close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Sampleurs
Matériel Sampleurs {{currentManName}}swap_horiz Ensoniqswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Ensoniq Mirage

Fiche technique

  • Fabricant : Ensoniq
  • Modèle : Mirage
  • Catégorie : Sampleur
  • Fiche créée le : 07/04/2004
Afficher les caractéristiques

le Mirage DSK (Digital Sampling Keyboard) d'Ensoniq est le premier sampler accessible à un prix abordable (moins de 2000$) , avant cette machine il n'y avait que le fairlight CMI, qui coutait plusieurs dizaines de millier d'euro et n'équipait que certains studios

 

Produit au milieu des années '80, ce synthé souffre des limites techniques de l'époque et n'offre que que quelques secondes (de 2 à 10) d'échantillonnage à une fréquence comprise entre 10 et 30 kilohertz, une cartouche permettait de monter la fréquence d'échantillonnage à 50 Khz mais au détriment de la longueur des échantillons... autant dire que les performances de cet engin paraissent ridicules au vu des possibilités actuelles, mais...

 

Comme les processeurs de l'époque ne permettaient pas de synthétiser des filtres, le mirage est équipé de huit filtres Curtis CEM3328 qui ont l'avantage de créer ce "gros" son caractéristique des synthé de cette époque.

 

l'architecture de cette machine est articulée autour de la combinaison d'un processeur Motorola 6809 (8 bits de données 16 bits de calcul) et du "Qchip" (Ensoniq ES5503 "DOC"), un processeur/lecteur d'échantillons développé par l'inventeur du SID du commodores 64, c'est ce même DOC (Digital Oscillator Circuit) qui équipait les Apple IIGS

 

la particularité de l'adjonction de VCF à un circuit digital donne lieux à une structure inhabituelle dans le sens ou les DCA se trouvent avant les VCF dans la chaine de synthèse

 

autour de ce duo on trouve 128Kb de ram "échantillons" ( 4 banques de 32kb) 16k de ram "programme", un lecteur de disquettes, un clavier de cinq octaves, un clavier de commande spartiate, une interface midi complète et un port d'expansion auquel on pouvait connecter soit la cartouche d'échantillonnage 50Khz soit un extension de ram destinée au sequencer interne qui permettait d'ajouter un millier de notes aux queques 300 que le synté pouvait gérer en interne

 

la sortie est mono mais comme elle est la sommation des sorties de chaque filtre, une modification permet d'extraire chaque piste pour un total de huit sorties, le mirage étant monophonique, une seule entrée est destinée à l'échantillonnage

deux banques mémoire de 64Kb se partagent le clavier et chaque "échantillon" peut être partagé en huit ce donne 16 échantillons (sons) à répartir sur l'étendue du clavier, ce qui permet quand même d'éviter le "ducking"

 

éditer un son dans le Mirage tient quasi de la programmation logicielle, deux digits permettent d'afficher alternativement le numéro du paramètre à modifier ou la valeur de ce paramètre et deux touches d'incrémentation/décrémentation permettent de faire varier ces valeurs, un clavier numérique permet d'introduite le numéro de paramètre à modifier, à moins d'avoir une bonne mémoire ou une grande habitude de la machine, le recours permanent à une carte des paramètres (livrée avec l'appareil) est inévitable

 

le Mirage peut fonctionner selon deux modes complètement différent, en effet les deux disquettes livrées avec le synté permettent de booter deux programmes, l'un ne permet une exploitation musicale des sons et l'usage du sequancer tout en permettant d'éditer les paramètres de la partie "synthé" (fréquence de coupure et résonance des filtres, LFO, ADSR, accordage etc...) l'autre programme permet l'édition des échantillon, (hauteur tonale, répartition sur le clavier, loop...) mais sans séquencer

Heureusement, il existe deux ou trois programmes permettant d'éditer le mirage par ordinateur, ce qui facilitte énormément les choses

 

étant donné sa structure informatique relativement ouverte, certain passionnés on consacré beaucoup d'énergie à "réverse-ingenerer" cette bestiolle, on peut donc trouver sur le net toutes les information technique la concernant: système d'exploitation désassemblé, schémas électroniques, modifications internes etc, certains O.S. alternatifs on vu le jour et une ample documentation reste accessibles, malheureusement pas mal de modification ont disparu dans l'abime du temps et il n'est plus possible de trouver d'extension mémoire (jusqu'à 1 Mb, 9 sons !) ou certains programmes alternatifs, il est toujours possible heureusement de trouver le "ResmOS" qui est une variante de l'O.S. original et qui permet de faire auto-osciller les VCF

si vous êtes l'heureux propriétaire d'une de ces machines, et que vous êtes déçus par le rapport signal/bruit de la sortie, cherchez sur le net les cahiers de maintenances destinés aux réparateur (eh oui, à cette époque là on réparait ce qui n'allait pas) et qui décrivent des modifications de composant internes qui permettent une grande amélioration de la qualité sonore, vous pouvez aussi isoler chaque sortie de VCF pour "ponter" le sommateur final (OP pourri) et sortir chaque canal individuellement pour les répartir à votre goût dans le champs stéréophonique, belles surprises assurées !

 

en résumé:

 

-fabriqué en 1984-85

-clavier cinq octaves

-128Kb d'échantillons (2 x 64Kb) max 2"@30Khz à 10"@6Khz

-VCF analogiques

-full midi (O.S. 3.2)

-entré et sortie monophonique

-entré pour pédale de sustain

-entré pour synchronisation externe

-séquenceur de 333 notes en une seule piste

-lecteur de disquettes (3x128Kb d'échantillons et 9 séquences par disquettes)

-port d'expansion

 

on ne peut comparer que ce qui est comparable, il est donc difficile d'évaluer la qualité sonore de ce synthé à la lumière des critères actuels, il est clair que sans modification, le niveau de bruit en sortie est assez dérangeant (on entend en sortie le bruit provoqué par le lecteur de disquettes) les noise-gates et aural-exciters seront dont très sollicité lors de l'utilisation de cette machine mais avec quelques petits efforts (bon traitement, modifications) on obtient des résultat qui ne peuvent absolument pas être atteints avec d'autres machines, gros sons et belles nappes assurées !

au niveau utilisation il faudra aussi faire preuve de compréhension, les différent échantillons se chargeant à partir d'une disquette, il faudra patienter quelques dizaines de secondes entre deux sons

 

 

 

Masquer les caractéristiques

Vidéo

Voir toutes les vidéos Ensoniq Mirage

Photos

Voir toutes les photos Ensoniq Mirage

Avis utilisateurs

Forums Ensoniq Mirage

Voir tous les forums Ensoniq Mirage

Dernières petites annonces Ensoniq Mirage

Argus du Ensoniq Mirage

Avertissement
Les prix indiqués dans les petites annonces des particuliers sur Audiofanzine ne sont pas nécessairement les véritables prix de vente ou d'achat.
Les annonces avec options, ou constituant un pack, ne sont pas prises en compte.
Moyenne des 26 annonces : 232
Moyenne des 5 annonces : 132
Moyenne des prix indiqués dans toutes les annonces : 216 €

Annonces des 12 derniers mois :
  • 3 annonces de vente : 390 €
Argus Audiofanzine : 390 €*
* L’argus affiché par AudioFanzine est calculé en fonction de l’offre et de la demande, ce qui explique que sa valeur soit différente de la moyenne des annonces.

Cet argus vous semble erroné ? Merci de le signaler ici.

Autres Sampleurs Ensoniq

Autres dénominations : mirage