close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Modes altérés, le cas spécifique de la « half-diminished  scale » - forum Théorie musicale

Les bases de l'harmonie : 59e partie
Hop hop hop, ça y est je vous entends vous élever contre l' « affreux anglicisme » du titre, symbole de l'impérialisme culturel anglo-saxon dont nous sommes chez Audiofanzine les serviles valets, comme c'est bien connu.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Toujours merci newjazz pour cette série d'articles.

Juste une question concernant la gamme demi-diminuée. Tu l'as représentée avec les notes do do# mib mi solb sol la sib. Est-ce un choix et pourquoi ne pas l'avoir représentée avec les notes do reb mib fab solb sol la sib ? Ou même do reb mib mi fa# sol la sib ? Ce sont les mêmes notes par enharmonie, mais il me semble que cela représente mieux la progression...
Autre question sur la gamme demi diminuée, pourquoi ne donnes tu comme application que l'accord mineur b5 ? dans ton exemple on peut l'utiliser sur un C7 dont elle contient toute les notes et presque toutes ses altérations 9b, 9#,11# seul 13b lui échappe.
Et tenant compte qu'elle se répète à l'identique toutes les tierces mineures, elle n'a pas vraiment de tonique fixe également sur Eb7, F#7 et A7.
merci pour ces gammes bizarres :bave:
Citation de Bertoto :
Autre question sur la gamme demi diminuée, pourquoi ne donnes tu comme application que l'accord mineur b5 ? dans ton exemple on peut l'utiliser sur un C7 dont elle contient toute les notes et presque toutes ses altérations 9b, 9#,11# seul 13b lui échappe.
Et tenant compte qu'elle se répète à l'identique toutes les tierces mineures, elle n'a pas vraiment de tonique fixe également sur Eb7, F#7 et A7.


Tu as absolument raison Bertoto, je complète l’article dès que possible!
Coréa se sert souvent de cette propriété en enchaînant les accords de 7eme par tierces mineures descendantes.
Un petit truc aussi pratique pour l'impro, une même gamme altérée disons en Do s'utilise sur Do7 mais également sur sa substitution F#7 ou elle devient la gamme Bartok ! Et réciproquement...https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
En tous cas, c'est pas un truc de gratteux d'Blues ça ... z'y va toi ! Jouer la "Alf dit mini Michel Skaïlle" dans un boeuf arrosé à 3 plombes du mat ! :((( Nous on préfère la "pinte à Tony hic" ! :mdr: 2 doigts siouplaît :bravo:
Citation de Frajean :
Toujours merci newjazz pour cette série d'articles.

Juste une question concernant la gamme demi-diminuée. Tu l'as représentée avec les notes do do# mib mi solb sol la sib. Est-ce un choix et pourquoi ne pas l'avoir représentée avec les notes do reb mib fab solb sol la sib ? Ou même do reb mib mi fa# sol la sib ? Ce sont les mêmes notes par enharmonie, mais il me semble que cela représente mieux la progression...


si# do# ré# mi fa# sol la sib

Sur les lignes de la portée, cela a tout l'air d'une gamme diatonique, non ?
Ça a l'air, mais c'est pas, évidemment.
De toute façon, il n'y aura jamais dans ces situations-là une graphie satisfaisante.
C'est juste une question de logique : une graphie (une orthographe) n'est jamais neutre, indifférente aux significations de ce qui s'écrit.
L'enharmonie, cela n'a vraiment de sens que dans le cadre du système "tonal".
1/1

Sujets les plus actifs dans "Théorie musicale"

Les dernières questions dans "Théorie musicale"