LiveMerci d'aider Audiofanzine en répondant à cette simple petite question !
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs analogiques en rack
Matériel Synthétiseurs analogiques en rack {{currentManName}}swap_horiz Elektronswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur le test : Mutation réussie ! - forum Elektron Analog Four MKII

Mutation réussie !
Plus de cinq ans après sa mise sur le marché initiale, l’A4 fait peau neuve : nouvel emballage, nouvelles fonctionnalités, nouvelle électronique… serait-ce le module synthé analogique-séquenceur idéal ?

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Yep, très bon test, bravo!
J’ai eu l’A4, vendue pour acheter l’AK.
Vendu pour acheter l’A4 MK2 car mes besoins avaient été redéfinis (notamment parce que fais pas mal de live et que l’AK est un peu grand à transporter.

Et puis je trouve que le son est nettement meilleur sur la MK2. J’ai l’impression que ça sonne un peu plus rond/velouté :)
Belle bête ! :bave:
Excellent test, Synthwalker :)

J’adore ce synthé, je suis très content d’avoir fait l’upgrade...
D’une j’aime beaucoup plus le son que celui de la mk1, ça sonne plus “chaud” pour moi, et la nouvelle distorsion dépote.
Et puis le bouton quick perf est loin d’être anodin, ça permet par exemple de gérer le feed-back du Delay en même temps qu’on bidouille le filtre du track courant.

Enfin, les sorties séparées (stéréo) sont sacrément pratiques, ça supprime pour moi la nécessité de passer par l’Overbridge et ça me va très bien.
Séparer les sorties CV c’est également un confort que j’apprécie régulièrement, j’aime utiliser l’A4 pour contrôler mon 0-Coast et mon Avalon...

Le look est l’aspect qui m’a finalement le plus refroidi au départ... Autant la Digitone c’est un format très bien vu pour l’emmener partout, autant les dimensions de l’A4 mk2 la rendent moins portable... Mais à l’usage on se met à apprécier la nouvelle ergonomie (dont le mini-clavier et surtout l’écran) l’emportent rapidement ! Même les encodeurs ont été revus, je n’utilise quasiment plus le « Push ».
Une fois qu’on a retrouvé ses marques sur la mk2, retourner sur une mk1 rend le verdict sans appel, pour ma part.

Je vois un prix à 1149€, à ce prix l’upgrade est tout à fait justifié à mon avis.
Je n’en dirais pas forcément autant des autres mk2...
Oui, autant le passage en MkII pour l’AR ne me parait pas trop justifié (j’en ai une et je la garde), autant c’est tout à fait pertinent pour l’A4 (sauf si on veut vraiment rester sur du très compact ou en rack).
Entièrement d'accord moi aussi. J'ai revendu mon Mk1 pour cette nouvelle version et je l'utilise beaucoup plus qu'avant pour ses sons.

Pour les curieux nous avons tournée une vidéo test purement sonore avec mon collègue de Wired Brain, a visionner ici :

j'en possède une c'est vraiment THE machine incontournable dans un set de synthé ! En plus on la trouve à moins de 1200 euros, il faudrait être fou pour dépenser plus ! ;)

Bien bien bien, j'ai ma Digitakt depuis quelques temps, je m'intéresse de près à Elektron, j'ai découvert et j'adore...

Tiens, suis étonné qu'une mise à jour justifie un test complet plutôt qu'une... mise à jour :) D'autant que les sorties se bousculent. Je fais mon grincheux - j'aurais bien aimé un test de O Coast, de modules plus difficiles à trouver en boutique par exemple. Dans les plus "courants" et populaires, le Digitone est prévu d'ailleurs ?

J'ai eu un AK, je me demande si le son a évolué depuis avec cet A4 MKII (l'argument de Bass fine tuned, déjà avancé pour l'AK à l'époque, est repris par le marketing MK2). Je me suis bien amusé avec l'AK durant les 8 ou 9 mois que je l'ai possédé. La réponse du clavier m'avait étonné dans le mauvais sens.Au point que je m'étais demandé s'il n'était pas défectueux, l'ayant acheté d'occasion, et étais retourné comparer en magasin. Mais non. Très agréable au touché, il s'en fallait de peu pour ne déclencher aucune note.

Pour moi,c'est l'appareil du "happy accident", du hasard heureux, grâce au séquenceur et l'arpégiateur. Mais l'AK est paradoxalement encombrant pour le trimbaler facilement, à moins sansdoute d'avoir la sacoche adéquate -et coûteuse. Toutefois le joystick reste l'accessoire magique qui différenciait l'AK de l'A4 à mon goût, bien plus que les sorties séparées dont je n'avais pas l'utilité. La signature sonore est particulière mais on peut pas dire que j'étais surpris tant les démos présentes ici et là sont parlantes. D'ailleurs, rapidement programmer des sons était ce qui m'amusait le plus.

l'Overbridge était prometteur mais pas si évident : au moment de le revendre, j'ai galéré pour reparamétrer tout ça afin d'en faire la démonstration à mon acheteur, bien patient.

Le workflow Elektron dès lors qu'on travaille au bas niveau du pattern ne m'a pas semblé trop ardu malgré de fortes habitudes de MAO plutôt que de séquençage hardware. En revanche la hiérarchisation des sons, la structure de projet oui : aller chercher des sons dans la mémoire "générale" pour les intégrer dans un pool de projet, par exemple, plutôt que de les sélectionner à la volée était un gros handicape pour moi. Comme s'il fallait que je décide très en amont les sons qui nourriraient mes patterns.
Citation :
La résonance peut être poussée très loin au-delà de l’auto-oscillation.


Qu'entends-tu par là synthwalker ?