close
  • settings_backup_restore
Compos Inclassable

Les compos inspirées - Panse-bête : On the threshold of Infinity

  • Style : Inclassable
  • Durée : N/A
  • Tempo : N/A

Description

Panse-bête : On the threshold of Infinity

https://soundcloud.com/panse-b-te/on-the-threshold-of-infinity

Avis des utilisateurs

Jean-Fabien01/04/2020

L'avis de Jean-Fabien"Excellent trailer"

▶ Technique8

Ça « fonctionne » vachement bien, le son est excellent, on se fait embarquer !

Petit détail : 3:24 aurait mérité une queue de reverb.

▶ Artistique6

Vraie ambiance, on s'attend à du grandiose. Dommage que ce ne soit qu’un embryon de compo, on a l’impression de n’avoir que l’intro…
Sinon, c’est quoi, le son de piano déglingué ?

hhub1731/03/2020

L'avis de hhub17"cosmique, spatial, décrasse les oreilles !"

▶ Technique10

A ma première écoute, une claque : ce qui me vient à l'esprit, c'est ma première écoute de "And the Gods made love" d'Hendrix. Une musique hors sol, hors mélodie, mais qui accroche profondément. De l'espace, de l'interstellaire, qui se préoccupe à peine des poussières d'humains que nous sommes. Et puis, un atterrissage sur piano, qui évolue lui aussi vers autre chose par l'accompagnement, et une fin qui reprend l'espace entre le étoiles, ou les étoiles elles-mêmes.
Au casque (Prodipe Pro800 en bon état), cela sonne très bien, aucun souci de phase, peut-être un peu trop fort sur la durée, mais les belles respirations sont là à 1:33 et 3:27 pour surprendre et éviter toute lassitude audio.

▶ Artistique10

Bon, je suis pas sûr qu'il y ait du Jimi H. à la base, mais on est plus sur un usage moderne et recherché des synthés que sur de l'habillement de musique facile, tout en cherchant à générer une émotion qui est bien là pour moi, en tout cas (et encore, à la maison, tranquille, je n'imagine même pas ce que ce serait dans un planétarium -appel du pied à Pleumeur Bodou- ou un ciné avec un film en phase avec ce morceau).
Ma deuxième pensée a été pour cette conférence en 1984 à Metz sur la musique acousmatique et les objets sonores virtuels : le chant des astéroïdes, ce serait bien cela.