close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques
Matériel Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques {{currentManName}}swap_horiz Korgswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Korg Dw-6000

Images Dw-6000

Vidéos Korg Dw-6000

Manuels et autres fichiers Dw-6000

Avis utilisateurs

L'avis de nova akropola

Par nova akropola le 22/06/2005
Clavier mauvaise qualité et bouton vieillisse mal le reste est ok de l'analogique avec des oscillo numeriques moteur du dw8000 avec moins de formes d'ondes

UTILISATION

Idem au dw8000 on selectionne la fonction par un bouton et on entre la valeur au data...le bouquin de notice est clair mais concis

SONORITÉS

Son typique analog des 80's bon marche un bon filtre mais des oscillo sans présence

particularité le filtre en auto-oscillation siffle en plus du sinus.....son probleme (qui est aussi une qualité pour certain) c'est les différence de niveaux au cours de l'action du filtre......compresseur obligatoire si grand balayage de filtre
le volume baisse au fur et a mesure que la resonnace augmente

mais un vrai filtre analogique qui lui donne tout son charme

AVIS GLOBAL

Synth d'appoint uniquement ergonomie et facilité d'utilisation bon son (a ce vrai filtre analogique vcf) bonne dynamique ( a ces vrai env analogiques avec ce vca) mais différences de volume genant (plus pour moi avec un compressuer berhinger a 45 euros hop c'est dans le mix)

attention aux potars et bouton qui ne vieillissent pas bien....
»

Un monde de délicatesse et légèreté

Par aurélien chubilleau le 24/07/2008
Le Korg DW-6000 est souvent présenté comme le grand frère du poly-800, mais hormis le look, il a finalement peu de choses en commun. C'est un Synthé hybride polyphonique 6 voix, employant une technologie originale : les formes d'ondes ne sont pas les dent de scie, carré ou triangle habituelles, mais des formes d'ondes complexes, générées par calcule, pour obtenir un contenu harmonique plus riche. Le DW-6000 propose ainsi 8 formes d'ondes. Les générateurs d'enveloppes (1 pour les oscillos, 1 autre pour le filtre et le générateur de bruit) sont aussi géré numériquement et sont à 6 points ADBSS.
Le filtre, en revanche est bien analogique et il est tout a fait conforme à ce qu'on peu attendre d'un korg de l'époque : il est très bon ! En pour cause, c'est SSM à la mode Korg. Et c'est tant mieux car sans quoi les oscillos ne sont pas du genre à s'imposer. Mais pour donner un peu de volume à tout cela il y a un petit chorus.

Cela dit on pourra regretter que le DW-6000 ne soit pas richement doté côté modulation, 1 seul LFO, ne fournissant qu'une forme d'onde sinusoïdale doit s'occuper des oscillos et du filtre. Pas de poly-mod et de routing de folie en vue : il faudra rester classique.

Le DW-8000 de même architecture propose plus de fonctions, plus de formes d'ondes, mais, on y reviendra, malgré les similitudes de conception, le rendu n'est pas le même. Il faut donc considérer le DW-6000 pour ce qu'il est lui-même.

Enfin on dispose de 64 mémoires pour garder ses trouvailles, et contrairement aux apparences, il n'y a pas de preset, et on peut tout écraser. L'instrument est midi, et, parait-il, peut transmettre les sysex...

UTILISATION

Côté interface , on est au coeur des années 80 avec une interface calculette, mais celle-ci est très simple à manipuler et on dispose d'un potentiomètre liénaire pour les changements de valeur. Même sans mode d'emploi, on peut utiliser l'instrument sans grande difficulté.
Par ailleurs, l'instrument est fabriqué en plastique mais profite d'une bonne finition, et le clavier 61 touches est plutôt agréable bien qu'il ne soit pas sensible au touché (j'ai récupéré le mien dans un état neuf)

SONORITÉS
Le DW-6000 possède sa personnalité propre, avec une texture globale très particulière, plutôt médium avec un grain marqué dans les nappes. J'ai par la suite trouvé un DW-8000, pensant revendre le 6000 et bénéficier de la montée en gamme. Or, l'un et l'autre ne sonnent pas du tout de la même façon. On ne retrouve pas toutes les formes d'onde du 6000 sur le 8000, et les amplis et convertisseurs D/A ne sont certainement pas les mêmes. Le DW-8000 est globalement plus rond, plus cuivré, plus lourd, et ne sait pas rendre le côté aérien du DW-6000.

A l'allumage, si on se cantonne aux sons d'origine, le DW 6000 est assez typé pop 80', mais on obtient facilement des lead plus 70', puissant grâce à son mode unisson qui rassemble les 6 voix en une seule. Le portamento rajoutera la petite touche funky. Les sons d'orgues sont convainquants, mais son domaine préféré est celui des sonorités amples et aériennes, des nappes profondes. C'est vraiment dans ce domaine que le DW-6000 s'exprime pleinement. Il se débrouille bien dans les basses car il est doté d'un bon filtre, qui sonne très bien : il a ce qu'il faut de tranchant, mais sans raideur excessive. Enfin ceux qui cherchent le son de la pop des années 80 trouveront ici leur bonheur. Mais disons le encore une fois, il est très différent du Poly-800, car il ne partage pas grand chose avec celui-ci. Le plus étonnant, c'est que ce dernier est même puissant, mais au prix d'une polyphonie et d'un clavier plus réduit.

AVIS GLOBAL

Ce synthé n'est pas très facile à trouver sur le marché, mais il a l'avantage d'être très accessible en prix. On peut l'acheter pour s'initier à la synthèse à moindre prix, ou pour compléter un set, ou tout simplement... parce qu'on l'aime bien. Moi je l'ai trouvé par hasard, et comme il est dans un état neuf, il me donne toute satisfaction, aux côtés Du DW-8000 et du Poly-800II.
»

Synthé pur son 80

Par farkey le 14/01/2018
. synthé solide et bien fini, mais coque en plastique ;
. toucher agréable et précis ; pas de vélocité, ni aftertouch, présent sur le DW8000 ;
. très bon son grâce à son filtre SSM et à son chorus intégré ;
. 6 voies polyphoniques ; mode unisson ; poly 1 et poly 2 ( coupe toutes les notes, sauf la dernière jouée ) ;
. édition très simple : 37 paramètres avec sérigraphie sur la façade, manque juste l'explication des 8 formes d'ondes ci-dessous :
. particularité: les sons sont constitués suivant la synthèse additive et enfermés dans une rom ; il ne s'agit pas de samples figés !
. Formes d'onde :
1) Brass, Strings
2) Violin
3) Acoustic piano
4) Electric piano
5) Synthé Bass
6) Saxophone
7) Clavi
8) Bell, Gong effects ;
. Général :
Super son avec beaucoup de présence, le filtre rentre en auto-résonance et comme on peut débrayer les 2 oscillateurs => on peut y aller en bruitage ; le noise est agréable .
Voir la vidéo sous rubrique qui montre une large palette des sons de ce Korg : il ne fait pas que des sons de pads,brass ou de strings ;
»

une belle curiosité des 80's

Par sechouille le 30/10/2018
Ca faisait longtemps que je voulais un DW6000, non pas pour ses performances, mais tout simplement pour sa simplicité : ses 34 paramètres assignables, son filtre NJM 2069 (filtre passe bas raisonnant à 4 pôles), et ses enveloppes de type ADBSSR, qui en font une machine d’entrée de gamme sympa, mais limitée et accessible.

Le KORG DW6000, est un synthétiseur à synthèse soustractive. Sa spécificité réside dans ses formes d’onde, qui ne sont pas des formes d’ondes classiques (carré / pulse / dent de scie / triangle), mais des formes d’ondes digitales (Digital Wave). Nous sommes donc en présence d’un synthétiseur HYBRIDE, à Oscillateurs 100% Numérique, mais à filtre et amplificateur 100% analogique, qui n’offrira pas du tout les mêmes sonorité qu'un bon veil analo à VCO.
La technologie HYBRIDE (Analogique / Numérique) arrivant entre la fin de l'aire 100% analogique et le début de l'aire 100% Numérique, ayant pour but d’apporter de la stabilité aux oscillateurs, ainsi qu’une plus grande richesse Harmonique.
A l’époque, seuls PPG avec les Wave, SIEL avec le Keytek CTS-2000, KAWAI avec le K3, KORG avec le DW8000 et ENSONIQ avec son ESQ1, s’étaient lancés dans ce type d'architecture.
récemment, ce type d'architecture a été remise au gout du jour par DSI / SEQUENTIAL avec ses EVOLVER, PROPHET-12 et PROPHET-X, et par Roland avec le JD-XA.

La configuration architecturale du DW6000 est simplissime :
- 2 oscillateurs proposant seulement 8 formes d’ondes digital (table d'onde), c’est peu, c'est le principal talon d'achille du DW6000, mais il faut faire avec. Un réglage de la hauteur sur 3 niveaux (de 4 à 16 pieds), un réglage du niveau sonore et une gestion de l’intervalle entre les 2 oscillateurs.
Bien sure, il n’y a pas de synchronisation entre les 2 oscillateurs, ni d’enveloppe. C’est sommaire !
A noter qu’il existe également un Noise (bruit blanc).
- 1 filtre NJM 2069 passe bas résonnant, à 4 poles, équipant notamment les POLY 800 et CASIO HT3000 et HT6000.
La fréquence de coupure est réglage sur 64 pas, d’où un effet d’escalier assez audible, qui a son charme dans certains cas. La résonnance est quant à elle réglable uniquement que 32 pas.
Le filtre peut être modulé par une enveloppe ADBSSR avec gestion de la polarité, ainsi qu’un niveau de profondeur d’enveloppe, réglables sur 32 pas.
- 1 chorus, non réglable (enclenché ou pas).
- 1 enveloppe de type ADBSSR pour l’amplificateur.
- 1 seul LFO proposant uniquement une forme d'onde triangulaire, assignable sur le filtre et l’amplificateur, avec un delay possible au démarrage. Là aussi, la vitesse du LFO, la profondeur assignable au filtre et à l’amplificateur, sont réglables sur 32 pas.

la polyphonie est de 6 voies, et le clavier n’est ni sensible à la vélocité, ni à l’aftertouch.
la résolution de la plupart des paramètres est de 32 ou de 64 pas, ce qui est dans la moyenne de l’époque,

L’édition des sons est un peu fastidieuse, mais pas impossible non plus, car il n’y a que 34 paramètres. Pour changer la valeur du paramètre choisi, il suffit d'appuyer sur les boutons UP/DOWN ou sur le slidder, pour faire varier la valeur du paramètre en question.
Pour connaitre les paramètres, il suffit de porter les yeux sur la partie droite du synthé.
A titre informatif, l'édition par contrôleur peut être réalisée avec le PATCH EDITOR de KIWI TECHNICS....un peu cher, mais il a le mérite d'exister.

Sinon, coté qualité de construction, c’est moyen. En tout cas c’est moins bien que la concurrence de l’époque, sur une gamme équivalente. Bien que le fond du synthé soit en métal, et que l’alimentation soit interne, la coque est en plastique, fragile aux chocs.

Pas de stockage des sons sur une carte mémoire, le stockage des sons peut se faire sur un MEX-8000.

D’un point de vue ressenti, je positionne le DW6000 entre mon KS61 et mon KAWAI K3. En effet, je considère que le DW6000 est largement mieux que le KS61 mais largement en dessous du K3.

Pour finir, après avoir tripoté un bon moment mon DW6000, j’en ai tiré des sons acceptables, sans être complètement satisfait, jusqu'à ce que je branche sur mon EHX POLYPHASE et ma NOVA NR-1…… et là c’était l’extase !!!
Cette machine est assez rare sur le marcher de l'occasion, en tout cas moins fréquente que le DW8000. Il faut choisir le DW6000 pour ses sonorités inédites et différentes de la concurrence (a cause de ses Digital Wave). Il est préférable de lui adjoindre de bons effets pour en tirer des sonorités puissantes. Si cette couleur sonore vous interesse, n’hésitez pas à l'acheter si vous en avez l'opportunité, vous ne serez pas déçu
»
Écrire un avis

Fiche technique Korg Dw-6000

  • Fabricant : Korg
  • Modèle : Dw-6000
  • Catégorie : Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques
  • Fiche créée le : 08/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1985.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches.
  • Type de Synthèse : Soustractive, Lecture d'échantillons.
  • Formes d'Ondes : 8.
  • Polyphonie : 6 voix.
  • Nombre de Générateurs : 12 DCO.
  • LFO : 1.
  • Enveloppes : 2, 6 segments {ADBSSR (ADSR + Break point et Slope)}.
  • Filtres : PB.
  • Sons : 64 prog.
  • Combis : Non.
  • Split : Non.
  • Affichage : 6 chiffres leds.
  • Effets : Chorus.
  • Sorties Audio : Stéréo.
  • Stockage Externe: Cassette.
  • Séquenceur : Non.
Autres Caractéristiques :
  • Joystick de pitch bend et de modulation.
Remarques :
  • DW signifie Digital Waveform.
  • L'expandeur est l'EX 6000.

Source : Korg

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»
Afficher moins Afficher plus

Forums Dw-6000

Acheter d'occasion Korg Dw-6000

Korg Dw-6000

Korg DW-6000

300 € Annonce Reverb

Autres synthétiseurs hybrides analogiques/numériques Korg

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : dw 6000, dw6000, dw 60 00, dw60 00