close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Tête d'ampli guitare tout lampe
Matériel Tête d'ampli guitare tout lampe {{currentManName}}swap_horiz Marshallswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Du bon et du perfectible - Avis Marshall JVM410H

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai longuement testé cet ampli en magasin puis à la maison dans le cadre d'une comparaison avec un Bogner Ecstasy. Si le JVM ne boxe pas dans la même catégorie que l'XTC (il n'en a ni la qualité de fabrication, ni la classe, ni le caractère), il offre tout de même de jolis sons. J'ai été agréablement surpris car j'ai longuement fréquenté un 900 très mou et quelques JCM2000 sans grand caractère.
La sonorité du JVM est bien polyvalente, on passe de beaux sons clairs à des saturations très marquées. En revanche, le crunch est assez plat, ce qui est étrange pour un Marshall. Il faut un peu de temps pour assimiler les différents réglages et leur implication sur la sonorité, mais ça reste tout de même assez intuitif. On retrouve des grains Marshall de différentes époques, sans toutefois égaler les originaux.
Cependant le JVM n'est pas exempt de critique. D'abord la qualité de fabrication est limite. Que ce soit à l'intérieur (PCB et supports de lampes) ou à l'extérieur (potentiomètres), ça ne respire pas la solidité et on comprend pourquoi l'Ecstasy coûte trois fois plus cher. Ensuite, les modes les plus saturés (OD2) sont à mon sens inexploitables sans noise gate tant ça souffle. La compression est par ailleurs excessive. On ne retrouve pas l'articulation du canal rouge du Bogner, ça fait vite brouillon et bien que je n'ai pas essayé, ça me semble inexploitable en groupe. La reverb ajoute aussi pas mal de bruit.
Bref si j'ai pris plus de plaisir avec le JVM qu'avec la plupart des Marshall modernes, il laisse planer un goût d'inachevé. Pourquoi tant de gain si c'est pour avoir un souffle épouvantable ? Pourquoi une reverb qui n'est pas silencieuse ? En somme des ombres au tableau qui gâchent un peu le tableau d'un ampli plutôt sympathique. C'est d'autant plus regrettable que Marshall a les moyens de payer des techniciens et des ingénieurs pour parfaire la conception.