close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Casques studio
Matériel Casques studio {{currentManName}}swap_horiz Beyerdynamicswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

DT 880 pro – il va te faire du mal et c'est pour ton bien. - Avis Beyerdynamic DT 880 Pro

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
L'isolation vers l'extérieur et de l'extérieur est relativement faible, et ne convient pas quand il s'agit de protéger l'auditeur d'influences externes, quelles qu'elles soient. Le DT 880 est un magnifique outil, mais conçu pour évoluer en contexte silencieux. Son confort sur tête est OK.

Les attaques sont précises, les queues de reverb hautement accessibles. Tout instrument en multi-stack est décodé comme tel. Une petite compression? Tu l'entends. La reverb est mal quantisée? Tu l'entends. Tu as essayé de planquer la saturation de ton étage d'entrée? On te le dira. La vitesse de traitement du DT 880 permet d'entendre des micro-défauts, presque au centième de secondes. J'en apprécie tout particulièrement la spatialisation, convaincante mais jamais flatteuse.

Le DT 880 pro donne des informations fiables: si un mix est trop numérique, trop "dur", ou ton préamp' casque minable, tu vas le sentir tout de suite passer. Avec cette bête, tu sais aussi pourquoi une SSL sonnera toujours mieux que ta Yamaha, pourquoi elle coûte aussi 30x plus cher, et pourquoi le mec qui a décidé du niveau de compression sur youtube commet un crime de lèse-oreille... et pourquoi ta carte-son n'est pas une vraie carte-son.

Linéaire? Il l'est, dans la limite de ce qu'on peut attendre de son prix. Après test approfondi: les basses ne sont ni généreuses, ni molles. Elles renseignent bien, ne manquent pas de présence, leur attaque reste bien définie et sont superbement équilibrées. Leurs transitoires d'attaque sont respectés. Les infra-basses existent agréablement. Les medium bas ne pas baveux, mais très légérement en retrait et ne sont pas particulièrement séducteurs, et un peu moins définis. Les medium aigus ne sonnent pas nasillard et renseignent intelligemment. Sur certains masterings seulement, les hyper-aigus me paraissent légèrement sifflants et brillants, sans que je puisse définir si c'est une volonté de l'ingé son ou une erreur de transduction du DT880.

L'ensemble renseigne excellemment et est super équilibré. C'est pas aguicheur, mais cela produit de la vérité. Je recommande vivement cet objet, non-pas pour que vous fassiez plaisir, mais pour vous permettre de comprendre très précisément la qualité de ce que vous faites.