close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Expandeurs virtuels généralistes
Matériel Expandeurs virtuels généralistes {{currentManName}}swap_horiz GForce Softwareswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Avis de Muh Nods - GForce Software M-Tron Pro

Installation sans souci, depuis le DVD d'installation sur Mac OSX.

Petite anecdote, étant déjà utilisateur de la toute première version du M-Tron, mais non enregistrée (avant que G-Force ne mette en place un système d'enregistrement en ligne), j'ai dû envoyer une photo de mon exemplaire du M-Tron (boîte et CD) afin de prouver que j'étais bien un acheteur du soft, et j'ai pu bénéficier du tarif mise-à-jour.

Manuel sous forme de fichier pdf clair et bien fourni, avec notamment des détails sur les différents mellotron originaux utilisés pour la réalisation du M-Tron Pro, des infos pour chaque son, etc.



ADÉQUATION/PERFORMANCE

Le M-Tron Pro est stable et peu gourmand en ressources sur mon petit mac mini de 2008. Je l'utilise essentiellement en plug-in Audio Unit avec Logic Express 8.

A noter quelques bugs cependant, lorsque qu'un sample est lu à l'envers et que le range du pitch bend est à fond (+12), des effets d'escalier étranges apparaissent, et ça fait parfois planter Logic. Je n'ai pas l'impression qu'il y a eu une mise-à-jour pour fixer ce bug (mais je ne l'ai jamais signalé à G-Force).

AVIS GLOBAL

J'utilise le M-Tron Pro depuis sa sortie fin 2008 (je n'ai pas changé de config informatique depuis), et j'en suis toujours aussi fan.

Bien entendu il faut déjà apprécier les sonorités du mellotron original pour y trouver son compte, car tout l'intérêt du M-Tron Pro est justement dans ces timbres si particuliers et évocateurs, à la couleur dégradée et saturée.

Par rapport à la première version du M-Tron, ce n'est plus une reproduction "fidèle" du mellotron, puisque G-Force a ajouté à son lecteur de samples (ce n'était que ça au final) quelques fonction permettant d'étendre les possibilités de synthèse (qui restent néanmoins réduites) : filtre multimode (LPF, BPF et HPF avec résonnance), LFO assigné au pitch, deux enveloppes ADSR et une section d'effet (un delay et un excellent effet d'ensemble qui n'est pas sans rappeler les chorus des strings machines analogiques).

Dans la section SOUND SELECTION, TAPE REV permet de lire le son à l'envers, et 1/2 SPEED lit ce même sample deux fois plus lentement, donc une octave en-dessous. On peut également décaler le début du sample avec la fonction ATT-ST, pour en zapper les premiers instants.

A noter que les samples sont lus en one-shot, comme le mellotron original : au bout de 7 ou 8 secondes, le son s'arrête. Il y a certains sons qui sont bouclés en revanche, mais pas tous. Les sons de type optigan (disques optiques) sont lus en boucle, comme sur les instruments d'origine.

Niveau contrôle MIDI, la vélocité est assignable au volume et à la fréquence de coupure du filtre, et l'aftertouch uniquement au filtre. La molette de modulation (CC#01) est assignée par défaut à l'intensité de modulation du LFO au pitch.
Ensuite chaque paramètre (ou presque) du M-Tron Pro est librement assignable à un message Control Change de son choix.

Le tout est décliné en deux layers (A et B), assignables et superposables librement sur une zone du clavier. Gros bémol cependant : le clavier n'est que de 37 touches (comme le mellotron M400 original), il n'est donc pas possible de par exemple se faire un patch avec le layer A en bas de son clavier-maître de 88 touches, et le layer B en haut! Ce qui aurait permis de tirer pleinement avantage du layering, voire même d'émuler certains modèles de mellotron avec les deux claviers côte à côte (rythmique d'optigan à la main gauche, et instruments jouables à la main droite par exemple).

Si ces additions sont fort sympathiques, on a vite l'impression que le M-Tron Pro a un peu le cul entre deux chaises : ce n'est plus un reproduction fidèle du mellotron (avec les limitations que cela engendrait), mais les possibilités de synthèse sont trop réduites pour en faire un lecteur de sample complet et flexible. Pas de LFO assignable au filtre, pas de matrice de modulation, pas de réglage de tune pour les samples hormis le 1/2 SPEED (pourtant les lire une octave au-dessus est très intéressant pour certains sons)...

Par ailleurs, les samples sont "statiques", ils sont lus tels quels. Hors sur un vrai mellotron, il y a le pleurage et le scintillement de la bande, la qualité du mécanisme de lecture et celle des bandes, ou encore l'attaque particulière (le moteur met un petit temps pour atteindre la vitesse max), qui vont rendre le son encore plus instable, et ces petites choses ne sont pas émulées sur le M-Tron Pro.
Il aurait été intéressant de pouvoir intervenir sur cette instabilité, et sur la dégradation sonore en fonction du moteur/mécanisme ou de l'état des bandes par exemple.

Cependant la qualité reste très très bonne, tout l'intérêt du M-Tron Pro réside dans ses samples de mellotron qui sont hyper-nombreux. Tous les classiques sont présents, avec beaucoup de sons glanés ici ou là (notamment via les custom tapes de certains musiciens) ; G-Force a fait du très bon boulot. On trouve également des sons de Birotron, de Chamberlain et d'Optigan entre autres.
Je me suis même laissé tenté par l'expansion des sons du Vaco Orkestron, un régal!

C'est vraiment très inspirant, et cette simplicité permet aussi d'aller à l'essentiel, de rapidement jouer et de se laisser porter par ces ambiances mellotronesques...

Je recommande chaudement pour tout amateur de mellotron!