close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Théorie musicale
Matériel Théorie musicale Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

Commentaires sur le dossier : Les modes issus de la gamme mineure harmonique 1 - forum Théorie musicale

Les bases de l'harmonie : 62e partie
Après avoir étudié dans l’article précédent les modes altérés issus de la gamme mineure mélodique, intéressons-nous aujourd’hui à ceux issus de la gamme mineure harmonique.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Ah ah Jean mineur https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_aime.gif
Ça me rappelle la dernière séance quand j’étais petit !
Du coup je vais lire l’article https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_smile.gif
Le fichier sonore de la suite des notes du mode éolien bécarre 7 est erroné, il s'agit du même fichier que pour l'exemple plus bas.
Merci, très riche,
Un tableau récap va bientôt être le bienvenu!!!
A faire soi même ou...
Merci NEWJAZZ
ET
aux contrib pertinentes, et positivement correctrices parfois
Et aux pincées d’humour
Bon à quand la prochaine?
Alain

Merci pour vos retours!

 

Citation de Chadoogie

Merci NEWJAZZ
ET
aux contrib pertinentes, et positivement correctrices parfois
Et aux pincées d’humour

 

Et, oui, je le redis encore: merci à tous pour vos interventions!!!

 

Je ne peux pas toujours répondre à chacun d'entre vous, ni même forcément participer à tous les débats qui se déclenchent parfois parce que le temps est ce qu'il est et que j'ai pas mal d'activités également en-dehors d'Audiofanzine, mais je lis tous vos messages et commentaires.

Citation de Nabuk

Le fichier sonore de la suite des notes du mode éolien bécarre 7 est erroné, il s'agit du même fichier que pour l'exemple plus bas.

 

Correction demandée, cette fois c'est pas de ma faute! icon_mrgreen.gif

Mais comme la redac fonctionne en effectifs réduits...
 

Citation :
L’intervalle de tierce mineure existant entre le sixième et le septième degré de la gamme mineure harmonique permet de construire un accord diminué, ceci sans avoir à introduire d’autre altération que celles impliquées dans la gamme mère d’origine, et valable bien entendu dans tous les modes de la gamme.

Il s'agit d'une enharmonie, ce n'est pas une 3ce mineure mais une 2de augmentée. C'est précisément ce qui fait cette sonorité particulière, même si les sons sont rigoureusement identiques depuis le tempérament égal et qu'on ne joue plus les commas, l'oreille profane s'en rend compte. Pour l'oreille avertie, quand on chante les notes de la gamme avec leur nom, ces deux notes se suivent dans l'ordre diatonique: la(b), si, et non pas sol# si qui serait une 3ce mineure (lab et sol# étant des notes enharmoniques). D'ailleurs, le renversement de la 2de augmentée est la 7eme diminuée, comme indiqué dans l'accord diminué de l'exemple (si, la b).
A propos de Mib Maj7 #5 11
Citation :
Mais comme il offre un intervalle de quarte juste entre sa tonique et son quatrième degré, on l’emploie aussi aisément avec des accords enrichis d’une 11e, comme dans l’exemple suivant

ce qui crée, dans ce cas, un accord très instable, appelant une résolution dans l'accord suivant: en effet, il y a une 9eme mineure (9eme b) entre la 3ce et la 11eme de l'accord. La 9eme mineure est l'intervalle le plus dissonant, plus que le triton. On ne le rencontre, dans les formulations d'accord, que dans les dominantes altérées, (donc, 9eme b par rapport à la fondamentale). Les autres 9eme mineures (entre d'autres voies, sans rapport à la fondamentale) que l'on peut rencontrer, et leurs résolutions, sont extrêmement délicates à traiter.
Raison pour laquelle c'est bien la première fois que je fois chiffrer ainsi un accord contenant une 3ce majeure et une 11eme! En général, ce genre d'accord se chiffre aussi en fonction du contexte, faisant appel à des basses étrangères. Par exemple, cet accord peut ici, être chiffré G b9/Eb (basse Eb), dans le cas où il est issu d'un mouvement d'accords en haut pendant que la basse reste stable (pédale de Eb).
De manière générale, il est difficile de jouer ces modes, comme la gamme dont ils sont issus, sans penser à la résolution de la tension interne qu'ils contiennent (faire monter le si vers le do et faire descendre le lab vers le sol). Exemple, le cas du locrien bécarre 6, on peut tout à fait le jouer sur un D-7b5 dans le contexte de tonalité de C- (son 2eme degré, donc), en lieu et place du locrien, mais à condition, lorqu'on joue un si, de jouer un do derrière: on crée artificiellement une tension, et on la résout (valable pour la composition comme l'improvisation bien sûr).

Citation de J-Luc Fabre

Citation :
L’intervalle de tierce mineure existant entre le sixième et le septième degré de la gamme mineure harmonique permet de construire un accord diminué, ceci sans avoir à introduire d’autre altération que celles impliquées dans la gamme mère d’origine, et valable bien entendu dans tous les modes de la gamme.


Il s'agit d'une enharmonie, ce n'est pas une 3ce mineure mais une 2de augmentée. C'est précisément ce qui fait cette sonorité particulière, même si les sons sont rigoureusement identiques depuis le tempérament égal et qu'on ne joue plus les commas, l'oreille profane s'en rend compte. Pour l'oreille avertie, quand on chante les notes de la gamme avec leur nom, ces deux notes se suivent dans l'ordre diatonique: la(b), si, et non pas sol# si qui serait une 3ce mineure (lab et sol# étant des notes enharmoniques). D'ailleurs, le renversement de la 2de augmentée est la 7eme diminuée, comme indiqué dans l'accord diminué de l'exemple (si, la b).

Tu as absolument raison, merci de ta remarque, correction demandée.

1/1