dispo, et bases de la synthèse. Il est disponible dans la langue de Molière sur demande, me semble-t-il.

L'édition, c'est vous qui la faites. On assigne ses boutons aux paramètres que l'on veut, on insère les modules que l'on veut, c'est la liberté totale. Grâce aux groupes de morphing, un seul bouton peut même contrôler plusieurs paramètres en même temps, sur une plage programmée elle aussi par vos soins. Au pire, les patches du net renferment des merveilles, mais tout le charme de la machine réside dans sa programmation.

SONORITÉS

Au niveau du son, c'est très polyvalent. On peut évidemment retrouver les sons des NordLeads, et programmer des choses tout à fait différentes. Je n'ai pas essayé beaucoup de concurrents, mais j'ai lu que les sons Clavia étaient un peu typés.
EDIT: Après quelques années passées à jouer des NordLeads ou autres G2, oui, le son Clavia est particulier. Pas le plus gras, mais un charmant côté brut.

J'ai obtenu de bonnes basses bien sub, des leads originaux, des bruitages bizarres, des pads newWave ou très organiques... j'ai même programmé un patch qui simule un orage : on dose le vent, la pluie ambiante, les plic ploc, le tonnerre etc.

On peut aussi programmer des "noodles", càd des patches qui génèrent du son seuls. On les lance, et ils font leur vie.

Au niveau de l'utilisation multieffet, n'y cherchez pas de reverb. Vous tomberez plutôt sur du chorus, de la disto, et toute sorte de filtres dynamiques (avec enveloppe follower...) et autres pitch follower, vocoders etc. C'est très très convaincant.

Le tout est très répandu sur le net : une mailing list, des milliers de patches, je le répète, des techniques de programmation plus ou moins avancées... çà grouille de ressources.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis environ dix mois. J'en suis amoureux. J'ai du mal à être objectif, mais je vais essayer de relever quelques défauts :

- Quand on charge un patch, la distribution de la puissance DSP est recalculée et le son est interrompu une demi-seconde. Ce problème m'effrayait, mais il suffit de prévoir et de charger ses 4 patches à l'avance.
- Un couple MIDI pour la communication et un autre pour le piloter. Certains trouvent cela embêtant, pas moi.
- La nécessité de la plateforme informatique.
- Pour les férus de contrôle en temps réel comme moi, on voudrait encore plus de contrôleurs... mais 18 boutons, on en voit pas le bout si souvent, tout de même...
- Quand on utilise les patches du net, on ne connait pas forcément les assignations de boutons : eh oui, il n'y a pas de sérigraphie sur la façade de l'engin.

Je ne vois pas grand chose d'autre.
En sa faveur, je dirais que c'est un synthé qui laisse une place prépondérante à la création. On peut évidemment imiter les anciens analogiques, mais encore une fois, son vrai potentiel réside dans la programmation et les multiples "audioriginalités" qu'on peut en tirer.

Il n'y a pas beaucoup de concurrents, donc je n'ai pas vraiment hésité. A ce prix là, je le rachèterais les yeux fermés. A trois fois ce prix, je pencherais pour le G2.
J'ai mis 9/10 à chaque fois car peut-on mettre 10/10 ? Ce n'est pourtant pas l'envie qui m'en manque.