[Bien débuter] Les modulations par enharmonie

Les modulations par enharmonie
J'aime autant vous prévenir tout de suite, le présent article pourra peut-être sembler un peu ardu à certains. Mais si vous avez suivi tous les autres articles jusqu'à présent, vous devriez avoir toutes les cartes en main pour comprendre ce qui suit. Sinon, n'hésitez pas à pos(t)er des questions dans les commentaires !

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Grand merci pour le partage M. NewJazz
au regard de l'impeccable rigueur de l'article, je me permets de mentionner une ch'tite coquille:
Citation :
Ainsi, dans le dernier exemple, nous avons l'accord Sol-Si-Mi, qui est le premier renversement de l'accord Mi-Si-Sol (accord de Mi mineur)

corrigée par:
Ainsi, dans le dernier exemple, nous avons l'accord Sol-Si-Mi, qui est le premier renversement de l'accord Mi-Sol-Si (accord de Mi mineur)

une simple permutation, me direz-vous, mais bon... en matière d'intervalle cela a de l'importance...
Longue vie à odiofunzine ! :bravo:
Citation de Elek Bacsik :
Grand merci pour le partage M. NewJazz


Mais de rien!;)


Citation de barbadrupe :

une simple permutation, me direz-vous, mais bon... en matière d'intervalle cela a de l'importance...


Oui, totalement, on va corriger ça vite fait!!! :facepalm:
Merci pour ta remarque.
Pur la sixte augmentée, j'ai une solution plus simple.
La sixte augmentée (enharmonique d'une 7e mineur) se résout en octave, en déplaçant les extrêmes d'un demi-ton.

Avec les autres deux notes on complète pour créer un accord SIMPLE majeur ou mineur à trois notes.

Comme ça on peut aller très loin dans la modulation.

Exemple G7 : sol - si - re - fa(mi#)
fa# - si _ re _ fa#
ou fa# - si _ re# _ fa#
ou fa# - la# _ do# _ fa#
ou fa# - la _ do# _ fa#

Sans oublier de bouger le moins possible les doigts

Décidément, je ne poste pas toujours, mais je ne m'en lasse pas ! Je relirai le tout à tête reposée (et bras fatigués) pour être sûr, mais je crois bien avoir compris l'essentiel de cet article-ci.

Encore merci pour la peine, de l'auteur comme des commentateurs attentifs ! icon_bravo.gif

Quelque chose m'échappe . Au début, bien d'accord, le sol-si-mi, 1er renversement du mi mineur , devient un accord de sixte....
Oui mais pourquoi le nommer sol "mineur"...? Dans un sol mineur, le si est bémol,, or là il est naturel...
Si je me trompe, que devient alors l'accord G6 ? Salut à tous !
Bonjour , je suis aussi dubitatif qu'Axenor .
L'accord reste bien un Mi mineur et en chiffrage classique : 6 et non un sol mineur .
Claude
Je n'osais pas le dire...:|

Deuxième coquille de l'article... Re-icon_facepalm.gif

 

Je reviendrai dans un futur article sur le chiffrage classique, très différent du chiffrage jazz (CM7, F#min7, etc.) auquel beaucoup d'entre nous sont plus habitués.

 

Merci de votre vigilance!!! icon_smile.gif