close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left On Stage/Backstage
Matériel On Stage/Backstage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

Voix et effets en live : comment faire ? - forum On Stage/Backstage

Ca fait des années que je cherche la bonne solution pour gérer les effets voix en live, sachant que nous ne faisons des concerts que dans des petites salles (genre pub) où l'ingéson est souvent plus un serveur de bière qu'un véritable pro.

De notre côté, nous avons nos propres effets (un Eventide H9). Je me dis que l'ingé-son voudra avoir les voix DRY d'un côté, et les effets de l'autre. Sauf que pour que j'applique mes effets, j'ai besoin de mettre en amont le compresseur et l'EQ. Du coup, voilà ma config actuelle :

Les 2 voix entrent dans ma carte son en mode stand alone Motu Ultra AVB qui fait office de préampli micro + compressuer + EQ.
Via les routages internes de la Motu, je mixe les 2 voix ainsi traitées pour les envoyer :
- Vers le multi-effet, puis ce dernier renvoie les effets 100% WET vers l'ingéson en stéréo.
- Vers 2 sorties AUX pour que l'ingé-son ait les 2 voix séparées sèches (si on omet le compresseur et l'EQ déjà passés dessus).

Qu'en pensez-vous ? Est-ce la bonne démarche ? Dois-je plutôt envoyer à l'ingé-son les voix complètement brutes en AUX plutôt que ma version avec comp+EQ ?

Ou autre chose ?
J'avoue que j'ai du mal à savoir ne sachant pas comment mixe un serveur de bières.
Pour ma part, quand je tournais "dans des petites salles (genre pub)", on faisait notre son nous-même.

Concernant les effets, tout dépend de quels effets on parle. Mais globalement, la démarche me semble OK.
Le serveur de bière fait une balance rapide, puis ne s'occupe plus de toi pendant le concert (tu devines pourquoi) :facepalm:

Je parle d'effets assez classiques (delay principalement et un peu de reverb et de détune/chorus). Au dernier concert, le "serveur de bière" a omis d'enclencher la tranche effets d'ailleurs (peut-etre volontairement pour ne pas être géné par le larsen induit par les effets ?); ça vaut bien le coup de se prendre la tête. Du coup, je me demande parfois s'il ne vaut pas mieux lui envoyer la voix avec ses effets plutot que des pistes séparées, même si le dosage dry/wet n'est pas optimum pour sa salle...
Le plus simple et efficace est de tendre vers un maximum d'autonomie.
Alors fournir un signal traité est plus rassurant, et puisque tu parles de dosage d'effet, il peut-être modifié au cas par cas.
Ce sera de toute façon une histoire de 2dBs en plus ou en moins.
Franchement, si je serveur n'est pas un ingé son, j'enverrais le mixage dry/wet directement.
Le problème en faisant ça, c'est qu'il y a forcément les effets qui sont envoyés pleine balle dans les retours (sinon je le ferai sans hésiter).
Tiens j'ai une question qui reste dans le domaine : en concert (taille 80 à 150 personnes), au niveau des effets voix, on utilise la stéréo ou bien on passe les effets en mono pour avoir une diffusion uniforme sur toutes les enceintes ?
80 ou 150 personnes , c'est assez minuscule.
J'imagine que les enceintes seront suffisamment espacées par rapport au placement du public en transe.
Alors tu peux te faire plaisir en utilisant des effets stereos. Surtout si le but est de créer un impact spectaculaire.
Là on n'est clairement pas dans une situation où une partie du public se retrouve à 60 ou 80 mètres du mur d'enceintes opposé.
Eclate-toi et fais plaisir au public !
Perso, j'utilise de la stéréo en live (je fais de la musique électronique et, avec mon groupe, on joue sur des jauges de plusieurs centaines de personnes minimum). Mais je porte une grande attention à ce qui sort en stéréo.

Par exemple, je peux avoir de légers pans sur mes éléments de batterie, mais ça reste léger. Quelqu'un qui a l'oreille collée aux enceintes d'un côté aura un mix légèrement différent de celui qui serait collé aux autres enceintes, mais le mix reste cohérent.
Quand je panne fort, c'est ponctuel et un effet spécial, genre un balayage. Et ça se fait sur un élément qui ne va pas jouer dans la pulse (ex une nappe) ou je le fais de façons à ce que la pulse reste cohérente quel que soit le côté qu'on entend.

Donc, pour moi, pas de problème pour la stéréo, mais en n'oubliant jamais ce que ça donne pour les gens qui n'entendent qu'un côté.
Ne pas oublier quand même que tout ce qui passe en stéréo multiplie par deux le nombre de DI, de lignes de patch, d'entrées de console... Donc, à limiter au maximum.
Merci pour votre aide les gars

Sujets les plus actifs dans "On Stage/Backstage"

Les dernières questions dans "On Stage/Backstage"