close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Têtes d'amplis Basse
Matériel Têtes d'amplis Basse {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore
849 produits192 news14 tests175 petites annonces12 tutoriels883 avis utilisateurs1,142 discussions

Tests Tête d'ampli Basse

4,5/5

Test de la tête d'ampli basse Glockenklang Steamhammer

Pour qui sonne la cloche ? La marque d’amplis pour basse Glockenklang ne s’est jamais inscrite dans le créneau des gros amplis à lampes avec un son typé par nature. Le fabricant a toujours privilégié les transistors, mais, produit haut de gamme et sans concession oblige, ce sont en général des amplis rares, chers, et loin du format le plus compact et léger possible que la majeure partie des constructeurs adopte. Toutefois, ils sont entrés récemment dans le marché des amplificateurs en classe D, réduisant ainsi le poids et le prix de leurs amplificateurs, tout en cherchant à ne pas faire de compromis sonores. La Steamhammer est la dernière-née de cette gamme, la plus légère et la plus abordable côté tarifs, avec deux canaux et une égalisation avancée. lire la suite…
4,5/5

Test de la tête d’ampli basse Genzler Magellan 800

C’est un fameux deux canaux… Profitant d’une distribution en France toute fraîche, c’est aujourd’hui une tête assez récente dans le paysage de la basse que nous testons pour vous : la Magellan 800 de Genzler Amplification. lire la suite…
4,5/5

Test de la TC Electronic BH800

On se lève tous pour ma tête ! Il était une fois un roi du Danemark, qui débarqua en Normandie pour aider son peuple à se libérer du joug des Francs. On raconte qu’il jeta l’ancre la hache à la main pour épauler Richard Sans-Peur, comte des normands, dans sa bataille. Il mena si bien sa mission, que le roi des Francs finit emprisonné, sa liberté rançonnée contre celle de toute une province. lire la suite…

Avis sur les produits Tête d'ampli Basse

Spécial, mais formidable... (Ashdown - Little Bastard)

Par lse le 19/09/2019
Le Petit Bâtard c’est la caricature du choix irrationnel. Aujourd’hui les amplis sont de plus en plus petits, légers et puissants, lui est gros (pas énorme, mais quand même) lourd (une douzaine de kilos) et il fait 30 watts.

Là ou l’équation s’inverse, c’est en ce qui concerne le son, le Petit Bâtard est à lampes et ça, ça change vraiment tout. Je l’avais acheté par curiosité pour voir ce que donnait un ampli à lampes, au fond persuadé que ça n’avait qu’un intérêt anecdotique. J'en ai trouvé un d'occase a prix correct et au moment où je filais les biftons à un tourangeau super sympa, persuadé que je me livrais juste à un test pour parfaire ma culture, j’envisageais déjà sa revente après avoir essayé, et être en mesure de dire en bombant le torse « un truc à lampes, pfff...je connais, c'est du marketing, un bon transo c'est aussi bien, c'est moins chiant et c'est plus léger ».

Grossière erreur....

Ce truc est une vraie merveille, originale, une fois qu’on a compris deux choses :
– La première c’est comment il marche, il a un EQ passif et c’est assez différent des EQ habituels
– Une fois qu’on a essayé de jouer un petit peu avec des lampes différentes.

Il faut être clair, si le son est génial, c’est clairement un son vintage qui (en fonction des lampes) va du jazz/blues avec un son rond, ultra chaud jusqu’au rock classique avec un son volontiers rageur (forcément 30watts et à lampes… c’est un bidule qui est conçu pour qu’on lui rentre dans le lard), pour faire du métal, du slap, ou tout autre style qui demande un son très sec, froid, et un chouia métallique, ça risque fort (enfin fort.. pas si fort que ça) de ne pas le faire du tout.
En bref le Petit Bâtard il est clairement plus du côté du B15 que d’une tête Darkglass …..
Il est fabriqué dans l'Empire du Milieu, mais la qualité de construction est vraiment excellente.
A noter également que la dénomination "full tubes" n'est pas usurpée, il y a au total 7 lampes dans le Petit Bâtard, 2 de preamp, 1 de driver et 4 de puissance (il utilise des EL84).

Si on prend le questionnaire standard AF ça donne :

Pour quels styles de musique utilisez-vous cet tête ? Avec quelle basse et quel baffle ?
Musiques de vieux, jazz (un peu j’suis mauvais) blues, et rock clasique70’s
Avec presque exclusivement une Precision 51 japonaise avec un micro Hepcat 51
J’ai commencé à l’utiliser avec un 15 pouces (un Yorkville très bien et très neutre) et je l’utilise avec un Ashdown ABM410H.
À l’usage je le préfère avec le 410, le 15 a plus de graves, mais le Petit Bâtard ne manque pas de graves.
Attention cependant il lui faut un bon cab, un cab mou et mal défini (Hartke XL par exemple) donne un résultat pas top.

En regard de son poids comme de sa puissance, vous semble-t-il utilisable pour :

Travailler : Ah que oui !! c’est du bonheur. Je l’utilise à la maison et c’est génial d’avoir un pur son, épais, chaud, mélodieux, à un volume qui reste raisonnable, sans avoir besoin de 350 bidules avant l’ampli pour « colorer ».
Le Petit Bâtard est super cohérent pour une utilisation maison ou studio. Ce n’est pas un petit ampli, c’est un gros ampli... en version un peu réduite, et du coup à la maison (ou donc en studio j’imagine) c’est vraiment bien, parce qu’au lieu d’utiliser 500 000 watts au ralenti, on a un ampli qui tourne à un niveau lui permettant de s’exprimer librement, et côté son, ça se sent vraiment. La différence c’est moins la signature sonore (qui est quelque chose de subjectif) que la « texture » du son, son épaisseur (je ne sais pas trop comment décrire ça).
À noter qu'il n'a pas de ventilo et ne fait strictement aucun bruit, c'est parfait à la maison, mais j'aurais bien aimé un voyant de marche/arrêt, ben y en a pas, c'est le vu-mètre classique des Ashdown qui en fait office (c'est très cute le soir), donc s'il meurt (ce qui semble pas rare)....

Répéter : ça en revanche, ça va dépendre du niveau sonore du groupe, parce que même si 30 w a loupiotes ça fait du bruit, on est dans un équivalent pifométrique d’un 100/150w à transo (j’ai fait un petit test chez Luna Rossa sur un 410+15 Hartke XL , en comparaison avec un HA2500, le test n’était pas très scientifique, mais grosso merdo le Petit Bâtard joue peu ou prou dans la même cour en termes de volume sonore, peut-être un chouille moins, mais pas beaucoup, c'est pas le jour et la nuit).
La différence c'est que un 100/150w transistor à fond part en cou.. sucette, tandis qu'un lampes a fond il est tout joyeux, c'est ce qui permet aux petits 30w du Bâtard de faire la claque.
Ça m’a également permis de constater que le côté chaud et rond du Petit Bâtard fait qu’il est très sensible à la qualité du cab. Comme je l’ai écrit juste au-dessus, avec un cab mal défini, c’est moyen. Je l’ai branché [mais pas assez longtemps, ma session était terminée] sur un frigo [Luna Rossa en a plein] et là ça fait tout de suite une différence énorme.
À noter également qu'il est gros et lourd (pour une tête d'ampli, en se basant sur les références modernes), et donc le trimbaler régulièrement en répète.. j'vois pas trop.

Jouer sur scène : la théorie c’est que oui.. sous réserve d’avoir une bonne sono. Le Petit Bâtard à une DI et en outre elle est après la partie ampli de puissance, donc c’est vraiment tout l’ampli [et pas seulement le preamp] qui sort. J’ai pas essayé, mais ça pourrait bien être cool.
Sans sono, il faut quand même un groupe pas trop bruyant, il n’est pas du tout taillé pour s’arsouiller avec un gros Marshall poussé à bloc, ou un batteur culturiste [deux catégories plutôt très répandues…]  :-)
Ceci étant au pif, je le sens assez capable de faire sans trop de souci du club/café avec un groupe qui sait se tenir, et pour du jazz, s’il n’y a pas 5 saxo pleins de santé qui rivalisent, ça devrait le faire les doigts dans les naseaux..

Qu’en est-il du son de manière générale ?
Si on aime le son rond et chaud c’est le bonheur [je doute que le Petit Bâtard soit le graal d’un slappeur fou]
Le son dépend beaucoup des lampes.
D’origine il est livré avec 2 ECC83 [12AX7] en preamp qui lui donnent un caractère très rageur, il sature alors très tôt.
Je lui ai mis deux 2 x ECC81 [12AT7] en preamp et une ECC82 en driver et là il sature beaucoup [vraiment beaucoup] plus tard et le son est nettement plus rond et chaud
À côté de ça, il utilise 4 EL84 en puissance, j’ai des TAD EL84-STR qui vont très bien [je l’ai acheté équipé comme ça].

En fait j’ai écrit que le son dépend des lampes, c’est pas exact.
Au fond le style de son lui-même ne change pas énormément, en revanche, le caractère de l’ampli change énormément en fonction des lampes.
C’est classique, un guitariste jouant sur des amplis à lampes va même trouver ça banal, sauf que… sauf qu’un ampli guitare à lampes n’est pas souvent à fond, tandis qu’un ampli basse de 30 w lui est souvent pas super loin d’à fond, et du coup, ces différences de caractère sont très, mais alors très très sensibles, plus sans doute que sur un ampli guitare [ou un ampli basse puissant, j’imagine qu’on ne doit pas souvent utiliser un SVT ou un Mesa 400 au taquet, surtout chez soi ou en studio]

En outre, cette chaleur, cette épaisseur, n’a rien d’artificiel, ce n’est pas un ampli où le son de l’ampli prend le pas sur le son de la basse, il les respecte le bougre, (bâtard peut-être..mais correct) on entend bien le son de la basse, en ce sens il est assez neutre, simplement la texture du son qu’il sort est top.

Ses effets ou traitements embarqués [EQ, compresseur, etc.] sont-ils efficaces ?
De façon globale, le Petit Bâtard est super simple voire rustique. Il est très loin des Class D avec 25 canaux pilotables par quadruples pédaliers, des EQ a 42000 bandes dont 17000 pilotables en TouffeBleue et...

En version courte il a : Deux entrées (classiques low /high), un volume, une boucle d'effet, un EQ a 3 bandes (avec chacune un boost), un mute, une sortie DI et 2 sorties cab (4 et 8 ohms) et rowl my powl..

Plus en détail, il n’a pas d’effets [mais il a une boucle d’effets] et par ailleurs je me surprends à ne pas utiliser de pédale du tout avec lui, il est tellement bien tout seul que du coup….
L’EQ en revanche est spécial. Je ne suis pas spécialiste, j’ai lu que ce type d’EQ passif serait hérité des vieux Fender. En clair le zéro n’est pas avec les boutons à midi, et comme la doc est indigente [et je suis gentil] je ne sais pas à quelle position correspondrait à peu près le zéro..
Les trois boutons [Grave, Middle, Aigu] à zéro le son est coupé.
Par ailleurs, on ajoute du Grave et de l’Aigu et on retire du Middle.
Bref au début c’est bizarre, on s’y fait très bien, mais il faut un peu de temps.
Il y a donc trois réglages Grave, Middle, Aigu, chacun avec un boost.
Le réglage change énormément en fonction du volume, donc en gros a chaque niveau il faut rerégler, ce n’est pas parce que ça sonne super à la maison, que le même réglage va sonner super si on joue a fond en répète ou en concert.
Les potards ne sont ni crantés ni repérés.
Il y a également un Mute bien pratique, qui comme son nom l’indique.. coupe le son [ce n’est pas un StandBy, il n’y a pas de StandBy].
Ce qui rend également la manip curieuse au départ c’est que les Boost et le Mute fonctionnent par des interrupteurs à bascule qui sont dans le sens inverse de la logique (on les monte vers le haut pour les activer), le bidule a été conçu par des anglais (des anciens de Trace Elliot) ... ces gens là sont bizarres.
Il y a les deux entrées syndicales pour basse active et passive, j'ai pas de basse actives.

Il a deux sorties une 4 et une 8 ohms qui ne changent rien à la puissance (contrairement aux têtes a transo), et comme tout bon ampli à lampes tu branches pas le cab, il meurt.
C'est un point important, parce que comme il a une boucle (et donc un Send qui sort du preamp) et une DI qui elle est post ampli de puissance, on pourrait être tenté de s'en servir comme une grosse pédale à lampes, en lui collant derrière un ampli de puissance qui envoie vraiment le pâté histoire de lui rajouter des watts.. ben on peut pas, parce qu'il lui faut obligatoirement la charge d'un cab (contrairement aux petits Ampeg PF 20 et 50 qui peuvent tourner sans cab). On peut certes lui coller à l'arrière train un truc genre Two Notes Captor, mais à 230 balles le bout ça commence à faire cher la rigolade (350 balles de Petit Bâtard + 200 balles de Captor + l'ampli de puissance... à ce niveau là c'est plus simple d'acheter un SVT).
Il n'y a pas de gain/master séparé, (Class A ?) juste un bouton volume, plus tu tournes plus il envoie la sauce, ce bouton volume est normalement progressif.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

C'est pas un ampli raisonnable, pour le même prix même en occase (entre 3 et 4 billets de 100), en classe D on a x 10 fois en puissance et x 1500 fois en réglages possibles et autres gadgets. C'est juste que le Petit Bâtard c'est pas une fiche technique longue comme le bras, c'est juste un son, un son particulier (lampes.. chaud, rond, épais, éventuellement rageur).. mais quel son !
J'imagine qu'on peut dire la même chose d'un SVT, d'un Mesa 400 et autres.. sauf que le Petit Bâtard en plus, il ne te ruine pas en relampage, il ne pèse pas un demi-quintal et tu peux vraiment lui faire rôtir le cuir (et 7 loupiotes ça chauffe) parce qu'il a une puissance raisonnable, à taille humaine on pourrait presque dire.

+ Le son, clairement le son
+ Sa relative neutralité
+ L'efficacité des réglages et du coup la variété de sons possibles (autour du même caractère gras et chaud)
+ Il a une pure gueule
+ La simplicité (une fois qu'on a pigé son fonctionnement) : tu plug, il play

- Pas de voyant marche arrêt (je chipote, je sais)
- Pas de standby (avec 7 loupiotes au total ce serait quand même pas mal)
- Le poids et l'encombrement quand même
- Le fait qu’il me donne envie d’avoir le même en plus gros, cette rigolade va se terminer un jour avec un V4B et ça je ne l’aurais jamais imaginé au départ.
»

Un cheval de trait (enfin.. un caribou de trait) ...efficace (Yorkville - 400 BH)

Par lse le 24/08/2019
Je joue principalement dans des endroits où il y a du matériel et/où mon Ampeg SCR-DI fait l’affaire. À la maison j’avais un petit Phil Jones CUB100 qui est très bien (mais que 'jai revendu), et j'ai un Little Bastard qui est une merveille chiante, mais une merveille. Je sors tellement rarement avec un ampli que j’avais revendu mon ancien gros matériel d’amplification (pour des raisons de brouzouf aussi..)
Il s’est trouvé que cet été j’ai eu besoin d‘un ampli puissant et que je n’avais pas de sous.
Je suis tombé sur AF sur un Y400B avec son 15 pouces (un Y115B donc)pas trop chers.
j’étais coincé, je n’avais pas trop le choix, je l’ai acheté en me disant qu’au pire le SCR-DI compenserait.

Excellente surprise.
Yorkville (c'est la même boite que Traynor) c'est du canadien fabriqué à l'ancienne au royaume de la poutine.
Mon ensemble est de 1993 (j’ai envoyé les numéros de série à Yorkville /Traynonr, les canadiens, répondent, sont cool, etc.), il a donc 26 ans, il ne fait strictement aucun souffle, pas de craquement rien, que dalle. La qualité de fabrication canadienne n’est a priori pas une légende.
L’autre surprise c’est la puissance du bazar. 300 en 8 ohms et si je lui ajoutais un autre cab 400 (d’où le nom Y400B). Je l’ai utilisé avec le 15, à 300 donc et bien ça dépote. C’est pas des Watts de fillette.

La tête est lourde, je ne l’ai pas pesée, mais elle doit faire une bonne 12/15aine de kilos si ça se trouve un poil plus. Cela dit je l’ai récupérée avec un fly a poignée et le transport n’est pas compliqué, ça se porte à bout de bras sans problème.
Côté encombrement, c’est en gros l’équivalent un Hartke HA3500 pour prendre une référence courante. Il n’a pas de ventilo, ce qui est très cool pour la maison (depuis que je l’ai récupéré, je m'en sers à la maison, le Phil Jones est resté dans sa sacoche, il est d'ailleurs en vente).

Côté caractéristiques :
À l’avant : un canal, deux entrées (normal et -6db) un équaliseur débrayable, un limiteur que je n’ai pas utilisé (j’ai un compresseur au besoin) et un contour dont je n’ai pas vraiment compris l’intérêt.
Une sortie ligne (en jack 6,35) une entrée FW et une boucle d’effet.
Un gain et un master
À l’arrière : deux sorties cab (jack), une sortie ligne (jack) et une boucle d’effet sur un seul jack (qui demande donc un câblage spécial du jack..étrange)
À noter donc que pour la sono il faut lui ajouter une boîte de DI sur la sortie ligne (normalement le gars du son déboule avec un cable XLR..)

Le son (c’est quand même à ça que ça sert)
Alors avant de donner un avis, une précision utile, ce qui suit concerne l’ensemble Y400B + Y115B, je n’ai pas utilisé la tête sur un/des autre/s cab/s
Le son est excellent, chantant, hyper musical et clair (ma basse principale, celle que j'utilse quasi exclusivement est une Precision 51 japonaise avec une électronique modifiée et un micro Hepcat). Il n’y a pas de disto, pour ça c’est pédale obligatoire, y compris à fort volume (et « fort volume » avec le Y400B c’est vraiment fort)
Le gain ne sert pas à distordre, il fonctionne un peu comme sur les Markbass pour régler le bon niveau de préamplification
Le son est bon, mais sans aucune personnalité. Cet ensemble ampli amplifie..un point c'est tout.

Il est bon, mais donc j’ignore si ça vient de l’ampli seul ou du cab ou de la combinaison des deux.

Ce 15 pouces est surprenant par sa clarté y compris en bas. A priori les HP des Yorkville de l’époque venaient de chez Eminence, je n’ai pas ouvert le mien.
Mon expérience en cab est courte, j’ai eu un 12 pouces Eden, très sympa et léger (cool pour un petit truc en bar en prenant le métro), mais un peu faiblard à l’usage, un 210 Markbass, excellent, mais manquant un peu de largeur d’épaules (j’imagine qu’il est conçu pour accompagner un 410) et surtout les cabs des salles de répète parisiennes (Luna Rossa surtout) donc soit des frigos Ampeg (j’adore) soit des ensembles Hartke (j’en ai jamais croisé un bien).
Les frigos ne sont pas terrassants tout en bas, mais ils sont tellement géniaux dans le très bas médium jusqu’en remontant, que ça passe à travers le boucan de la répète comme un pet sur une toile cirée, et manifestement ils sont totalement indifférents au niveau du volume, ils ne bronchent pas quand on envoie la sauce.
Les Hartke eux, doivent être bien à bas volume, mais des que ça pousse, ils partent en sucette, il faut monter le volume pour se faire entendre et au bout d’un moment on certes un gros bruit, mais pas trop de son précis (que les fans de Hartke ne m’envoient pas de cailloux, si ça se trouve c’est juste que les cabs Hartke supportent mal l’usage intensif et pas toujours soigneux des salles de répète).

Ce cab donc (avec le Y400B) est plutôt du côté de la précision des frigos Ampeg (mais sans la coloration Ampeg, le Y400B comme je le disais est très droit, transparent, etc..). La définition est surprenante, rien à envier à un 12 mais avec l'épaisseur et la présence d'un 15.

L’ensemble donc avec la tête Y400B donne un son assez droit, musical, et très puissant, mais donc strictement sans aucune disto.. et on pourra donc dire sans aucune personnalité. Pédale obligatoire pour pas mal d’usages.


Ma conclusion à moi que j'ai
Bref au prix ou on les trouve c’est pas l'ampli du siècle, mais c'est vraiment une super affaire pour les bassistes désargentés qui ont déjà une boîte de couleurs (pedalboard) et qui ont besoin de puissance avec une fiabilité manifestement à toute épreuve.
Par certains côté ça fait penser à certains vieux trucs Peavey : pas le son de la décennie pour les puristes amoureux de la vibration du hertz ultime, mais des prestations plus qu'honnêtes dans la vraie vie des gens qui s'en servent pour jouer, avec et une fabrication traditionnelle (lourde donc) à l'épreuve des balles.

Note : Je lui ai mis le max d'étoiles a cause de son rapport prestations/fiabilité/prix. Ce n'est pas un ampli "fun". C'est un cheval de trait solide, efficace et qui fait le job. Pour l'originalité faut aller voir ailleurs.
Par exemple, à poids/encombrement comparables, c'est à mon avis un meilleur plan que la tétrachiée de Hartke HA qu'on trouve en occase, et c'est un chouille plus puissant.
»

Pas cher et simple (TC Electronic - BQ250)

Par Jejedudu le 14/08/2019
En regard du prix, ça fait bien ce que c'est censé faire.

Il me fallait un ampli pour apprendre en jouant au casque à la maison le soir sans faire de bruit.
Je cherchais donc un ampli pour basse sans HP (pas de combo) mais avec possibilité d'en connecter un (si le besoin arrivait).
Avec entrée auxiliaire line pour accompagner un balladeur MP3 ou smartphone.
Il me fallait un truc léger et compact, pas un ampli à tubes/transfo de 10kg et plus.
Mon budget était plutôt serré, et cet appareil remplit mes conditions, avec une garantie de 2 ans en prime (par rapport à un achat d'occasion).
Il y a même une DI ! Soit tout ce qu'on retrouve sur du matériel plus sérieux.
Ca ne vaut pas le GK MB500 du bon bassiste du groupe, mais pour le prix, ce n'est pas comparable !
Le compresseur (Trust) n'est pas très souple d'emploi (50% de la course de réglage n'agit pas ou peu, puis ça devient vite presque tout-ou-rien, c'est pas grave).
Un très bon appareil à mini prix pour débuter.

»

News Tête d'ampli Basse

DV Mark sort un nouvel ampli pour Greg Howe

Publiée le 09/10/19
La nouvelle tête d'ampli signature Greg Howe dispose d'une lampe 6205 dans la section préampli.

Tutoriels et astuces Tête d'ampli Basse

Réduire le bruit du ventilo

Publié le 04/08/19

Dual footswitch

Publié le 03/01/16

Forums Tête d'ampli Basse

Petites annonces Tête d'ampli Basse

tete d'ampli basse Hartke HA3500 + baffle basse 410TP à vendre

350 €

tete d'ampli basse Hartke HA3500 + baffle basse 410TP à vendre

350 €