Commentaires sur le test : Quand la Brute se bonifie

Test du synthétiseur analogique Arturia MiniBrute 2
Six ans après son lancement réussi, le MiniBrute fait peaux neuves pour se décliner en deux modèles. Nous testons ici la version clavier, baptisée MiniBrute 2.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
merci pour le test!
Merci pour le test qui sort, ô hasard incroyable, le jour où je reçois le mien !

Citation de synthwalker :
Un mot sur la qualité de construction : la carcasse est faite de métal bien solide

Si je puis me permettre, c'est faux, contrairement au MiniBrute original qui était tout en métal (fond + coque), le MiniBrute 2 n'a que le fond en métal, tout le reste est en vulgaire plastique pas si solide que ça. C'était la première déception en ouvrant le paquet... (le RackBrute est en revanche entièrement en métal).

Autre détail catastrophique, le clavier dépasse la coque d'un demi-centimètre, ce qui est excessivement dangereux surtout si on le porte avec un RackBrute.

Ensuite, l'étendue de l'ADSR est beaucoup trop courte (ce n'est pas le cas sur le MB1). On perd aussi la possibilité d'arpégier sur plusieurs octaves. Et pour finir, je ne supporte plus qu'il soit obligatoire de passer par un logiciel pour régler certaines fonctions importantes. De plus, j'ai un vieux Mac avec un OS antérieur à celui qu'il faudrait, je ne pourrais même pas m'en servir si je voulais. Je ne comprends pas cette obstination d'Arturia de nous imposer cette manière de faire. Soit on fait du hardware avec tous les avantages (pas besoin d'ordi), soit on fait du soft, mais ce côté entre les deux me gêne personnellement.

Bref, un peu trop déçu donc retour demain au magasin et remboursement intégral.

Ah oui, je n'ai pas parlé du son, effectivement on gagne en graves mais on perd pas mal sur l'identité sonore si particulière qui a fait la réputation des MiniBrute et MicroBrute, le son du MB2 est excellent mais nettement plus commun. Le MB1 on le reconnait tout de suite dans un mix, pas le MB2, plus banal.

En résumé, je préfère de loin le premier et ça tombe plutôt bien, heureusement que je ne l'ai pas revendu ! OK, on a deuxième VCO et un patchbay assez intéressant (avec néanmoins des lacunes : pas de mixer ni de multiples) mais ça ne suffit pas pour me le faire préférer au 1 qui a nettement plus de personnalité et restera dans l'histoire.
Merci !!
Question que je me pose... la profondeur du Pulse Width a-t elle été améliorée ?
Je me souviens que l'onde carré n'était pas parfaitement carré sur la v1 et cela même avec le PW au minimum.
Par ailleurs 90% était le maximum possible alors que chez Doepfer (par exemple) on peux aller au delà jusqu'à ce que l'onde soit inaudible
Citation de synthwalker :
Plutôt que carcasse, j'aurais dû écrire structure...

Tu n'es qu'un padawan des synthes en fait :-D :-D :-D
Non, en fait j'ai effacé mon post, car je ne sais pas ce que j'ai foutu dans l'envoi du test, ce n'est pas la dernière version qui est en ligne et notamment, j'avais justement corrigé le passage sur la carcasse. C'est dingue ce truc, je vérifie tout ça !

Edit : voilà, édition faite. Par contre je n'ai noté aucun problème de solidité du plastique...
Citation de synthwalker :
Par contre je n'ai noté aucun problème de solidité du plastique

Le (futur ex-) mien est bancal, il bouge un peu quand on le met sur une surface plate :??:
Ah oui, le coup du logiciel obligatoire pour les réglages globaux, c'est un gros gros fail.
C'est éliminatoire pour moi, je n'envisage même plus le moindre produit Arturia...
Citation de coopongle :
Merci !!
Question que je me pose... la profondeur du Pulse Width a-t elle été améliorée ?
Je me souviens que l'onde carré n'était pas parfaitement carré sur la v1 et cela même avec le PW au minimum.
Par ailleurs 90% était le maximum possible alors que chez Doepfer (par exemple) on peux aller au delà jusqu'à ce que l'onde soit inaudible

Dans l'exemple audio Pulses, je pars d'une onde carrée à 50%. Par contre, l'impulsion s'arrête juste avant le 0 (ou 100%), mais c'est un choix de design comme dans la plupart des synthés, pour ne pas avoir de position silencieuse.
Citation de alex.d. :
Ah oui, le coup du logiciel obligatoire pour les réglages globaux, c'est un gros gros fail.
C'est éliminatoire pour moi, je n'envisage même plus le moindre produit Arturia...


C'est dommage parce que ce ne sont pas des réglages sur lesquels tu as besoin de revenir , tu le connectes une fois à ton ordi pour faire la mise à jour de l'O.S si besoin , tu fais tes réglages dans la foulé ( tout avec le midi center ) tu débranches et basta plus besoin d'ordi.
Ca m'a pris 3 mins montre en main.