LiveRendez-vous à 12h30 pour "On refait le patch" sur l'Axe-FX III !
person close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Ecouteurs & In-ear monitors
Matériel Ecouteurs & In-ear monitors {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

Ecouteurs & In-ear monitors

Casques audio subdirectory_arrow_right
Ecouteurs & In-ear monitors
644 produits40 news2 tests17 petites annonces205 avis utilisateurs113 discussions

A propos : Ecouteurs & In-ear monitors

Petits, discrets et assurant une bonne isolation du bruit ambiant, les écouteurs et in-ear monitors sont utilisés sur scène comme à la ville en lieu et place de casques. A noter que certains modèles de in-ears peuvent être moulés spécifiquement pour votre oreille pour plus de confort.

Tests Ecouteur ou In-ear monitor

Test de l'ATH-ANC3 d'Audio-Technica

Double isolation? Pour les voyageurs désireux d’écouter leur musique favorite sans déranger ou être dérangé, l'utilisation d’un casque ordinaire n’offre pas toujours une isolation suffisante. C’est alors qu’apparut dans un premier temps les in-ears, des écouteurs s’introduisant directement dans l’orifice auditif, et isolant ainsi l’auditeur du reste du monde. Apparurent quelque temps plus tard les casques à annulation de bruits, munis d’un système électronique permettant de réduire les nuisances provenant de l’extérieur. Le casque proposé par Audio-Technica combine ces deux caractéristiques, mais cela est-il suffisant pour offrir l’isolation ultime ? lire la suite…

Comparatif de 5 in-ears monitors

Gettin' hot in-ears Mon petit doigt me dit que les écouteurs intraauriculaires (ou in-ears monitors) sont actuellement en pleine extension. Ils visent deux publics : musiciens et auditeurs. À chacun, ils offrent un confort et une praticité qu'aucun autre produit ne peut donner. lire la suite…

Avis sur les produits Ecouteur ou In-ear monitor

Mon nouveau compagnon de route (Westone - UM PRO 20)

Par dart le 16/01/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
Souffrant de très légers acouphènes comme beaucoup de monde apparemment (sifflement audible le soir, au calme), ce phénomène s'est accentué tout récemment, après une répète et un concert où, il faut dire, ça tapait fort! Après quelques mesures d'appoint comme des bouchons universels (Quies) et un médicament sans ordonnance particulière (Audistim), un système d'écoute s'est rapidement imposé à moi. Pour la petite histoire, les bouchons atténuent, via un filtre, le volume sonore d'environ 15 dB mais franchement, l'absence de retour rend les choses compliquées au chant et la sensation d'isolement est totale. Et côté traitement, Audistim est loin d'avoir fait ses preuves... Sur les recommandations d'un ORL je suis ensuite passé au Tavonin 120 mg dont la teneur en Ginkgo Biloba est beaucoup plus élevée. On verra ce que ça donne...

Ayant déjà bossé avec l'émetteur-récepteur Shure PSM700 dont j'étais pleinement satisfait (cfr photo), je suis revenu vers ce modèle, en veillant à choisir des fréquences autorisées sur le territoire. Venait ensuite la question du casque intra-auriculaire... Par le passé, j'avais utilisé un Shure SE535 mais je n'en avais pas gardé un souvenir impérissable. Et pour cause... Le casque était fragile (acrylique), peu confortable et le rendu sonore ne me semblait pas très naturel (étriqué, criard, basses instables). Après, je me dois de préciser que j'ai deux petites oreilles et surtout deux conduits pas vraiment symétriques avec un gauche assez étroit et un droit pas beaucoup plus large... Du coup, je peinais à trouver des embouts qui tiennent en place et qui isolent vraiment. Après avoir essayé toutes les versions en mousse et silicone, j'ai utilisé les triple flange qui ressemblent un peu à des sapins de Noël en les réduisant d'une ailette sans quoi la coque ne parvenait pas à se loger correctement dans le pavillon. Malgré tous ces chipotages, les embouts devaient être vachement enfoncés pour immobiliser le casque et tout ça occasionnait assez rapidement une douleur qui empêchait de le garder plusieurs heures. Et surtout, ça influait sur le rendu sonore dans le sens où en fonction du degré d'enfoncement, les basses étaient +/- présentes et les aigus +/-altérés. Dans ces conditions, difficile de trouver du plaisir à chanter. Voilà pourquoi je ne voulais plus d'un casque Shure série SE (même si j'ai hésité un moment à prendre un SE215 bradé à 89€ pour l'instant). Mais finalement j'ai suivi mon instinct et j'ai bien eu raison!

Après de nombreuses lectures (bancs de test, forums, etc), j'ai été noyé par la masse d'infos et de modèles disponibles sur le marché. Très rapidement, j'ai exclu tous les casque audiophiles (Denon, Yamaha, B&O, Bose, etc) dont je doutais de la capacité à encaisser des niveaux "bruts" (pas compressés/masterisés comme un morceau de musique pro et pas toujours égalisés au poil). Le choix devenait du coup beaucoup plus digeste et petit à petit, mon intérêt s'est recentré sur la marque Westone (utilisée entre autres par Variphone qui est le sous-traitant de Lapperre que j'avais consulté pour des moulage sur mesure, j'y reviendrai plus tard). Le budget ne devait pas être exorbitant surtout qu'à ce stade, mes activité live sont purement de l'ordre du hobby. J'ai donc jeté mon dévolu sur le Westone UM PRO 20, reçu il y a quelques jours.

Alors le verdict?

Hé bien je suis ravi! Et pas qu'un peu... Tout d'abord, je n'ai plus aucune difficulté à poser le casque (cfr photo). L'opération se passe en moins de 5 secondes, ce qui est un atout majeur quand on sait qu'en répète on va être amené à l'enlever/le remettre régulièrement. Je pense que la taille de la coque (plus petite que le modèle Shure) se loge plus facilement dans le pavillon. En tous cas, dans le mien! Il faut dire que le câble torsadé, très fin et très souple, aide grandement à articuler et positionner l'in ear. Ensuite, les embouts sont disponibles en énormément de tailles et chose paradoxale, les petits modèles semi-sphériques en silicone, tiennent tout seuls sans que j'aie à exercer une pression excessive ou à les enfoncer au fond du conduit auditif. Miraaaacle! Une fois posé, le casque se fait oublier très rapidement. Il est léger et confortable. J'irais presque jusqu'à dire que j'aime le porter... Côté isolation, ça me semble très bien. Je retrouve, à peu de choses près, la même sensation que celle ressentie avec des bouchons universels, à savoir une coupure franche avec les sons extérieurs et une attention plus grande sur ce qu'il se passe à l'intérieur du corps mais évidemment, ça dépend grandement de la taille des embouts et donc du niveau d'obturation du conduit auditif. Avec de plus petits embouts, j'ai l'impression d'avoir un plus grand contact avec les sons ambiants qu'avec des plus gros. Le top restant très certainement un moulage sur mesure posé sur le casque qui donnera une parfaite isolation et un son plus plein. Ben tiens, justement...

Comment ça sonne?

Tout d'abord ça sonne "fort". Je veux dire par là que la sensibilité du casque fait qu'il ne faut pas injecter énormément de son dans le système pour avoir du son et ça c'est une très bonne chose, question de rapport signal-bruit. Ben oui, les niveaux de sortie étant moindres, on risque moins de récupérer le souffle de l'appareils en amont. Ensuite, ça sonne de façon naturelle. A la différence du Shure que je trouvais survitaminé voire agressif, ici, on a quelque chose de soft et de plaisant à écouter. Le rendu est assez droit sur le spectre, avec un haut médium un peu en retrait ou en tous cas, "pas très boosté". Et ce serait le seul bémol que je pourrais trouver à ce casque d'ailleurs. L'usage d'un petit Eq pour corriger la zone 1000-8000 Hz aide à apporter du détail à la scène sonore et à ramener les sources médiums (claviers, guitare, voix) un peu devant. Sans, on a le sentiment d'écouter un... moniteur de studio! C'est le seul parallèle qui me vienne à l'esprit. Mais qu'importe, placer un Eq sur une sortie auxiliaire à la console n'a rien de compliqué. Même dans itunes, on peut le faire aisément sans être un pro du mixage (menu : itunes/fenêtre/égaliseur)! Pour ma part, j'ai choisi le preset "acoustique" que j'ai définit comme Eq par défaut et qui remonte un peu les basses et les haut médiums. Top! (cfr photo)

Le champ stéréophonique n'est pas hyper large (pas d'effet surround en vue) et c'est sans doutes très bien ainsi. Perso, je n'ai jamais été un grand fan des scènes sonores "bigger than life" :-D . J'ai besoin de garder le focus sur ma performance et ne pas être perturbé par un ping pong delay qui va de l'Himalaya à la Cordillère des Andes ou avoir une source "floue"/"lointaine" qui manque d'intelligibilité.

La dernière chose qui me permettrait d'upgrader le casque c'est la pose d'un moulage sur mesure mais à ce stade je n'ai pas encore trouvé d'audioprothésiste qui accepte de bosser sur un modèle fourni. Comme dit précédemment, je suis en contact avec Lapperre qui doit me rappeler... depuis un moment déjà (pas biiiien les gars!) pour me dire si ils sont ok pour réaliser l'opération sur mon casque ainsi, et c'est sans doutes mieux, qu'un audioprothésiste sur Bruxelles qui a visiblement une grande expérience en la matière. Edit à venir.

Edit 1 (5 min plus tard :facepalm: ) : j'ai pris contact avec l'audioprothésiste Olivier Lambert qui travaille au Centre de consultation Churchill basé à Uccle (Bruxelles). L'empreinte est gratuite :8O: et les embouts sur mesure, posés sur le casque, reviennent à 35€ par oreille. Le rendre-vous est pris...
»

Rarement entendu un casque aussi mauvais! (Monster - IBeats)

Par Carl Co le 28/01/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
Une amie possède ce casque et me l'avait prêté le temps d'un trajet un peu long en train. L'environnement extérieur était bien silencieux, pas besoin de pousser, bref on est bien.
Au début j'ai cru à un dérèglement de mon EQ sur mon lecteur (en général je ne mets jamais de preset d'EQ sur ma musique car j'écoute aussi mes mix et veux avoir un rendu le plus neutre possible)
Non rien.
Donc voici un résumé de ce que j'ai entendu, et je précise que c'était à l'écoute d'albums bien connus de ma personne ou sur mes mix perso de mes compos (dont je veux bien reconnaître l'inégalité en terme de qualité) :
- aucune mais alors aucune précision dans la globalité du spectre. Ca c'est fort! Bouillie en bas, bouillie au milieu, etc...
- une mise en valeur du medium-bas absolument invraisemblable! Car si Beats s'est fait connaître avec le modèle Dr. Dré (autre belle prouesse merchandising ça aussi, mais quel succès en dépit de qualités techniques très très discutables!) on peut penser que leur cheval de bataille est le hip-hop. Mais aucun mix de hip hop ne survivrai à un tel déséquilibre spectral qui plus est s'il s'agit du medium bas, qu'aucune musique au monde n'a intéret à gonfler...
- j'avais l'impression qu'il y avait un filtre passe-bas tellement je n'entendais aucune fréquence au-delà de 3000 hz (à vue de nez, j'ai pas l'EQ absolu ;) )
- Fil tellement fin qu'il s'embobine sur lui même en 10 secondes

Bref, l'ergonomie du casque m'allait bien mais ça me parait maigre comme unique argument de vente...
»

Boom Boom comme disait l'autre. (Fender - Nine)

Par El_Becko le 09/02/2019
star‌star‌star‌star‌star‌ star_borderstar_borderstar_borderstar_borderstar_border
UN petit avis rapide sur l'entrée de gamme des nouveaux IEM Fender remplaçants des modèles Fxa.

Mes Fxa2 tout neufs n'ayant pas vécu bien longtemps (voir mon récent avis sur ce site) j'ai du me rabattre vers ces IEM NIne de remplacement pour terminer la tournée.

Je passe sur les aspects physiques et ergonomiques qui sont identiques aux Fxa2 excepté le câble mmcix qui avait la bonne idée de pivoter sur son axe remplacé par une connectique à deux points classique.

Pour rappel le gros point fort des Fxa est son incroyable efficacité dans le grave et particulièrement pour les basses et kicks en renvoyant un son punchy mais avec du grain et très défini !
Le Nine a-t-il les mêmes qualités sur ce point ?

La réponse est malheureusement non.

Tout comme le Fxa2 le Nine descend très bas et le grave est présent mais le rendu n'est absolument pas aussi bon : ici on est plutôt dans un grave épais sur tout le bas du spectre au détriment de la définition et surtout du grain !
C'est mieux que la plupart des IEM concurrents au même niveau de prix mais la déception est grande après avoir pratiqué (même peu ;) ) les Fxa.

Les aigus déjà en retrait sur le Fxa2 le sont ici encore plus ; du coup aucun problème d'agressivité à ce niveau là et ma foi pour du monitoring de scène moi ça ne me dérange pas mais les guitaristes et surtout les chanteurs risquent de ne pas apprécier du tout !

La dynamique me semble correcte et le volume se pousse sans distorsion ce qui semble être une constante concernant les IEM Fender.

Le produit reste toutefois intéressant parce-qu'il n'y a pas que des bassistes sur terre (heureusement pour nous), parce-que le rapport qualité/prix/bundle reste très correct, surtout comparé aux autres IEM autour de 100 euros qui sont rarement aussi efficaces.

Mais à ce propos je vais essayer dès que possible les nouveaux IE40 Seinnheiser (95€) qui semblent susciter l'enthousiasme peu après leur mise sur le marché.

Une dernière chose attention à la fiabilité si vous partez en tournée (ma mésaventure avec les Fxa2 m'a calmé :) ) : ça vaut le coup à ce prix que l'équipe investisse dans une paire de remplacement "au cas où" et ces Fender Nine sont très bien positionnés pour ça.

»

News Ecouteur ou In-ear monitor

[NAMM] Des In-Ear Monitors pro chez Fender

Publiée le 29/06/18
Fender continue de développer sa gamme d’in-ear monitors et présente au Summer NAMM 2018 une nouvelle gamme destinée aux professionnels.

Forums Ecouteur ou In-ear monitor

Petites annonces Ecouteur ou In-ear monitor

Vends 2 paires d'écouteurs T-bone EP6

40 €

Vends IEM100 863Mhz+ 2 pockets

140 €