close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs numériques
Matériel Claviers synthétiseurs numériques {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

Claviers synthétiseurs numériques

Synthétiseurs subdirectory_arrow_right
Claviers synthétiseurs numériques
332 produits184 news22 tests362 petites annonces99 tutoriels1,110 avis utilisateurs5,647 discussions

Tests Clavier synthétiseur numérique

4,5/5

Test du synthétiseur Arturia MicroFreak

Le synthé de la peur Un an après le MiniBrute 2, Arturia présente un nouveau concept de synthé paraphonique hybride à mémoires. Avec ses caractéristiques originales et son prix réduit, le MicroFreak est-il l’alternative à un marché saturé de synthés mono analogiques ? lire la suite…
4,5/5

Test du synthétiseur numérique Yamaha MODX6

La petite bête qui monte… Tout en continuant de perfectionner l’OS du Montage, Yamaha présente une version abordable de son synthé phare : le MODX. Mêmes moteurs de synthèse, arpèges, motifs rythmiques, multieffets et un encombrement réduit… la bonne affaire ? lire la suite…
4,5/5

Test du synthétiseur numérique Clavia Nord Stage 3

La bête de scène Attendu de longue date par les aficionados de la marque rouge, le Nord Stage 3 semble embarquer suffisamment d’améliorations pour redéfinir les standards du clavier de scène haut de gamme… lire la suite…

Avis sur les produits Clavier synthétiseur numérique

Une sorte de VST hardware d'initiation au modulaire (Arturia - MicroFreak)

Par mutah le 16/11/2019
Arturia propose une véritable initiation à la synthèse modulaire avec le MicroFreak. Toute la puissance du joujou d'Arturia à moins de 300€ réside dans sa matrice de modulation qui permet d'appréhender "de loin" ce qu'on pourrait faire avec quelques modules euroracks dans un tarif dix fois supérieur.

Le générateur de son est un oscillateur numérique qui proposent divers algorithmes variés et assez convaincants, offrant chacun 3 paramètres modifiables en temps réel par des potentiomètres sans fin et modulables par la matrice. D'où mon titre "VST hardware" : un ordinateur fait pareil et ce n'est pas méprisant car la plupart des algorithmes de synthèse atteignent une certaine qualité et des capacités de modulation intéressante.

Ce son numérique passe par un filtre analogique qui donne un peu de chaleur mais il n'y a pas de miracle : c'est réellement plaisant, mais ça peut parfois ressembler à un jour de novembre. Ce qui peut être volontaire aussi : j'ai pris du bon temps à faire des presets dans le style de Carpenter.

Les modulations sont bien outillées sur la façade : les paramètres de LFO et d'enveloppe sont directement accessibles par des contrôles dédiés. A ces paramètres de modulation s'ajoute une enveloppe cyclique indépendante mais synchronisable qui peut moduler n'importe quoi par la matrice.

La matrice s'explore par un bouton qu'on pousse et qu'on tourne jusqu'à atteindre le couple entrée / sortie de modulation désiré, pour activer ces points de connexion, c'est à dire l'action de mettre un câble dans un modulaire. Elle bénéficie aussi d'une fonction d'apprentissage qui permet d'assigner n'importe quel paramètre accessible en façade en bougeant le contrôle associé.

Pour les qualités sonores, mon avis s'arrête ici : l'aspect contrôleur par le clavier capacitif n'est pas un besoin pour moi car je le contrôle avec un clavier maître. Je n'en dénigre pas le coté ludique mais le touché peut cependant être déroutant : c'est n'est pas vraiment un clavier mais une surface d'interrupteurs modulés par la surface de peau en contact.

En conclusion : une adorable et originale bestiole qui offre pas mal de possibilités créatives, idéale pour comprendre les routes de modulations en synthèse, mais qui aura besoin d'une chaîne d'effets pour tout révéler (disto, chorus / reverb / delay ...), ce qui est compréhensible pour le prix.
»

Toujours d'actualité (Yamaha - EX7)

Par deburel le 11/11/2019
Toute la technologie son yamaha de l'époque en 1 seule machine. Un peu lourde mais costaude, je m'en sers toujours, après avoir fait pas mal de scène et de studio, l'EX7 reste un excellent clavier maître et certains sons sont toujours top.
Bourré de RAM et carte add de sorties séparées permettant d'isoler les sons de batterie (super pêche) pour le mix.
Un breath control me sert aussi à moduler les sons AN ( trompette, trombone, flûte et surtout instru à vent virtuel! pour les compos C génial). Suffisament de voices de base pour trouver LE son qui convient.
Le mode performance ( multi-sons) est plus délicat à utiliser à cause du processeur de l'époque qui gère difficilement la polyphonie. Non général midi il ne peut pas faire tourner des seq complètes.
Par contre quand on exploite 1 son à la fois en mode Voice c'est vraiment top et ai parfois du mal à retrouver autant de " chaleur" et de "gras" avec d'autres syntés.
Mon EX7 je ne le vends pas,le bichonne, et lui espère longue vie !
»

Roland V-synth un rêve devenu une vraie sainte réalité ! (Roland - V-Synth)

Par Moonwalk le 11/11/2019
Je lorgnais depuis longtemps sur cette machine depuis plus de dix ans quand je l'ai vu pour les premières fois et plus sérieusement ces 5 dernières années ou j'ai commencé à découvrir les vastes possibilités du matériel Roland de la même époque avec notamment le mv8000 qui est mon principal sampleur/séquenceur et le Vs2400Cd qui est mon multipiste/Daw dédié et l'éventail de la technologie Cosm. Il existe plusieurs versions de la bécane le modèle clavier original avec écran bleu, le modèle rack Xt avec les deux cartes Vc1 et Vc2 de séries contenues à l'intérieur de la bête (excellentes cartes), l'écran couleur et la prise Mic avec alim phantom et le modèle Gt qui est une version clavier censée posséder deux moteurs Vsynth dedans, un écran couleur et un nouveau design avec une qualité de son et de matériaux inférieure à celle du premier l'Og que je possède le mien est une V2 en l'occurrence.
Cette machine est considérée par le constructeur lui-même comme un mega-synthetizer il y'a des pages d'info dans la machine qui en parle et sans pouvoir expliquer ce que ça veut vraiment dire je pense que ça explique en effet bien le concept. Et c'est en fait une sorte de Prophet Vs numérique du futur (années 2000) où non seulement les formes d'ondes sont à l'honneur mais où le sample est Roi. Pour certains la plus grande innovation Roland car ce clavier est hypercomplet et unique pour changer n'importe quel son en instrument à part entière par une armada de paramètre de modulation qui sont vraiment à portée de doigts pour le coups, on désactive ou active des étages de traitement entiers avec le choix de pleins de paramètres dédiés dans le but de sculpté un son brut en quelque chose de nouveau super philosophie, un vraie outil de création. Le large écran tactile est hyper intuitif et la logique de la bécane est super compréhensible surtout quand on a eu quelques Roland de cette génération entre les pattes je pense notamment aux Fantoms qui sont beaucoup plus limités en leur qualité de rompleurs mais qui permettent tout de même de se faire la main et d'avoir un avant goût des outils de traitement. Le Vsynth est une berline de luxe à côté au niveau confort d'utilisation ainsi que finition, et sans la partie séquenceur qui fesait doublon pour moi sur les fantom clavier vu que je séquence avec mon Mv donc bon débarras et je garde mon fantom Xr qui lui pour le coup n'a pas de séquenceur et je pense me procurer un integra 7 pour régler cette question de srx une bonne fois pour toute histoire d'avoir la banque Roland ultime.
Concernant le son qui sort de cette machine il est tout simplement énorme encore une fois des convertisseurs et une architecture dans le traitement du son qui en font à mon sens un des fleurons de ce genre de machines toutes numériques mais qui sonnent bougrement bien. Un son puissant, vivant, chaleureux, profond, qui peux être rond ou tranchant et qui se fait respecter dans un mix ce qui est très important connaissant la complexité et finesse des textures que cette bête peut sortir. La connectique est grand luxe aussi avec entrées sorties numériques par spdif et toslink, prise casque, +4 sorties et 1 entrée stéréo en jack 6.35. Le trio midi ainsi qu'un port USB pour la communication avec le Pc et un port carte Pcmia pour les deux cartes Vc1/2 et surtout la possibilité de mettre un convertisseur Compact flash pour sauvegarder ses sons, projets ou programmes en plus de la mémoire interne.

La suite plus tard.
»

News Clavier synthétiseur numérique

Un nouveau firmware pour l’ELZ_1 de Sonicware

Publiée le 05/11/19
Sonicware annonce la sortie de la version 3 du firmware de son synthétiseur ELZ_1, une mise à jour qui complète les fonctionnalités disponibles.

Dossiers Clavier synthétiseur numérique

Les Pieds Dans Le Patch 1 : Oh ? Un podcast !

Publiée le 03/03/17
Les Pieds Dans Le Patch 1 : Oh ? Un podcast !
Une surprise qui réunit du chocolat, un grand verre de lait et un jouet, ce n'est pas forcément la spécialité d'Audiofanzine. En revanche, un podcast qui parle d'audio, de musique et de plein d'autr…

Tutoriels et astuces Clavier synthétiseur numérique

Installer un lecteur de carte SD

Publié le 18/08/18

Forums Clavier synthétiseur numérique

Petites annonces Clavier synthétiseur numérique

ROLAND JUPITER 50 TBE

620 €

MODX7 ETAT NEUF

1 080 €