close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Le retour pour le chanteur (1re partie) - forum Prise de Son & Mixage

Le retour pour le chanteur (1re partie)
L'épisode du jour aurait pu s'insérer dans la section précédente puisqu'il s'agit encore une fois d'une question de confort pour l'interprète. Ceci étant, j'ai préféré l'inclure au sein d'une nouvelle section beaucoup plus large consacrée à la gestion du retour dans le cadre de vos prises de chant. En voiture Simone !

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
J'ai du mal à comprendre en quoi un casque ouvert offrira plus de confort au chanteur,
en quoi ça diminuera l'effet 'j' entends ma propre voix à travers un micro directement dans mes oreilles et ça me désoblige, comme le fait d'entendre ma voix sur le message du répondeur'?
Citation :
J'ai du mal à comprendre en quoi un casque ouvert offrira plus de confort au chanteur,

Avec le casque ouvert tu entends aussi l'environnement, donc le chanteur entendra aussi sa voix naturelle résonner dans la pièce.
Sinon pour ma part j'utilise la méthode n°2 de l'oreille droite découverte (ça ne marche pas avec la gauche) avec un casque fermé (il ne sert qu'à ça) depuis seulement environ 5 ans et ça a complètement transformé mes interprétations. C'est bien simple j'ai 3x moins de problème de justesse. Si seulement on avait pu me dire ça avant... En fait j'ai une fois essayé par hasard après l'avoir vu dans des vidéos de séances studios.
Par contre je laisse quand même un petit retour de voix dans le casque (histoire d'être sûr d'enregistrer) que je n'entends pas vraiment quand je chante et je ne mets pas tout à gauche ou en mono, ça me perturbe trop, je reste avec mon image stéréo normale. Je coupe toutes les pistes d'instruments d'ornements, je baisse la basse, je monte les drums et bien souvent j'ajoute une piste de piano qui joue exactement la mélodie de la voix. En fait ça fonctionne car c'est mes morceaux dont je connais l'arrangement par coeurs donc je n'ai pas besoin de l'ambiance que cet arrangement procure, j'ai surtout besoin de ne pas être distrait par les instruments solo et d'être bien en place. A chacun de se faire le petit mix qui lui convient...
Je recommande le truc à tous les débutants et home-studistes. It saved my life. Bien sûr en "vrai" studio on a les moyens de faire autrement, mais quand on enregistre dans sa chambre, c'est à mon avis la seule solution viable.
Ok merci pour ton explication !

Perso ça ne me dérange pas d'être en totale immersion dans un casque fermé, et les quelques personnes que j'ai enregistrés de la sorte ne s'en sont pas plaint.
J'y trouve un sérieux avantage, sans jamais avoir testé avec un casque ouvert ni avec une oreille libre, certes, qui est de chanter avec le rendu proche du rendu final mixé, on gère bien sa distance micro selon l'effet recherché, bref, en immersion quoi.
On est en studio, qui veux sa voix au naturel de tous les jours et ne pas profiter du super son du super micro... ça m'échappe vraiment ce truc !
Tu résonnes en ingé-son.
Ce n'est pas un problème d'aimer être ou ne pas être en immersion. Ce n'est pas non plus de vouloir sa voix au naturel ou pas ou d'avoir le super son du micro. C'est juste qu'en immersion totale tu chantes plus faux. On s'en fout un peu de comment ça sonne dans le retour du chanteur. Le but n'est pas de fournir au chanteur le son qui lui plait, ni de se rapprocher du rendu final. Ce qu'on veut c'est une bonne prise, et les trucs indiqués par Nantho sont ceux qui permettent d'y arriver.
As-tu déjà chanté avec un casque fermé sur les oreilles?
En fait tu vas essayer d'être juste en entendant ce que le casque t'envoie, mais pour chanter juste ça ne suffit pas, il est nécessaire de s'entendre naturellement et de ressentir les vibrations de son corps et de la pièce.
Je ne sais pas l'expliquer physiquement, ça doit pouvoir se faire mais je n'ai pas les connaissances requises.
Ta voix fait parti de toi, tu l'entends avec tout ton corps. C'est d'ailleurs ce qui explique que tu perçois ta voix autrement que comme les autres l'entendent. Donc si tout ton corps n'entend pas correctement ta voix tu vas être faux, les oreilles ne suffisent pas *. Quand tu enfermes le chanteur dans un casque tu le prives des autres perceptions.
Citation :
les quelques personnes que j'ai enregistrés de la sorte ne s'en sont pas plaint.

Forcement on se sent mieux avec le casque correctement sur les oreilles plutôt qu'avec une oreillette de travers. Par contre la prochaine fois fais essayer les 2 versions à ton chanteur. Je suis sûr que la prise avec le casque que sur une oreille sera meilleure, même s'il trouvera ça moins confortable. A vrai dire dans cet article c'est du confort de la voix dont il est question et non pas du confort du chanteur... parce que le chanteur lui sera plus confortable dans un canapé avec une bière à la main ;)

Hors sujet :
* On retrouve exceptionnellement ce genre de phénomène avec certains instruments acoustiques avec lesquels le corps entre en symbiose, genre le violoncelle. Certains violoncellistes ont besoin de s'entendre au naturel pour donner le meilleur. Faut dire aussi qu'on le met entre les jambes :8)
Citation :
en immersion totale tu chantes faux.


Ça ne le fait pas à tout le monde, manifestement.

Mon 'témoignage' d'une part, ce que j'j'ai vu pratiqué en studio d'une autre, et enfin, que penser de tous ces chanteurs/euses qui evoluent sur scènes avec des in ears..?
Je voulais dire bien sûr "en immersion tu chantes plus faux qu'au naturel" et je l'ai sérieusement expérimenté. La différence a été flagrante pour moi sinon je ne me ferais pas chier à mettre mon casque de travers car comme toi je préfère être en immersion.
Citation :
Ça ne le fait pas à tout le monde, manifestement.

Faut déjà avoir essayer les 2 variantes pour le dire. Moi aussi je me contentais de mes prises faites en immersion avec le casque fermé bien calé sur les 2 oreilles autrefois. On recherche le mieux.
Chacun ses expériences en effet. Personnellement j'ai rarement vu en studio des chanteurs avec un casque fermé sur les 2 oreilles. Attention à bien vérifier qu'il s'agit d'un casque fermé (pas un DT880 ou un K702, un K271 par ex).
L’expérience in-ears c'est encore autre chose et la scène aussi. Sur scène la justesse prime moins, l'ambiance, l'énergie et le feeling qu'on transmet sont plus important. Et puis sur scène on ne peut pas faire autrement, en studio on fait comme on veut. Les in-ears sont là pour éviter la bouillie sonore des bains de pieds de jadis pas pour privilégier l'interprétation du chanteur. T'as déjà vu des chanteurs enregistrer en studio avec des in-ears?
Je ne dis pas que Nantho et moi détenons la vérité. Mais si tu chantes tu devrais essayer le truc au moins une fois.
A mon sens on commence a chanter juste, quand ne cherche pas a s'entendre. Pour moi peut importe le casque qu'il soit ouvert ou fermé, voir même avec un retour. Ce qui compte c'est d'être dans l'instant, dans sa propre présence. ce qui implique évidement d'avoir une concentration hyper éfficace, et un relachement tout autant. C'est pas vraiment simple a expliquer mais ce sont les mots qui me viennent. D'ailleurs on ne chante pas avec ses oreilles, on chante avec sa bouche, sa gorge.
il y d'autres facteurs qui rentrent en ligne de compte que le choix du casque

le choix du micro
de la carte son
le choix du préamp
le choix de l'environnement

j'observe ce phénomène à chaque prise en casque fermé, sur moniteur (mais moins sur moniteurs)

En clair, un bon casque, une carte son fidèle et un bon micro mets en sécurité, permets de "reconnaître" sa voix, son timbre et de se sentir en sécurité. Sinon, on chante faux et on force. ça vient aussi ,avec l'expérience et la connaissance de sa voix. on peut y ajouter du mix pour tenter de se rapprocher de la manière dont on entend sa voix au naturel, en dialoguant avec l'artiste mais là, c'est hyper délicat et hyper dur, tellement subjectif: l'artiste entend sa voix et l'ingé son l'interprète d'une autre manière, donc.......c'est chaud.

pour la même raison indiquée dans ce tuto, c'est pour ça qu'il est si difficile de chanter dans une pièce avec beaucoup de réverb (quelle qu'elle soit) parce qu'on entend se voix intérieure et les reflets de sa voix comme dans un casque ou un moniteur. Après quand on a compris le truc on s'adapte.

perso, j'alterne entre les essais sous casque et la musique en chantant de manière naturelle (sans micro) pour affûter mon oreille et sentir les réflexes pour avoir du timbre et de la justesse dans toutes les situations.

c'est vrai pour la voix mais aussi pour les instruments: c'est pour cela que je viens de m'acheter une nouvelle carte son la plus fidèle possible: l'actuelle n'est pas assez transparente et réponds bizarrement sur les transitoires, ce qui rend impossible d'obtenir une bonne prise. Pour cela, j'ai testé sans effets, mon clavier avec les sons que j'utilise soit directement sous casque branché sur le clavier, soit branché sur ma carte son actuelle vers ma stan, soit sur ma table de mix sans effets. Le résuktat est sans appel: il m'a fallu changer ma carte.

le plus dur reste de cibler le/les problèmes, quand c'est réglé ça va tout de suite mieux.
Ce n'est pas trop le sujet de l'article, les problèmes de matos.
Et ça n'explique pas vraiment pourquoi beaucoup de chanteurs éprouvent le besoin d'utiliser les trucs indiqués par Nantho (oreille découverte, casque ouvert ou carrément retour sur HP dans la pièce). Les chanteurs utilisent ces trucs quelques soient les cartes sons, les préamp et les micros utilisés. C'est un phénomène physique, ce m'est pas un problème de réglages audio ou de matos.
Le terme chanter juste dans mon explication plus haut n'est pas le bon (ça l'est pour moi qui avait des problème de justesse), on va remplacer par chanter mieux. On chante mieux quand on s'entend avec tout son être, pas seulement avec ces oreilles. Tu pourras avoir le meilleur micro ou le meilleur préamp possible. J'ai vu beaucoup de "grands" chanteurs en studio pro devant des U87 avec les meilleurs préamp qui soit chanter avec une oreille découverte.
Sinon j'ai eu plusieurs cartes sons dans ma vie (apogee duet, TC 48Konnekt, Roland octacapture, aujourd'hui Focusrite Clarett 8pre), ça n'a pas fait beaucoup de différences dans mes prises de voix, contrairement au fait de découvrir une oreille... Le micro et son placement influe beaucoup, mais toutes les cartes sons milieu de gamme font bien le boulot de nos jours. T'avais quoi comme carte avec ces problèmes de transitoires ?

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"