close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Tête d'ampli guitare tout lampe
Matériel Tête d'ampli guitare tout lampe {{currentManName}}swap_horiz Filtrer par marque Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

probleme original sur plexi1987 - forum Tête d'ampli guitare tout lampe

C'est un atténuateur résistif? Ce type d'atténuation, si elle est forte, écrase bien le son et produit ce type d'artefacts qu'on entend sur ton sample. Je suis quasi sûr que ton problème vient de là.
oui c'est un atténuateur résistif, c'est surement ce que t'expliques ducoup.
J'essaierais sans atténuateur prochaine repet pour être sur à 100%.
Apres le problème n'est pas tellement handicapant car il arrive dans des situations spécifiques (beaucoup de gain + boost+ micro simple manche + corde de mi grave à vide) mais ça me rassure quant-à l'ampli.
A part changer de technologie d’atténuateur, n'y a t'il pas une solution ? une modification à effectuer sur l’atténuateur ?
Non, il n'y a pas vraiment de solution avec un resistif, ils fonctionnent tous de la même façon et défoncent un peu la dynamique si on atténue beaucoup et que l'ampli est bien dans le rouge.
J'ai un plexi aussi (Metroamp 50 watts), j'ai un atténuateur resistif et une loadbox reactive. Je ne joue jamais le plexi à fond, je suis à 7 sur le volume 1 donc ça passe bien même avec le resistif mais si je pousse à fond les trucs bizarres arrivent, comme sur ton enregistrement.
Avec ma loadbox ça ne le fait pas du tout, c'est l'intérêt d'un atténuateur/loadbox reactive, ça ne touche quasi pas au son d'origine mais, c'est plus cher à l'achat.
Sur le principe, un atténateur dissipe une partie de l'excédent de puissance en chaleur dans des résistances.
Le reste est envoyé au haut parleur.
Et c'est la seule façon de faire.
A ce titre, un atténuateur résistif, si il est parfaitement adapté, n'introduit aucune déformation. Alors, il est réputé transparent.

Cet objectif est malheureusement assez difficile à atteindre.
Les exigences des acheteurs d'avoir plusieurs impédances conduisent parfois à rajouter des transfos, mais cela ne va pas dans le sens de la réduction des couts.
Pour ces raisons, dans la plupart des réalisations commerciales, on a fait des compromis. Ce qui peut occasionner ponctuellement des problèmes à certaines positions des réglages.

En tout cas un ampli s'essaye seul, au labo sur charge résistive avec un oscillo et un générateur.
On peut alors vérifier qu'il n'y a rien d'anormal à faible niveau puis a puissance maxi.

JP

En principe peut-être, dans la réalité non. Même en choisissant les meilleurs composants possibles et en prenant une marge conséquente d'atténuation (200 watts pour un ampli de 100) on entend bien que le son est différent, perte de hautes fréquences et compression.

Il n'y a malheureusement que les atténuateurs avec réactifs (charge fictive) qui ne touchent quasiment pas au son d'origine.

Mais alors, comment fait une charge réactive pour dissiper un excédent de puissance sachant que seules les résistances permettent de le faire ?

Quelques explications complémentaires : http://tazzon.free.fr/g5/attenuateur.pdf

JP
Citation de La Truite :
En principe peut-être, dans la réalité non. Même en choisissant les meilleurs composants possibles et en prenant une marge conséquente d'atténuation (200 watts pour un ampli de 100) on entend bien que le son est différent, perte de hautes fréquences et compression.


Je vais peut-être dire une bêtise, mais ce que tu décris n'est-il pas principalement du au comportement de notre oreille plutôt qu'à celui de l'atténuateur :?:

L'oreille a naturellement tendance à compresser le son (c'est pourquoi on utilise une échelle logarithmique pour mesurer les décibels) et perçois les fréquences de façon différentes selon que le son est fort ou pas. Ces différences de perception pourraient expliquer que le résultat d'un ampli qui passe à travers un atténuateur "résistif" ne sera jamais le même que le son perçu à fort volume. J'imagine que les atténuateurs "réactifs" permettent de modifier le spectre sonore en fonction du volume pour compenser ce comportement de l'oreille, et avoir ainsi un rendu plus "naturel".

Après il reste la solution des "gros" studios : l'ampli (poussé à fond sans atténuateur) est à la cave (bien isolée acoustiquement), le son est repiqué par un ou plusieurs micros et diffusé par des enceintes de monitoring dans le studio. :8)
Citation de Jyvoipabo :
Mais alors, comment fait une charge réactive pour dissiper un excédent de puissance sachant que seules les résistances permettent de le faire ?

Quelques explications complémentaires : http://tazzon.free.fr/g5/attenuateur.pdf

JP


Ca c'est pas vrai ! Les résistances sont les seules à les dissiper sous forme de chaleur ! Les bobines stockent l'énergie sous forme magnétique, les condensateurs stockent les charges électriques. Bref, elles dissipent pas de chaleurs, mais elles emmagasinnent quand même de l'énergie, donc de la puissance !
La puissance dans une bobine est appelée puissance réactive et vaut Q = L*w*I^2
Avec I le courant, L l'inductance et w la pulsation (2pi*fréquence)
Merci pour ton aide la truite ;)

Un haut parleur étant une charge réactive et active, en insérant un atténuateur, on a tendance, pour de forte atténuation à transformer cette charge en une charge presque uniquement active. Ça doit expliquer cette perte de dynamique et modification du spectre audio ?

Mais je ne comprends quand même pas comment on peut créer cette interférence qui me fait une son presque faut sur le mi à vide.

Sujets les plus actifs dans "Tête d'ampli guitare tout lampe"

Les dernières questions dans "Tête d'ampli guitare tout lampe"